Bilan de Juillet 2018

Posted By Svetlana Mori le 31 juillet 2018

… Ça aurait dû être un petit article, sans beaucoup de critiques, ni d’achats, ni de photos. Bon, concernant ce dernier point, ce Juillet a effectivement été famélique. Par contre, en ce qui concerne les livres…

Les critiques tapées ce mois-ci

Un mois finalement assez chargé en critiques, même si entre manga, BD, loisirs créatifs et recueils, on ne pourra pas dire que j’ai beaucoup lu. Le seul « gros morceau » a été ce livre trouvé dans le hall de l’immeuble et entamé illico, puisque Dragon est également une nouvelle.

Agape, tome 2 (BD)
Contes des sages créoles
Dragon (voir ci-dessous)
Eternalis (voir ci-dessous)
La porte condamnée (recueil)
Le Livre de la Jungle (manga)
Petits chats – Le kit prêt à broder (loisirs créatifs)
Le loot

« Oups, j’ai ptet un peu abusé… » Entre les craquages, les soldes, le code filé par un ami et l’occasion, ce mois de Juillet a, comme souvent en période estivale, été propice au shopping sauvage… Préparez-vous à ce qui sera très probablement le plus gros loot de l’année , et d’ores et déjà l’un des plus gros depuis les débuts du blog !

Les nouvelles séries

Alpha & Omega, préquelle et tome 1
paranormal romance
7 tomes, série en cours

Acheter la préquelle / le tome 1 sur Amazon

Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression… et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie.
Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare… ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

Craquer sur un tome 1 à petit prix en espérant pourvoir s’arrêter là, lire quelques critiques, puis le début, et comprendre que c’est même pas la peine d’essayer sans avoir lu… la préquelle. Bon, tant pis, vu le prix réduit du tome 1 on ne va pas trop grogner ; après tout, c’est ça que de ne pas avoir eu le temps de vraiment se renseigner avant d’acheter…

Darkest Minds, série complète
dystopie
3 tomes / 1522 pages

Acheter le tome 1 sur Amazon

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps.
Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Échapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?
Dans un monde à la dérive, leur liberté fait peur. Pourtant, l’avenir est entre leur mains.

Série découverte grâce à la bande-annonce du film à venir, qui donne quand même bien envie. Du coup, malgré quelques craintes vis-à-vis de l’éditeur (La Martinière ayant déjà censuré les ACOTAR), j’ai craqué sans trop d’hésitation pour les livres.

L’Empire des Tempêtes, tomes 1 et 2
fantasy
série terminée en 3 tomes

Acheter le tome 1 sur Amazon

Hope est l’unique survivante du massacre de son village, dévasté par les terrifiants biomanciens, serviteurs mystiques de l’empereur. Recueillie par un soldat vinchen, elle a suivi un entraînement secret, faisant d’elle une guerrière qui ne vit que pour la vengeance.
Red est un orphelin adopté par une ancienne mercenaire issue de la pègre. Il est devenu un voleur et un escroc au talent inégalé.
Quand un chef de bande sanguinaire passe un marché avec les biomanciens pour contrôler les bas-fonds de la dangereuse cité de Laven, les destins de Hope et de Red se croisent. Et leur alliance improbable va faire autant d’étincelles que de dégâts…

Vous le savez, d’habitude, j’attends que les séries soient parues dans leur intégralité avant d’acheter. Sauf que là, un ami m’avait filé un code de réduc’ et vu le prix des tomes, ça aurait été bête de ne pas en profiter puisque de toutes façons, j’aurais fini par les prendre. D’autant plus que ça commence à devenir ardu de trouver des romans sur le thème des pirates.

Contes de la rue Broca, série complète
fantastique
2 tomes
Ma critique du tome 1 (8/10) / du tome 2 (7/10) sur Babelio

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

Il était une fois la ville de Paris. Il était une fois une rue Broca. Il était une fois un café kabyle. Il était une fois un Monsieur Pierre. Il était une fois un petit garçon nommé Bachir. Il était une fois une petite fille, une une sorcière du placard aux balais, un géant aux chaussettes rouges, une paire de chaussures amoureuses, une poupée voyageuse, une fée du robinet… La rue Broca n’est assurément pas une rue comme les autres.

QUI ne connaît pas la sorcière du placard aux balais, celle que l’on fait sortir de sa cachette en chantant « Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière! » ?
Depuis le temps, je me devais donc de découvrir les autres nouvelles de Pierre Gripari.

Les aventures du jeune Jack Sparrow, série complète
série avortée en France
aventure
4 tomes / 488 pages

Acheter le tome 1 / le tome 2 / le tome 3 / le tome 4 sur Amazon

Sur l’île de Tortuga, Jack et Arabella mettent la main sur le fourreau de l’épée de Cortés. N’écoutant que leur courage, les deux adolescents s’imaginent déjà partir à la recherche du trésor du célèbre explorateur. Alors qu’une grosse tempête se prépare, ils embarquent à bord du Barnacle… Que l’aventure commence !

Donc il existe des romans Pirates des Caraïbes. Bon, ok, dans la bibliothèque verte soit pour les 8-10 ans, mais c’est déjà cool.
La présente série est une préquelle aux films, mettant en scène un Jack Sparrow adolescent mais déjà doué pour s’attirer des ennuis.
La série compte pas moins de douze tomes en anglais. A voir si le quatrième tome possède une fin acceptable camouflant le statut de la série chez nous, ou non.
Il en existe une seconde en cinq volumes faisant suite à celle-ci et parue en France dans son intégralité (cherchez pas la logique), consacrée à une autre chasse au trésor. Enfin, il y en a bien évidemment une troisième reprenant l’histoire des films, sauf que le quatrième tome est introuvable à un prix décent.
Je n’exclus pas de compléter la collection *au moins* avec la seconde série, quant aux romans des films, je ne sais pas encore…

Les one-shot

L’héritière de Rosewood
romance historique
616 pages

Acheter ce livre sur Amazon

À la mort de ses parents, Virginia apprend avec consternation que son oncle compte vendre Rosewood, la plantation familiale incendiée pendant la guerre de Sécession. Or elle refuse de se séparer de la maison de son enfance ! Aussitôt, elle embarque pour l’Angleterre avec l‘espoir de convaincre son oncle de renoncer à son projet. Mais son navire est attaqué par le redoutable corsaire Devlin O’Neill. Un Irlandais aussi séduisant qu’implacable, qui lui apprend bientôt que son enlèvement n’est pas un hasard, mais l’instrument d’une vengeance depuis longtemps préparée…

LE bouquin qui a déclenché ma frénésie d’achats piratesques de ce mois-ci. Ça me prend par périodes, comme c’est un thème que j’adore, j’ai tendance à vouloir compléter ma bibliothèque au maximum.
Bref, on ne dit pas merci au CM des éditions Harlequin qui a très bien su vendre le truc sur Twitter :

Moi, je lis ça, c’est whishoppinglist direct. Et comme peu de temps après, un exemplaire d’occasion état neuf à petit prix est apparu sur Amazon…

Snowblind
fantastique
429 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Au cours d’une terrible nuit d’hiver, la petite ville de Coventry fut frappée par une tempête de neige. D’une rare violence, elle emporta plus d’une dizaine de victimes, à jamais perdues dans l’immensité blanche. Des familles entières furent brisées en une seule nuit, et l’existence des habitants en fut changée à jamais. Douze ans plus tard, la vie a repris son cours à Coventry, même si subsiste chez les survivants une angoisse aussi sombre qu’irrationnelle à l’approche de l’hiver. C’est alors qu’une nouvelle tempête s’annonce, plus terrifiante encore que la précédente… car cette fois, les disparus de cette nuit maudite sont de retour.

Découvert dans les compilations d’extraits de Bragelonne il y a un sacré bail. J’ai profité de sa réédition au format poche pour le faire sortir de la to-remember-list officieuse (celle qui n’est que dans ma tête et dont le contenu est totalement oublié jusqu’à ce que les livres ressurgissent d’une façon ou d’une autre).

Call-Boy
302 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Ryô a vingt ans et la vie lisse, docile et banale que convoitent ses camarades d’université ne l’intéresse pas. Ce jeune homme désabusé de tout, passionné de rien, est abordé par la gérante d’un club privé réservé aux femmes. Au fil de rencontres qui sont autant de découvertes, ce sont ces femmes portant chacune un désir différent qui vont lui permettre de mûrir au cours d’un insolite parcours initiatique. Chacune recèle une fêlure, une attente secrète, qui échappent parfois radicalement aux normes sociales.
Un voyage bouleversant dans l’univers du désir féminin, où l’érotisme se révèle une voie vers l’amour de l’autre.

Dégotté chez Durance pendant que ma mère regardait autre chose. Donc c’est de sa faute ! xD
Le titre m’a attiré.e (surtout en pleine écriture d’Après la fin du monde, où le love interest est escort-boy) et le résumé a achevé de me convaincre.
Alors attention, à ne clairement pas mettre entre toutes les mains, c’est bien évidemment érotique et cru (mais pas vulgaire), sans pour autant se vouloir émoustillant (oui, certaines clientes de Ryô sont VRAIMENT très âgées). Du sexe oui, mais pas pour divertir.

God Save the Queen
steampunk
376 pages

Acheter ce livre sur Amazon

La toujours sémillante Victoria règne sur l’Empire britannique. Un Empire où l’aristocratie se compose de loups-garous et de vampires, où les gobelins vivent sous terre, et où les mères veillent à ne pas laisser leur progéniture dans les rues une fois la nuit tombée… Nous sommes en 2012, et la Pax Britannia est toujours d’actualité.
Xandra Vardan, fille d’un vampire et d’une courtisane, est membre de l’élite de la Garde royale. Mais quand sa sœur est portée disparue, Xandra tombe sur un secret qui pourrait renverser l’Empire… et lui coûter la vie. Que se passe-t-il, vraiment, à l’asile psychiatrique de Bedlam ?

Les bacs à soldes de ma Fnac étaient si merdiques pour la troisième fois d’affilée que j’ai religieusement parcouru le site, en désespoir de cause. Là encore, sans trouver grand-chose de folichon (ou alors en grand format à seulement -20%), hormis deux trucs. Dont God Save the Queen, à 3€38 au lieu de 17… Du steampunk, des vampires, une ambiance rappelant vaguement Le protectorat de l’ombrelle… Zéro raison de ne pas craquer !

Eternalis
thriller ésotérique
536 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Naples, 1750. Dans les profondeurs de la nuit, trois hommes armés d’épée pénètrent dans le palais d’un marquis. Leur chef, Di Sangro, l’accuse d’être un imposteur et le somme de lui révéler Le Secret. Mais le marquis prend la fuite, laissant derrière lui un palais en flammes et un Di Sangro jurant vangeance…
Beyrouth, 2006. Mia a à peine le temps de faire connaissance avec sa mère Evelyn, archéologue émérite et passionnée, que celle-ci est enlevée sous ses yeux. Un antiquaire venait de lui remettre un codex orné d’un ouroboros – le serpent qui se mord la queue – et Evelyn avait compris la portée vitale d’une telle relique…
Entre mystères de l’Histoire et intrigues contemporaines, une femme se retrouve au milieu d’une conspiration dont la clé pourrait bien changer la face du monde…

Déposé par des voisins inconnus dans le hall de l’immeuble. Je ne lis jamais de thriller ésotérique, ça tombe bien, sortir des sentiers battus ne fait pas de mal de temps en temps ! xD
Bon, au final, le truc s’est avéré être assez moyen (ma critique en dit plus si le cœur vous en dit), et comme il ne bénéficiait du coup d’aucun « capital sympathie » dû à une quelconque subjectivité, ses défauts n’en sont que davantage ressortis…

Sexy disaster
romance contemporaine
385 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Diane est rédactrice en chef du magazine Belle pour la vie et, pour boucler un article, elle doit partir à l’autre bout du monde.
Les moustiques, la chaleur, les dangers de la jungle… c’est tout ce dont elle a horreur, elle, la Parisienne un brin snobinarde ! Mais le pire est à venir : son guide, William, mâle alpha et charmeur invétéré, s’avère être le moins gentleman des hommes. Elle le déteste tout autant qu’il l’attire car, sous ses airs frustes et séducteurs, se cache le plus sexy des amants. Diane succombera-t-elle ? Quitte à y perdre la raison ?

Achat casse-gueule s’il en est, sur la base des critiques positives et non de ma première impression, l’héroïne étant une pure « pétasse superficielle », le genre à me filer de l’urticaire mental en deux secondes. Et en plus, elle ne sait pas ce qu’elle veut. D’un autre côté, l’aspect quiproquo sauve le truc et les commentaires piquants de l’un et de l’autre sont, il faut l’avouer, super drôles. Bref, j’ai eu envie de tenter quand même, dans tous les cas, j’aurai sans doute déjà lu pire.

Noces d’éternité
fantastique
75 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Angleterre, année 1890…
Ellen Covert vit dans un manoir victorien sujet à d’étranges manifestations : empreintes de pas mouillés, robe de mariée qui saigne,…
L’atmosphère se charge de mystère jusqu’au jour où le corps de son futur époux est retrouvé mort au matin de ses noces.
En dépit des conventions, Ellen enquête sur le mystère de la demeure et sur son entourage.
Dépourvue de droits, elle se heurte aux secrets de son père et à la mort mystérieuse d’une esclave.
Perdue entre intimes convictions et troubles, elle s’apercevra que le plus grand danger ne vient pas d’où elle pense…

Noces d’éternité figurait lui aussi dans le listing de soldes du site de la Fnac. Au début, je l’avais écarté à cause du rapport prix/nombre de pages… Jusqu’à ce qu’un ami me file un code de réduction. J’ai foncé illico voir s’il était toujours là, ce qui était le cas. ♥

Dragon
polar / fantastique
152 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Bangkok. Demain.
Le régime politique vient de changer.
Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n’en finit plus.
Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s’attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l’homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu’il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ?

J’ai dit plus haut que les bacs de déstock n’étaient pas folichons pour la 3e fois de suite, hein ? Oui, ben ça, c’était lors des deux premières semaines. Il a suffi que j’y jette un œil mi-Juillet au cas où histoire de ne pas revenir bredouille d’une mission course pour que… patatras ! L’un des bacs s’avère plein à ras bord de SFFF et de polars. S’en est ensuivi une jouissive razzia sans limites de trucs à -40%. Mais, genre, sans limites, façon shopping sauvage à la Wasabi, pour ceux qui connaissent le film. Et ça fait un bien fouuuuu au moral d’entasser des bouquins dans ses bras en pouvant se foutre de la facture x)

Certaines destinations sont à même de me faire craquer direct, donc un polar mâtiné de fantastique dans une Thaïlande légèrement futuriste, c’est un gros OUI.

Notre-Dame des Loups
fantastique
250pages

Acheter ce livre sur Amazon

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.
Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix…

Déjà plus ou moins repéré sur les étagères de mon rayon favori, il y a longtemps. Mais bon, c’est du Mnémos Hélios, donc pas donné du tout, et même si le résumé était intriguant, il fallait bien les fameux -40% pour me convaincre de craquer.

L’empreinte du renard
polar
265 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Au cœur du pays dogon, une série de morts bizarres alerte les autorités maliennes. L’affaire est délicate : les Dogons, très attachés à leurs traditions, vivent en marge de la société et sont redoutés pour la puissance de leur magie. Le vieux commissaire Habib, à la sagesse et au flair légendaires, est envoyé sur place. Mais le village entier se tait obstinément, et un étrange sorcier à tête de renard veille au respect absolu de l’omerta…

J’avais trouvé franchement sympathique L’affaire des coupeurs de têtes (critique >ici< ) du même auteur. Donc, en le trouvant dans le bac à soldes, j'ai embarqué L’affaire du renard sans hésiter une seconde.

Le troqueur d’âmes
SF
221 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Adam Maser dirige une étrange échoppe, un mont-de-piété sis à Rome, mais qui a la particularité d’exister à toutes les époques en même temps et qui offre à chacun la possibilité d’échanger – définitivement – chaque aspect de soi non désiré, intellectuel ou comportemental, si farfelus et déroutants puissent paraître cessions et acquis. Les clients les plus divers, fréquentent la boutique, de Poe à Beethoven en passant par Cagliostro… Enfin, les affaires iraient pour le mieux si un être maléfique ne souhaitait profiter des ressources du lieu pour assouvir ses funestes desseins.

Déjà plus ou moins repéré je-ne-sais-plus-où. Déjà que de base le truc était à petit prix, mais à -40%, même si l’exemplaire est un poil abîmé, on ne se pose même pas la question.

Le Saboteur
aventure
566 pages

Acheter ce livre sur Amazon

1907. Le raccourci des Cascades, une voie express vitale reliant San Francisco et le nord des États-Unis, subit une succession de sabotages. Impuissante devant ces attaques qui compromettent l’avancée des travaux et l’avenir de la ligne, la compagnie de chemins de fer fait appel à l’agence de détectives Van Dorn. Cette dernière envoie sur place son meilleur agent : Isaac Bell. Le défi est de taille, car celui qui recrute des hommes de main dans les saloons et parmi les marginaux, avant de les faire disparaître, brouille les pistes et semble insaisissable.
Que cherche-t-il ? Est-ce un anarchiste ? Un esprit pervers aux projets machiavéliques ?
De New York à Boston en passant par San Francisco, Bell sillonne le pays pour traquer le Saboteur. Bientôt, l’agent devra rassembler tout son talent, non seulement pour sauver la Southern Pacific… mais pour en réchapper.

« OH ! UN CUSSLER! » … Trouver un ouvrage par son auteur préféré dans les bacs à soldes, c’est un peu Noël avant l’heure. J’aime beaucoup la question systématique de mon chéri quand on trouve un Cussler : « Tu l’as lu, celui-là ? ». Bon, en vrai, j’ai beau en avoir pas mal au compteur, l’auteur est si prolifique qu’il y a encore des chances raisonnables que la réponse soit « non ».
Bref, là encore, ajouté directement à la pile.

Liavek
fantasy
283 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Tous les habitants de la belle cité de Liavek naissent avec une prédisposition à la magie, ici appelée « chance », dont le potentiel s’accroît tous les ans, à chaque anniversaire. Cependant seuls certains initiés sont capables de l’utiliser. La jeune Kaloo sent qu’elle pourrait faire partie des élus aptes à manipuler les forces surnaturelles, mais le chemin pour y parvenir est long et semé d’embûches. Il lui faudra notamment élucider le mystère de ses origines, dont elle ignore à peu près tout…

Après le Cussler, le « truc figurant sur ma wishlist officieuse » ! Repéré en rayon, jamais ajouté à la wishoppinglist officielle (sûrement par pur oubli d’ailleurs, je photographie tellement de trucs…), là encore ça a été une très bonne surprise de le découvrir soldé. Et hop, sur la pile! ♥

Méduse Bleue
aventure
494 pages

Acheter ce livre sur Amazon

1848, dans l’océan Pacifique. L’équipage du Princess commandé par le capitaine Horatio Dobbs est atteint par une maladie après avoir fait escale à Pohnpei. Sur une île inconnue, un médecin indigène les sauve de la mort.
De nos jours, dans les îles de Micronésie.
Un laboratoire sous-marin, financé dans le plus grand secret par le gouvernement américain, disparaît. Il effectuait des recherches sur la « méduse bleue », une espèce rare. Au même moment, au large des Bermudes, une bathysphère est attaquée et immobilisée à plus de cinq cents mètres de profondeur… Kurt Austin engage l’équipe de la Numa car il suspecte un lien avec une puissante organisation de criminels chinois, qui mène des expériences médicales et aurait découvert un nouveau virus. Kurt Austin et Joe Zavala vont devoir tenter le tout pour le tout pour sauver non seulement leur vie mais celle de millions de personnes…

Qu’y a-t-il de mieux que trouver un livre de son auteur favori dans les bacs à soldes ? En trouver deux.
Bon, là, c’est non sans une certaine réserve que j’ai craqué, n’ayant pas du tout aimé L’or bleu, également en collaboration avec Paul Kemprecos : c’est même, de mémoire, le Cussler que j’ai le moins aimé (même comparé au pas terrible Le trésor du Khan). Du coup, depuis, j’avais soigneusement évité tous les autres ouvrages du duo… Ceci dit, tout le monde a droit à une seconde chance.

Un monde d’azur
sf / fantasy
286 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Il y a treize générations, un astronef-prison s’est écrasé sur un monde d’azur.
Un vrai paradis. Du soleil, la mer à perte de vue, des îles, des nourritures marines à profusion. Les castes des Détourneurs, des Voyous, des Canailles et des Publicistes se sont adaptées sans peine à cet environnement enchanteur.
Mais tout paradis a ses démons. Les Kragens sont des monstres marins semi-intelligents qui dévorent volontiers les réserves des humains. Le plus redoutable d’entre eux est le Roi Kragen, qui protège les humains s’ils le nourrissent. Un protecteur de plus en plus avide à mesure qu’il grossit.
Mais comment s’en débarrasser sans armes et sur un monde liquide où le métal est introuvable ?

Celui-là, je ne l’ai pas pris sur le coup lors de ma folle razzia. Le résumé était intriguant, mais le côté SF m’a freiné.e. J’ignore quel est mon problème avec la SF, c’est un genre qui ne me donne vraiment pas envie et dont je me méfie énormément, encore davantage que la littérature blanche (à laquelle je dois pourtant des déconvenues quasi-systématiques). Bref, c’est pas logique, mais c’est comme ça.
Ceci dit, j’ai pris le temps de me renseigner dessus, il semblait avoir conquis pas mal de lecteurs, n’être pas trop connoté « sf », puis à 4€14, c’était pas un gros risque, non ? Bref, il a été récupéré le lendemain.

La citadelle des ténèbres
paranormal romance
431 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Une nuit noire. Une nuit noyée de neige et de brouillard.
Et, éclairée par quelques rares rayons de lune, une masse sombre et inquiétante : un sinistre château que même les oiseaux évitent.

Depuis sa plus tendre enfance, Ashlyn Darrow est harcelée par des voix surgies du passé. Des voix qui lui restituent inlassablement d’anciennes conversations et qui, jour après jour, ont transformé sa vie en cauchemar. Prête à tout pour se libérer de ce don maléfique, elle se rend à Budapest pour rencontrer des spécialistes en la matière, des êtres étranges dotés, dit-on, de singuliers pouvoirs.
Mais à peine arrivée dans l’antique château perdu au cœur de la forêt où ils mènent leurs travaux, elle tombe éperdument amoureuse de Maddox, le plus dangereux d’entre eux – un homme aussi séduisant qu’inquiétant que ses pairs disent immortel et habité d’un dangereux démon. Et peu à peu, au mépris de la raison et de sa sécurité, incapable de résister à la fièvre dévorante qui la pousse vers cet homme maudit, Ashlyn se laisse emporter par la passion. Une passion qui la rapproche dangereusement de la terrible preuve d’amour qu’elle va devoir fournir.

Traînait dans ma wishlist depuis une éternité. Comme le mois s’annonçait assez creux, j’ai cessé de tergiverser et l’ai ENFIN commandé… Bon finalement le mois n’a pas été creux du tout mais ceci est une autre histoire.

Bayou Fantasy – Intégrale
urban fantasy
673 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Prudence Deveraux est une étudiante sans histoires dans une petite fac de Louisiane. Le suicide de sa meilleure amie la place au cœur d’une lutte sanglante entre deux forces surnaturelles. L’une ne désire que le chaos, et possède les amis de Prudence comme des pions. L’autre possède Prudence elle-même, au risque de la consumer.
Les coutumes cajun, créole et anglo-saxonne se mélangent dans cette trilogie, entre fête typique et bayou mystérieux.

Bon, depuis le temps, vous connaissez l’attrait particulier que les bayous exercent sur moi. Donc couplé à de l’urban fantasy, c’est un craquage immédiat.

La Cité des Crânes
aventure / fantastique
259 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Thomas Daezzler est un agent de la « République invisible », une organisation secrète pluri-séculaire qui se pose en pacificateur du monde. Arrivé en Thaïlande après avoir fui la France et son propre passé, il ne tarde pas à trouver un emploi. Il fait son trou, se forge de nouvelles raisons de vivre et semble sauvé de ses démons. Jusqu’à ce qu’un agent local de la « République invisible » le contacte pour lui confier la plus étrange des missions : une quête qui le conduira au cœur de la jungle laotienne, sur les traces de la Shadow Company, jusqu’à la Cité des Crânes…

En récupérant Dragon, le nom de l’auteur sur la couverture me disait quelque chose… Ah, mais oui, ce truc, là, repéré il y a quelques mois sur les étagères de L’Atalante…

Du coup, ayant entamé le roman précité peu de temps après son acquisition et ayant directement accroché à l’ambiance, je me suis empressé.e de récupérer La Cité des Crânes sans attendre.

Mémoires d’une pirate
historique
440 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Comment deux jeunes filles que tout sépare – l’une anglaise, issue de la meilleure société et propriétaire terrienne, l’autre métisse et esclave dans une plantation jamaïcaine – peuvent-elles faire le choix de devenir pirates, se propulsant ainsi dans un univers trépidant, soit, mais également sanguinaire et exclusivement masculin ?
Des Antilles aux côtes africaines, des goélettes battant pavillon noir aux négriers sordides et puants, suivons Nancy et son inséparable compagne Minerva qui, dans un monde régi par la recherche du pouvoir et les préjugés raciaux, feront le rude apprentissage de la liberté.

Du coup, quelques jours après avoir récupéré « L’héritière de Rosewood », la prévisible boulimie piratesque a frappé. Direction Babelio, recherche sur le tag pirate. Ne restait plus qu’à trier tout ce bazar (plus de 3000 livres répertoriés, parmi lesquels un bon paquet de doublons, d’essais et de vieux trucs totalement introuvables. Au passage, Abyss figure en première page des résultats et ça fait plaiz’ ♥).
Alors oui, ce n’est pas la version avec le super belle couverture. Celle-ci fait plus jeunesse et moins sérieux alors qu’il s’agit bien d’un bouquin young adult. Mais vu la différence de prix entre les occasions des deux version et que c’est quand même le contenu qui compte, la raison a pris le dessus.

Assassin’s Creed – Black Flag
aventure
431 pages

Acheter ce livre sur Amazon

« J’ÉTAIS HYPNOTISÉ PAR L’HOMME CAGOULÉ. MÉDUSÉ PAR CET ÉMISSAIRE DE LA FAUCHEUSE QUI, FAISANT FI DU CARNAGE AUTOUR DE LUI, AVAIT ATTENDU SON HEURE, PATIENT, IMPERTURBABLE, POUR FONDRE SUR SA CIBLE. »
C’est l’âge d’or de la piraterie et du Nouveau monde. Attiré par les promesses de fortune de ces temps troublés, Edward Kenway, fils cabochard d’un marchand de laine, rêve de prendre la mer en quête de gloire.
Le jour où la chaumière familiale est attaquée, il juge le moment opportun pour fuir sa vie de misère. Très vite, il devient l’un des plus redoutables pirates de son temps.
Mais la convoitise, l’ambition et la traîtrise sévissent dans son sillage et, lorsque Kenway découvre l’existence d’un terrible complot qui menace tout ce qui lui est cher, la vengeance devient son nouveau but.
C’est ainsi qu il va se retrouver propulsé au cœur de la lutte séculaire qui oppose les Assassins et les Templiers.

Traînait dans la wishlist officieuse depuis longtemps. J’ai simplement profité du fameux code de réduc’ pour l’ajouter au panier.

Pirates des Glaces
fantasy
465 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Le terrible Fatalitas a enlevé Miki, la petite sœur de Siri ! On raconte que le cruel pirate kidnappe les enfants pour les faire travailler dans des mines de diamants. La petite fille se lance aussitôt à sa recherche : elle embarque sur L’étoile Polaire, qui entame sa dernière traversée vers le Grand Nord avant la formation de la banquise.
À bord, Siri se lie d’amitié avec Fredrik, le cuisinier du navire. Mais l’équipage, persuadé que la fillette va leur porter malheur, l’abandonne lors de leur première escale. Bien que terrifiée, Siri est prête à tout pour retrouver sa sœur et se glisse clandestinement dans le canot de deux apprentis pirates…

Donc, ne trouvant plus grand-chose sur internet, j’ai décidé que pour une fois, il était grand temps d’aller en librairie pour me faire conseiller. Première vendeuse un peu perplexe devant ma recherche (« point >vade retro »), seconde vendeuse un peu désolée (la mode des pirates fonctionne par vagues et en ce moment, on est en plein dans le creux), troisième et quatrième vendeuses un peu embêtées (le collègue spécialiste fantasy est en vacances et les seuls trucs qu’ils auraient à proposer, ce sont les Alexander Kent chez Libretto). Bref, merci à Chéri pour avoir repéré le seul livre du magasin correspondant au thème, n’étant pas déjà à la maison et figurant en plus déjà dans ma to-remember-list.

Jack Bright
fantastique
179 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Leo et Pierre ne s’attendaient pas à vivre une rentrée en 5e aussi intense. Le très redouté professeur de français, monsieur Dray, féru de piraterie, leur demande d’étudier les aventures de Jack Bright, un pirate sanguinaire. Les deux amis se passionnent à leur tour et découvrent qu’il serait pris au piège dans le livre ensorceleur. Et si ce livre existait vraiment ? Commence alors pour eux un périple plein de mystères et de suspense sur les traces de ce corsaire hors du commun…

J’avoue, ça m’emmerde un peu de filer des thunes à Oskar en sachant comment il traitent leurs auteurs. J’avais donc prévu de récupérer Jack Bright d’occasion, sauf que… quand l’occase revient plus cher que le neuf, les intérêts du porte-monnaie prennent le pas sur le boycott.

Morlante
aventure
154 pages

Acheter ce livre sur Amazon

1701. Dans la cale d’un bateau anglais, Morlante poursuit tranquillement sa carrière d’écrivain. Mais on ne l’emploie pas pour son talent à raconter des histoires ou sa calligraphie soignée. Quand le bateau est la cible de pirates ou d’une armée ennemie, il range sa plume, sort ses machettes et rentre dans le tas. On ne marque pas son époque en écrivant des livres, mais en tranchant des gorges. Morlante, un road movie sanglant sur les eaux noires de la mer des Caraïbes.

Entre les critiques négatives ou mitigées et les extraits franchement sympa, ce sont ces derniers qui ont fait pencher la balance. Il suffit de savoir à quoi s’attendre, la biographie de l’auteur donne direct le ton :

Stéphane Dompierre n’aime pas l’eau, ne sait ni nager ni ramer en ligne droite et n’a jamais dépecé quelqu’un à coups de machette. Le plus beau compliment qu’il ait reçu à propos de son premier roman, Un petit pas pour l’homme (Michel Lafon), est venu de Maureen McTeer, avocate, qui a déclaré : « Je ne laisserais jamais ma fille lire ça.» Il a toujours trouvé que les livres de pirates manquaient d’humour, de sexe et de violence, alors il s’est fait plaisir.
Un autre livre que la fille de Maureen ne lira pas.

Donc ceci tape dans le cru, le vulgaire et l’humour pipi-caca, et propose par conséquent une alternative totalement honorable aux romans trop historiques et trop sérieux ! \o/

Ce que je préfère, c’est qu’un marin revienne du port après des nuits d’ivresse et d’orgie et me raconte les nouvelles rumeurs qui courent à mon sujet. Je viole des religieuses, je cuis des fœtus à la broche, j’éjacule au visage de mes victimes, je mange des cœurs humains encore chauds, bref, ma vie et même mes romans ne pourront jamais être aussi délirants que ces commérages.

Du sel sous les paupières
uchronie
289 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Saint-Malo, 1922. Sous la brume de guerre qui recouvre l’Europe depuis la fin de la Grande Guerre, Judicaël, seize ans, tente de gagner sa vie en vendant des illustrés. Mais, pour survivre et subvenir aux besoins de son grand-père, il lui arrive de franchir légèrement les bornes de la légalité. Jusqu’au jour où il rencontre la belle Mädchen. Et lorsque celle-ci disparaîtra, Judicaël fera tout pour la retrouver, en espérant qu’elle n’ait pas croisé la route d’un énigmatique tueur d’enfants surnommé le Rémouleur.

Trouvé dans les bacs à soldes à -40%. Comme entretemps j’avais lu (et bien aimé) Dragon du même auteur, je n’ai pas hésité une seconde.

Les naufrageurs
aventure
205 pages

Acheter ce livre sur Amazon

1799. Un navire se fracasse sur les récifs le long des côtes de Cornouailles. John Spencer, le fils du capitaine et plus jeune membre de l’équipage, survit au naufrage. Lorsqu’il reprend connaissance, il comprend avec effroi que les hommes qui viennent à sa rencontre sont des pilleurs d’épaves… Les habitants du village de Pendennis semblent se livrer à un mystérieux trafic… Qui tire les ficelles ? Et à qui John pourra-t-il se fier pour libérer son père retenu prisonnier ?

Encore un qui n’est plus dispo en neuf depuis longtemps. Mais bon, il est sorti il y a presque vingt ans…

Vent de Flibuste
aventure
443 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Prenant place au 18e siècle durant l’âge d’or de la flibuste, voici l’histoire de William Williams et de son apprentissage forcé auprès de Batholomew Roberts, ancien esclave devenu capitaine pirate. D’abord enrôlé comme musicien, puis comme biographe du Capitaine, Williams se retrouve à parcourir les mers des Caraïbes et de l’Afrique de l’Ouest, consignant les récits de leurs affrontements avec les marchands, indigènes et soldats vivant aux confins du monde connu.
Influencé par ses compagnons de bord, Williams tente de se faire une place au sein de l’équipage, pendant que la Marine Royale les poursuit et que le fanatique Capitaine Roberts entraîne son navire vers la récompense ultime – un mystérieux navire au trésor…

Lui aussi date d’une vingtaine d’années. La différence, c’est qu’on ne peut pas dire que les infos dessus abondent… Un achat presque à l’aveugle donc, mais d’occase pour pas grand-chose, ça aurait été dommage de se priver.

Moonfleet
aventure
249 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Sur la côte sauvage du Dorset, le jeune John Trenchard partage l’existence dangereuse des contrebandiers du petit village de Moonfleet, risquant le gibet pour débarquer les barils d’eau-de-vie qu’ils rapportent du continent. Mais la quête du fabuleux diamant de Barbe-Noire, dont le fantôme hante le cimetière de Moonfleet, l’entraîne dans une aventure encore plus périlleuse, qui le conduira loin de l’Angleterre, le livrant à la trahison des hommes et aux fureurs de la mer déchaînée.

Moonfleet, lui, figurait dans ma wishoppinglist depuis très longtemps. Mais le prix des Libretto étant ce qu’il est, c’était d’occasion ou rien.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

Moana, tome 3 / 3 – A la source des nuages

Bon, ben voilà, une série de terminée. Ça a été très vite et pour ça, on peut remercier Castelmore.

En VO – Nia Rivers, tome 5 / 5 – Eden’s Garden

Ô JOIE.
EN-FIN.
Si vous vous souvenez, choper les quatre premiers tomes n’a déjà >pas été de tout repos<. Or, les mois passaient et le dernier n'arrivait toujours pas en papier... J'ai donc fini par renvoyer un message à Ines Johnson pour lui demander (sachant que ce n'est pas elle mais Jasmine Walt qui gère les versions papier). Dix jours plus tard, paf ! Le dernier tome en papier. J'ai jamais passé une commande aussi vite de toute ma vie xDDDDDD Du coup, comme j'avais promis à Ines Johnson de faire une photo de la série complète le moment venu...

Nia Rivers Adventures by Poison, sur Flickr

Hors-catégorie

Hawaï / Tropiques
loisirs créatifs / coloriage
144 pages chacun

Acheter ce livre sur Amazon

Installez-vous confortablement, choisissez de jolies teintes dans votre boîte de crayons de couleur et détendez-vous en prenant le temps de colorier et de méditer pour oublier les petits soucis quotidiens.

Dégottés au magasin de beaux-arts. Tropiques figurait dans ma wishlist depuis une éternité mais était devenu introuvable. Autant dire que le voir offert pour l’achat de deux livres de la collection, sachant que dans le stock figurait Hawaï, également dans ma wishlist, a été une aubaine inespérée. ♥

Côté photo…

… Il y a eu la traditionnelle photo annuelle du calliandra, qui a tellement grandi que l’option « macro dégueu au téléobjectif depuis la fenêtre » devient parfaitement valable (non, en vrai, ne le faites pas, c’est pas terrible) :

Et en vrac, quelques photos de nature pas forcément réussies, un truc expérimental foireux avec les jeux de lumière sur mes Précieux (pour une fois que je ne les avais pas au bras)…

Côté dolls…

J’ai payé la Cu-Poche Alice de Kotobukiya à la toute fin du mois donc celle-ci devrait en toute logique faire partie du loot d’Août.
Rien n’est moins sûr en revanche pour la Jun Goto d’Azone, ENCORE repoussée…

Niveau photo, entre le NaNo et un manque global de motivation, je n’ai fait qu’un seul photoshoot. Au moins, ça a été uploadé aussitôt.

Margaret by Poison, sur Flickr

About the author

Svetlana Mori
Auteur.e de romance fantasy et paranormal romance. Amateur.ice de dolls, livres, hardstyle, jeux vidéo, Domino's pizza, metal, shipspotting, courses NASCAR, etc. #TeamFuret

Commentaires

Poster un commentaire

Please note: Comment moderation is currently enabled so there will be a delay between when you post your comment and when it shows up. Patience is a virtue; there is no need to re-submit your comment.