Loot bouquins d’Octobre / Novembre / Décembre 2017

Posted By Svetlana Mori le 3 janvier 2018

Avant toute chose, je vous souhaite une bonne et heureuse année à tous !
Merci à vous, lecteurs réguliers (s’il y en a ? xD) comme lecteurs de passage. J’espère avoir contribué à l’allongement de vos wishlists l’an dernier et compte bien récidiver cette année ! :p
Le blog a été quelque peu déserté ces derniers mois, mais le rythme normal va désormais pouvoir reprendre !

Bref, cette année, ma carte de vœux est consacrée à Alice, car, comme elle, je vous souhaite de pouvoir explorer vos rêves et surtout les vivre ou les réaliser. ♥

Alice – Happy New Year 2018 by Poison, sur Flickr

Une fois n’est pas coutume, cet article va être scindé en trois. Trois parties et trois photos, pour trois mois de bouquins. Pris individuellement, aucun de ces mois n’était assez « fourni » pour mériter un article à lui seul… Le problème, c’est qu’en regroupant, on obtient le problème inverse, à savoir beaucoup trop de trucs.
Bref, on commence 2018 avec l’un des pires (si ce n’est LE pire) pavé(s) jamais posté sur le blog !

Octobre
Les critiques tapées en Octobre
Le loot

Octobre a donc été un tout petit mois, principalement parce que j’étais occupé.e à écrire >Beyond All Hopes<. Ensuite parce que j'attendais deux BJD dans le mois et que je savais que la douane n'allait pas me louper, donc... ceinture. Mais ça, c'était sans compter sur le plot twist à la fin du mois... Mais ça, vous le verrez en Novembre !

Les nouvelles séries

Ghostwalkers
/!\ Série avortée en France au bout de 4 tomes /!\
paranormal romance

Acheter le tome 1 sur Amazon

Lily a mis au point une expérience conçue pour amplifier les capacités psychiques d’une unité d’élite. Mais quelque chose a mal tourné : les hommes meurent un par un, victimes d’étranges accidents. Le capitaine Ryland Miller sait qu’il est le prochain. Désormais, il ne peut avoir confiance qu’en une seule personne : Lily. Possédant un sixième sens surnaturel, la jeune femme partage toutes les peurs du capitaine, ses soupçons et les moindres battements passionnés de son cœur… Ensemble, ils découvriront un terrible secret qu’une personne cherche à enterrer, quel que soit le prix à payer.

Une série avortée découverte grâce au vidage de biblio d’un autre twittos dévoreur de livres ^^
Donc, la série a été avortée en France au bout de quatre tomes, alors qu’elle est encore en cours en VO avec 13 volumes à ce jour (le plus récent étant sorti en Janvier au moment où j’écris ces lignes). Mais chaque livre présentant un nouveau couple, ce n’est donc pas si grave.

Les one-shot

Kuban
romance fantasy
414 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Kuban a quinze ans et il est on ne peut plus heureux dans sa vie. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, il a toujours été très proche de Sam, un grand ami de ses parents. Enfant, il considérait Sam comme un modèle, un second père. Mais à présent qu’il est plongé dans l’adolescence, il devient de plus en plus flagrant que ses sentiments pour ce jeune homme, qui l’a toujours traité avec trop d’affection et de tendresse, sont peut-être bien plus complexes qu’un simple lien paternel ou même amical…
Quand Sam entreprend de le séduire, Kuban en est d’abord stupéfié, mais ses résistances vont rencontrer ses véritables désirs et le confronter à ses inavouables sentiments envers le charmant et fougueux couturier…

DEPUIS LE TEMPS que j’avais hâte de lire ce récit d’Aurélie Châteaux-Martin ! Le voici enfin en papier ! Donc pour ceux qui ne connaissent pas Kuban, c’est une romance fantasy yaoi, mais résumer ce roman à ça serait méchamment réducteur. Ne vous arrêtez pas à la petite différence d’âge entre les deux persos principaux et allez en lire les premières pages sur Amazon pour vous faire une idée, y découvrir les commentaires des lecteurs déjà conquis, et craquer à votre tour.

L’apprentie du Magicien
Préquelle à la série « La trilogie du Magicien Noir », pouvant se lire de façon complètement indépendante.
fantasy
767 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Tessia souhaite par-dessus tout devenir guérisseuse, mais la Guilde n’accepte pas volontiers les femmes. Pourtant, lorsqu’elle a instinctivement recours à la magie pour repousser un prétendant trop insistant chez le seigneur Dakon, un puissant magicien, celui-ci accepte aussitôt de la prendre comme apprentie. Une vie excitante s’ouvre à elle : étude des arts fascinants de la magie, beaux vêtements, raffinement des buffets… autant de choses autrefois inconnues qui pourraient lui faire oublier sa vocation première. Mais devenir une magicienne implique aussi d’assumer de lourdes responsabilités, surtout lorsqu’une guerre est sur le point d’éclater…

Repéré pour la première fois en grand format dans les bacs à soldes de la Fnac, mais un peu abîmé et trop cher pour mon budget de l’époque ; j’avais tout de même regretté ne pas l’y retrouver après m’être décidé.e tardivement… Autant dire qu’en le repérant en poche dans les plannings de l’éditeur, je l’avais immédiatement précommandé.

Hemlock Grove
fantastique
409 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Hemlock Grove (Pennsylvanie) n’est plus la petite bourgade paisible d’antan. Dans les bois, près d’une aciérie abandonnée, le corps d’une jeune fille vient d’être retrouvé, et la police est sur les dents. Très vite, une angoissante question surgit : ce meurtre est-il vraiment l’œuvre d’un être humain ?
C’est dans ce contexte plus que tendu qu’une improbable amitié va se nouer. D’un côté, Peter Rumaneck, jeune Gitan fraîchement débarqué dans la région, qui a eu la mauvaise idée de raconter aux élèves du lycée qu’il était un loup-garou. De l’autre, Roman Godfrey, héritier de la société gérée par sa mère, Olivia, et dont la sœur, Shelley, souffre d’une étrange maladie. Les deux jeunes gens – que tout, en théorie, oppose – détiennent peut-être la clé de ce meurtre… et des drames qui vont suivre.

Hemlock Grove me tentait depuis >la critique de Florencem sur Babelio<, et s'était placé d'emblée assez haut dans ma liste de priorités... Autant dire qu'avec un bon d'achat à griller, mon choix s'est directement porté dessus. (Finalement, le bon n'était pas valide cette fois-là, haha...)

Merfer
475 pages

Acheter ce livre sur Amazon

La Merfer. Elle recouvre l’essentiel de ce monde. Son dense réseau de rails, auquel on ne connaît ni début, ni fin, est la seule voie pour les hommes sur une terre devenue propriété d’un bestiaire terrible et fantastique.
Parmi ces créatures, la plus formidable de toutes, la gigantesque taupe albinos : Jackie La Nargue. Et à ses trousses, le Mèdes, un train taupier mené par la capitaine Picbaie qui traque la bête telle une obsession.
À ses côtés, le jeune orphelin Sham découvre l’univers de la chasse qui le mènera à ce train déraillé et au mystère caché dans ses entrailles. Il y fera une trouvaille énigmatique qui le conduira dans la plus folle des expéditions, jusqu’au bout de la Merfer, là où vivent les anges…

Celui-ci traînait dans la wishoppinglist depuis un petit moment… J’ai simplement fini par me laisser tenter.

Le jeu de la trame – Intégrale
oriental fantasy
610 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Trente-neuf, c’est le nombre de cartes du Jeu de la Trame que Keido, fils du seigneur du Roseau, doit réunir afin de ressusciter sa sœur, morte de l’avoir trop aimé. Et il ne laissera rien ni personne le distraire de son but. Des guerres sauvages du pays des Mille Nuages aux combats contre les pirates sans merci du fleuve Salé en passant par la bataille contre le terrible Ordre des Ananke, Keido ira même jusqu’à franchir la Muraille de Pierre pour se livrer aux brûlures inconnues des Terres de Cendre et affronter les légendaires créatures de feu. Mais que trouvera-t-il au bout du chemin ?

Gagné lors de l’opération Masse Critique de Babelio du mois de Septembre. J’avais postulé en fin d’après-midi, quand il ne restait plus grand-chose, et été étonné.e de tomber sur un truc vraiment intéressant, tant de par l’univers que l’épaisseur du livre. Vous connaissez mon amour pour les pavés… Alors de l’oriental fantasy, sortant des canons classiques du genre, comment résister ?

– La destruction est à l’origine de toute chose, et elle subsiste partout sous forme de tensions cachées, même derrière le plus solide des édifices. Chaque année, lorsque l’hiver finit, les évènements qui nous ont produits me reviennent à l’esprit. Comme un œuf blanc et lisse, le monde ne cesse de se briser en mille morceaux car le fait même qu’il soit un œuf contient la promesse de son fendillement.

Au final, quatre parties chacune pourvues de leur propre ambiance, même si la dernière s’avère la moins bien réussie et que la conclusion reste assez nébuleuse. Le jeu de la trame reste néanmoins une excellente surprise et une lecture divertissante (presque) de bout en bout, que j’aurai sans aucun doute plaisir à ressortir de l’étagère de temps à autre.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

Les insurgés, tome 2 – Addiction

MOINS D’UN MOIS APRÈS LE PREMIER.
Hugo Romance fait très très fort sur ce coup-là. En fait, c’est même cette rapidité entre les sorties qui m’a convaincu.e de craquer pour la série.

Démonica, tome bonus 02 – Nuits Infernales

… Je ne sais pas vous, mais moi, ce titre, ça m’évoque surtout des voisins fêtards, des abrutis qui gueulent dehors, une migraine/chiasse monstrueuse, un conjoint malade et j’en passe x)
Bon, blague à part, il restera encore un tome d’histoires courtes après celui-ci. Le dernier, en théorie.

La Meute du Phénix, tome 6 – Tao Lukas

La série commence tranquillement à devenir un peu longue (et il y aura au minimum deux autres tomes, d’après le site de Suzanne Wright). A côté de ça, il y a aussi une série spin-off de sortie (La meute Mercure), que je n’ose pas encore commencer par peur qu’elle aussi se rallonge de trop…

Revendu depuis…

A good girl
thriller psychologique
372 pages

Acheter ce livre sur Amazon

SES AMIS LA PENSENT PARFAITE, ET POURTANT…
Ce qu’il faut savoir sur Riley Stone :

1. Riley Stone est la perfection incarnée (Demandez autour de vous.)
2. Elle a un faible pour son prof de français, Alex Belrose. (Qu’elle soupçonne ne pas être indifférent à son charme.)
3. La vie entière de Riley est déjà planifiée. (Ce n’est pas négociable.)
4. Elle a toujours su préserver ses petits secrets. (Toujours.)
5. Riley est persuadée que sa vie est sur la bonne voie. (Et rien ne pourra y changer quoi que ce soit.)
6. Elle n’a rien d’une adolescente ordinaire. (Et ne s’en cache d’ailleurs absolument pas.)
7. Les petits jeux, ce n’est pas vraiment son truc. (Mais s’il faut s’y prêter, elle gagne toujours.)
L’un de ces jeux est sur le point de commencer, elle le sent… Sauf que Riley a un plan. Et elle compte bien l’emporter. Car elle ne perd jamais.

« … Mais qu’est-ce que ça fait chez toi, ça ? », vous demandez-vous sans doute… Effectivement, A good girl n’est pas du tout mon genre de lecture et ce sont les avis positifs de la twittosphère qui m’ont incité.e à la curiosité. Et au final… avis mitigé. L’auteure est parvenue à atteindre exactement son but et de ce côté-là, le livre est une énorme réussite. D’un autre côté, la lecture n’est pas très palpitante dans son premier tiers et il faut finalement atteindre la toute fin pour réellement comprendre le truc.

Je lui plais, je le sais, et moi, qu’est-ce que je fais ? Une fois de plus, je me sers de lui.

Bref, A good girl n’est pas un mauvais livre mais pas non plus le chef-d’œuvre décrit par certains… Évidemment, le fait de ne pas être fan du genre du tout n’a pas joué en sa faveur, mais même.

J’ai longuement hésité, avant de finir par le revendre, sachant que je ne le relirais pas.

Côté photo…

… on a eu droit au combo sable saharien + incendies en Espagne qui ont coloré le ciel en jaune. Non, rien n’est retouché !

Côté dolls…

… en Juin, Fairyland nous a pondu LE korrigan parfait. Avant, ils avaient bien déjà le RealPuki Aki, mais 250$ le bout de résine de 12cm, c’était hors de question (surtout quand chez 5star on peut avoir un MSD (40~45cm) pour ce prix-là). Mais qu’ils nous sortent ÇA, ce petit machin de 20cm malicieux comme tout, qui plus est dispo dans des teintes de résine limitées… Je rêvais d’un korrigan depuis trop longtemps. Du coup, même si je n’aime toujours pas la mentalité de la compagnie (le genre à rallonger le traitement de votre commande si vous avez le malheur de demander poliment où elle en est), j’ai momentanément « oublié » mon boycott…

Niveau photo, il est bien évidemment à l’honneur, en plus d’une potentielle photo de présentation pour Tom.

Novembre
Les critiques tapées en Novembre

Globalement, ce mois-ci, que des lectures sympathiques, chacune avec ses propres qualités la sortant du lot.

Créatures celtiques (voir ci-dessous)
Le Jeu de la Trame (intégrale)(voir ci-dessus)
Le Magicien d’Oz
Shadows of Salem, tome 1 – Shadow Born
Snjór (voir ci-dessous)
The Emperor’s Soul
Le loot

Donc, fin Octobre, je trouvais in-extremis moyen de réaliser mon rêve : aller au Qlimax. De là, ça a été ceinture totale sur le budget, mis à part un achat « pour m’occuper durant les 15h de car aller, 12h de car retour ». Mouais, bon, un grand format qui pèse une tonne n’était pas un choix judicieux, on est donc allés à la bouquinerie trouver autre chose. … Finalement, non seulement j’aurai acheté ma lecture de voyage sur la route (sur l’aire de Ressons-Est, plus exactement…) mais en plus beaucoup moins flambé en merch que prévu. Bilan : quelques achats livresques avec le crédit des cadeaux de Noël.

Les nouvelles séries

Les Princes Immortels, série complète
paranormal romance
3 tomes
Ma critique du tome 1 (7/10) / du tome 2 (7/10) / du tome 3 (5/10) sur Babelio

Acheter le tome 1 sur Amazon

Émerveillée, Gillian contemple le palais somptueux dans lequel l’a conduite Rhys, l’inconnu aux allures de prince des Mille et Une Nuits qu’elle vient de rencontrer sur le site archéologique où elle effectuait des fouilles. Mais tandis qu’elle se laisse aller avec délice aux attentions de son hôte, elle est loin de se douter qu’un piège terrible est en train de se refermer sur elle. Car elle n’est pas l’invitée de Rhys, elle est sa captive. Et s’il l’a enlevée, c’est sur l’ordre de son maître, le grand prêtre Seth-Aziz, un vampire immortel qui veut faire d’elle son épouse…

Je suis tombé.e sur Le vampire de Khepesh à la bouquinerie. Avouez qu’un croisement vampire/Égypte, ça a de quoi intriguer ! Alors, en occasion pour quasi peanuts…
Le truc qui n’était indiqué nulle part, c’était qu’il s’agissait d’un tome 3. Du coup, je me suis procuré les deux autres dans le mois, histoire de pouvoir les attaquer rapidement… ce que, pour une fois, j’ai fait.

– On dirait que Lord Kilpatrick a connu personnellement tous les gens importants de l’époque qui étaient de passage en Egypte, remarqua-t-elle. Et pas seulement les égyptologues mais aussi des acteurs ou des hommes politiques…
– C’est surtout parce que les gens voyageaient moins, remarqua Rhys. Du coup, les Britanniques qui étaient installés à l’étranger recevaient la visite de presque tous leurs compatriotes de passage. Et la plupart d’entre eux étaient des gens fortunés.
– Je vois, acquiesça Gillian. Mais Kilpatrick avait déserté et était censé être mort. Comment se fait-il que personne ne l’ait reconnu ?
– Il utilisait un nom d’emprunt, expliqua Rhys. De plus, la plupart des gens ne le connaissaient que de nom. Quant à ceux qui l’avaient déjà vu, il n’avait guère de mal à les éviter.
– Il aurait eu plus de mal à s’en sortir à l’époque d’internet, remarqua Gillian en souriant.

Finalement, même si le dernier tome est en dessous des deux autres, la série s’est avérée être une très bonne surprise. Le côté vampirique est bien intégré et somme toute assez léger, contrairement à l’aspect folklore, très présent. Bref, c’est original et ça se lit bien.

Zombie Story, série complète
Z-lit
3 tomes / 1249 pages

Acheter le tome 1 sur Amazon

A la suite d’une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. A la recherche d’un remède au virus, un groupe d’adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York. Tous se croient préparés au pire. Mais dans l’île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d’être le destin le plus terrifiant…

Le retour du « truc de zombie du mois », cette fois-ci repéré en rayon en allant récupérer Noirs Démons 3. Une petite série format poche, finie en trois tomes, comment dire non ?
Pour celles et ceux qui préfèrent les intégrales en grand format, la série existe aussi en un seul gros pavé.

Les one-shot

Les Lames du Cardinal, intégrale
765 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d’Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d’une compagnie d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal !

A la base acheté en prévision du trajet jusqu’au Qlimax, j’ai changé d’avis au dernier moment, pas chaud.e à l’idée de trimballer un pavé pareil dans mon déjà très encombré sac à dos.
La série m’avait été chaudement recommandée par un ami (le même qui m’avait déjà fait découvrir La trilogie de Wielstadt, toujours de Pierre Pevel).

Les terres du Dalahar
fantastique
440 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Fraîchement débarquée à l’université de Montréal pour fuir un passé douloureux, Eléonore voit ses nuits troublées par d’étranges visions. Une jeune femme disparue quelques mois plus tôt semble vouloir la contacter, mais dans quel but ?
Son frère, Mathias Gardner, pourrait peut-être l’éclairer si, en dehors de sa beauté, il n’était pas aussi taciturne ; à moins que Jonathan, le capitaine de l’équipe de hockey, ne soit plus au fait de cette histoire derrière son masque de séducteur ?
Le jour où elle met la main sur un mystérieux objet d’argent, Léo comprend que les forces en présence dépassent ce qu’elle a toujours connu. Pour déjouer le piège des apparences, elle devra user de toute sa perspicacité, mais surtout, écouter son cœur…

Oh miracle, un one-shot au rayon paranormal romance. Et à la bouquinerie qui plus est, donc pour quasi peanuts. Deux bonnes raisons de repartir avec !

En VO – Argenta
sf
253 pages
The birdpeople of the planet Argenta are slowly dying out. Anquin, a young birdboy, must watch over the eggs and ensure the survival of the Clan.
But Anquin rejects the bleak future that has been carefully planned for him and flies into the icy Forbidden Zone. Unexpectedly transported to Earth, he meets Martin, an Earth boy bored with the summer holidays and with dreams of being a superhero. Together they must try to rescue the Clan from slavery – and stop an invasion of Earth.

Trouvé à la bouquinerie dans le tas de livres VO. Il n’était vraiment pas cher du tout, le résumé était intéressant… Donc pourquoi pas.

Bloody Marie
SF
523 pages

Acheter ce livre sur Amazon

La galaxie est entrée dans une nouvelle ère, celle de l’Essor. Les hommes et les femmes ont repris les voyages à travers l’espace, recréent ainsi les liens qui s’étaient rompus entre les planètes. Mais alors que les navires de commerce parcourent les nouvelles routes galactiques, d’autres profitent désormais de cette nouvelle prospérité : les pirates. Et l’une d’entre eux, Bloody Marie, est bien décidée à venger la mort de son père et ne pas se faire oublier en lançant son vaisseau, le Long John, pour un dernier raid.

La SF n’a jamais été ma came, par contre, les pirates, si. Et des pirates de l’espace, ma foi, ça reste des pirates. Ajoutez à ça une jolie référence à L’île au trésor, un prix d’occasion tout riquiqui, et hop.

Sorcières et frissons, tome 1 – La soirée des sorcières
Peut se lire comme one-shot
enquête / ésotérisme
355 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Bethany Salem est une jeune de seize ans plutôt normale, sauf pour un détail… c’est une sorcière ! Quand le petit ami de Bethany meurt dans un mystérieux accident de voiture, elle jure de trouver son assassin. Mais quand elle appelle les chiens de chasse de la meute sauvage pour attraper le meurtrier, les membres du Cercle des sorcières se retrouvent avec plus que ce qu’ils avaient envisagé. Captureront-ils le meurtrier de Joe à temps, ou est-ce l’assassin qui les attrapera ?

Honnêtement, j’espère que ce tome peut se lire comme one-shot, parce que les poches de chez AdA à 13€, ça ne donne VRAIMENT pas envie d’acheter la suite… C’est toujours la même chose avec cet éditeur : y’a plein de trucs intéressants dans leur catalogue, mais à chaque fois, le prix freine méchamment.
EDIT : Peut se lire comme one-shot et pas du tout un livre YA fantastique « classique ». Plus de détails dans la critique.

Créatures celtiques
folklore
150 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Réparties aujourd’hui sur trois continents, héritières d’une tradition millénaire, les dix contrées celtiques conservent la mémoire vive de contes et légendes fantastiques. Korrigans en Bretagne, Knockers en Écosse, Leprechauns en Irlande ou Bunyip en Australie, ces créatures peuplent un imaginaire que le modernisme n’a pas fait disparaître.
Pour le prouver, sont ici rassemblés dix récits qui les mettent en scène en els revisitant avec brio. Des Asturies à l’île de Man et du Pays de Galles à l’Acadie, gare à ceux qui clament ne plus y croire, ils seront rattrapés par les forces de l’imaginaire…
Pour le meilleur comme pour le pire.

Gagné lors de l’opération Masse Critique (oui, ENCORE) de Babelio, là encore après un postulat tardif.
Bon, vous me connaissez, le folklore, c’est ma spécialité, et je revendique mes origines bretonnes. Bref, celui-là, c’était LE bouquin qui me faisait vraiment envie.

Verdict, une lecture globalement agréable, avec certaines créatures pas si connues (coucou le Busgosu!). Le point fort, c’est indéniablement le côté « conte moderne », car les dix histoires sont extrêmement courtes et surtout, très prévisibles dans leur déroulement. Mais bon, c’est le côté conte qui veut ça… Et forcément, certaines sont meilleures que d’autres, mais aucune n’est mauvaise. Reste que le truc m’a laissé un arrière-goût de « bof sans plus », sans que je sois foutu.e de dire exactement pourquoi…

Snjor
polar
336 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Siglufjördur, ville perdue au nord de l’Islande, où il neige sans discontinuer et où il ne se passe jamais rien. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Mais voilà qu’un vieil écrivain fait une chute mortelle dans un théâtre et que le corps d’une femme est retrouvé, à moitié nu, dans la neige. Pour résoudre l’enquête, Ari Thór devra démêler les mensonges et les secrets de cette petite communauté à l’apparence si tranquille.

C’est une tradition, qui dit voyage, dit achat de livre. Celui-ci provient d’une aire d’autoroute sur le chemin du Qlimax ! xD
Vous me connaissez, le polar, ce n’est pas du tout ma tasse de thé d’habitude ; pourtant, le résumé de Snjor était de très loin le plus intéressant parmi ceux du peu de bouquins que j’avais sous les yeux. Et donc, « allez hop, un polar nordique ! ». En plus, vu le froid qu’il faisait ce midi-là sur l’aire d’autoroute en question, j’ai vraiment commencé ma lecture dans l’ambiance.

Il ouvrit la fenêtre et aspira longuement l’air frais, pur et glacé, en tremblant. Ses pensées se bousculaient. Il se sentait manipulé, il perdait tout contrôle… Il fallait que cela cesse. Il regarda son lit : les draps étaient moites, en boule. Peut-être valait-il mieux sortir – quitter la maison, entrer dans la nuit. Il rejeta l’idée sitôt formulée. Ça ne suffirait pas. Il ne trouverait pas la sérénité en se promenant dans les rues, les yeux tournés vers le ciel, l’esprit empli de neige. Chaque flocon lui donnerait l’impression d’être enfoui dessous, bloqué dans cet étrange lieu. Prisonnier.

Le roman en lui-même est très bon, et je ne regrette vraiment pas la découverte. Pour en savoir plus, le lien vers la critique est juste au dessus 😉

La mythologie viking
légendes
307 pages

Acheter ce livre sur Amazon

L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef-d’oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki, fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante ― et très humaine ― histoire.

Là encore, le truc était calibré pour me plaire… et là encore, c’est un gros « bof sans plus » au terme de la lecture. Mais cette fois, au moins, je sais pourquoi… C’est trop factuel. Ça manque de fioritures, quoi. Pourtant, Neil Gaiman est un EXCELLENT poseur d’ambiance d’habitude, mais là, c’est comme si dans sa volonté de vulgariser la mythologie nordique pour le plus grand nombre, son style en avait fait les frais. Bref, un bon ouvrage « de découverte » mais qui laissera les passionnés de folklore sur le carreau. Enfin, ça se lit hein, ça reste du Gaiman.
Mais si vous voulez un récit enchanteur dans le même thème et par le même auteur, rabattez-vous plutôt sur Odd et les Géants de Glace, infiniment meilleur et ce, à tous les niveaux.

Le peuple du tapis
189 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Sur tout le Tapis règne la paix de l’empire dumii. Aux marges de la civilisation, la tribu des Munrungues coule sous les poils une existence paisible. Mais, un jour, un terrible cataclysme frappe à proximité du village munrungue. Une ville dumiie est broyée par I’ancien monstre des légendes : le grand Découdre est de retour ! Dans son sillage, des créatures féroces montées sur des fauves parachèvent son œuvre de destruction. Cernés. les Munrungues s’engagent dans un grand périple à travers les poils. sous la conduite des frères Orkson. Un voyage qui les conduira à la découverte des merveilles de leur monde. et qui changera pour toujours l’existence de tous les Fils de la poussière.

A la base, j’allais chercher « Le grand livre des gnomes ». Mais c’était pas raisonnable (surtout avec La mythologie viking dans les mains). Puis je suis tombé.e sur ce truc-là, juste à côté. Et ai eu un vrai coup de cœur pour le résumé.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

Lockwood&co, tome 4 – L’ombre qui parlait aux morts

Un Stroud, ça s’achète toujours à sa sortie ! ^^

Les insurgés, tome 3 – Domination

… Moins d’un mois après le second, moins de deux après le premier. UN RECORD.
Certains disent que la série est complète, d’autres attendent avec impatience un prochain tome… Et comme le site de l’auteure ne dit rien à ce sujet, c’est le flou total x)

Noirs démons, tome 3 – Des cendres en Enfer

Histoire de ne pas prendre de retard…
Sachant qu’il y aura au moins un quatrième tome.

Les foulards rouges, tome 3 / 3 – Evoria

Sorti fin Août, son achat était repoussé pour des raisons budgétaires foireuses (alias « 25€ pour un seul bouquin gnagnagna »), j’ai donc attendu le crédit des achats de Noël pour le faire sortir de la wishoppinglist. Ça fait toujours une série de terminée !

Côté photo…

… photos du Qlimax. Ça s’est mal fini et j’en ai zéro souvenir mais JE L’AI FAIT. ♥

Côté dolls…

… je sais, j’avais dit « plus jamais de Frame Arms Girl ». Mais celle-ci elle est tan skin, comment vouliez-vous que je résiste ? xD

Décembre
Les critiques tapées en Décembre

Ce mois-ci, c’est de très loin la trilogie Les Princes Immortels qui a été ma meilleure lecture.

Check-point (voir ci-dessous)
La mythologie viking (voir ci-dessus)
Les Liaisons Dangereuses (manga)
Les Princes Immortels, tomes 1 à 3 (voir ci-dessus)
Le loot

En théorie, pour Décembre, j’attendais une énorme commande sur Amazon US et comptais bien me faire un peu plaiz’. SAUF QUE. Plot twist (again), la MDPH super à la bourre pour mon renouvellement m’a obligé.e à annuler… tout. J’ai pas pu payer le face-up de ma BJD de Noël (qui est actuellement toujours chez l’artiste donc), gelé totalement mes achats histoire de pouvoir payer mes crédits… Bref, la loose totale, joyeux Noël hein.
Bref, le loot de Décembre, ce sont surtout des réceptions de commandes déjà passées et des cadeaux.

Les nouvelles séries

En VO – The Gatekeeper Chronicles, série complète
urban fantasy
3 tomes / 756 pages

Acheter le tome 1 sur Amazon

IN AN ALTERNATE LONDON, WHERE ANCIENT HINDU GODS RULE, ONE WOMAN HOLDS HUMANITY’S FATE IN HER BLOOD-STAINED HANDS…
Adopted by Brahma Corp’s Assassin Guild and raised as one of their own, Malina Hayes is about to make her fiftieth kill. After bringing down forty-nine of London’s worst criminals, this latest job shouldn’t be a big deal. But if Malina is successful, she’ll receive her first milestone mark. Ascension in the ranks, better pay, and a swanky flat in Soho all sound like very good reasons to make this kill count.
But fate and destiny have different plans for Malina. Seconds away from receiving the coveted milestone mark, Malina is torn away from the world she knows and thrust onto a new path—one where the purity of her soul will determine the very fate of mankind. Trouble is, Malina’s kill orders were a lie. The targets she assassinated were innocents, and each one has left a terrible stain on her soul.
Stains she must now remove, at any cost.
Atoning for the blood of fifty victims is no mean feat, especially for someone who has spent their entire life killing. But if Malina fails, the lock on the gates of the underworld will crumble to dust. And we all know what happens when a legion of demons is unleashed upon the world…
Especially when they have their sights set on you.

Il m’aura fallu attendre début Novembre pour enfin sortir Shadow Born (dont je cause >< ) de ma pile à lire. Hélas, la série a depuis été abandonnée par les auteures et a même disparu du site d'une d'entre elles... Cependant, il y avait d'autres séries qui m'intéressaient parmi celles de Jasmine Walt, Nia Rivers en tête. Dans le cas de Gatekeeper Chronicles, c’était de la curiosité, sans plus. Mais entre les critiques positives et le fait que la série soit terminée en trois tomes, j’ai fini par craquer dessus en premier.
Au final, bien m’en a pris, parce qu’à deux jours près, j’étais forcé.e de m’abstenir.

The Priest, série complète
romance fantasy
5 tomes / 1403 pages
Ses sentiments étaient défendus… Il le savait très bien et pourtant, Sasha se dirigeait vers le palais, à des lieues du sanctuaire où il vivait désormais. Celui qui l’attendait au palais n’était autre que celui qu’il aimait… le roi Ragô. C’est ce roi, viril et sauvage, qui avait lui-même envoyé Sasha au sanctuaire. Mais profitant sans cesse du moindre prétexte pour le rappeler au palais, il continuait à le faire souffrir. Même s’il était détesté, tout ce que désirait Sasha, c’était rester à ses côtés… jamais il n’avait souhaité devenir prêtre ! Mais lorsqu’un jour Sasha apprit que le roi Ragô allait épouser la princesse d’un pays voisin, son cœur se troubla…

Série trouvée chez mon libraire manga. « What, des light novel yaoi ? En France?! » … Et qui plus est à 7€ le tome… Bref, à ce stade, on n’y réfléchit pas à deux fois et on achète.

Conan – Intégrale, série complète
fantasy
3 tomes / 1580 pages

Acheter le tome 1 sur Amazon

« Sache, ô Prince, qu’entre l’époque qui vit l’engloutissement de l’Atlantide et des villes étincelantes… il y eût un Âge insoupçonné, au cours duquel des royaumes resplendissants s’étalaient à la surface du globe… Mais le plus illustre des royaumes de ce monde était l’Aquilonie, dont la suprématie était incontestée dans l’Occident rêveur. C’est en cette contrée que vint Conan, le Cimmérien – cheveux noirs, regard sombre, épée au poing, un voleur, un pillard, un tueur, aux accès de mélancolie tout aussi démesurés que ses joies – pour fouler de ses sandales les trônes constellés de joyeux de la Terre. »
Conan est l’un des personnages de fiction les plus connus au monde. Robert E. Howard l’a créé en 1932 et avec lui, l’heroic fantasy. Ce héros, ainsi que la puissance évocatrice de l’écriture de son auteur, a eu et a toujours une influence majeure, au moins égale à celle de Tolkien, sur tout l’imaginaire occidental.
Pourtant, les nouvelles du Cimmérien n’ont jamais été publiées telles que son auteur les avait conçues. Elles ont été réarrangées, réécrites, modifiées, artificiellement complétées après sa mort.
C’est pourquoi le livre que vous tenez dans vos mains est un événement.
C’est le premier de trois volumes qui rassemblent l’intégralité des aventures de Conan, présentées dans l’ordre de leur rédaction, restituées dans leur version authentique à partir des manuscrits originaux, avec des traductions nouvelles ou entièrement révisées. Elles s’accompagnent de nombreux inédits, ainsi que d’articles et de notes sur l’oeuvre de Robert E. Howard et l’univers de Conan par Patrice Louinet, qui en est l’un des plus éminents spécialistes internationaux.
Un ouvrage absolument exceptionnel, superbement illustré par le célèbre dessinateur Mark Schultz.

Cadeau de Noël. Fallait choisir un truc très vite, la série traînait sur ma wishoppinglist depuis plusieurs années, et le fait d’avoir acquis l’intégrale de Solomon Kane il y a quelques mois a achevé de me décider pour celle-ci.

En VO – Passenger, série complète
fantastique

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

In one devastating night, violin prodigy Etta Spencer loses everything she knows and loves. Thrust into an unfamiliar world by a stranger with a dangerous agenda, Etta is certain of only one thing: she has traveled not just miles, but years from home. And she’s inherited a legacy she knows nothing about from a family whose existence she’s never heard of. Until now.
Nicholas Carter is content with his life at sea, free from the Ironwoods – a powerful family in the Colonies – and the servitude he’s known at their hands. But with the arrival of an unusual passenger on his ship comes the insistent pull of the past that he can’t escape and the family that won’t let him go so easily. Now the Ironwoods are searching for a stolen object of untold value, one they believe only Etta, Nicholas’s passenger, can find. In order to protect her, Nick must ensure she brings it back to them – whether she wants to or not.
Together, Etta and Nicholas embark on a perilous journey across centuries and continents, piecing together clues left behind by the traveler who will do anything to keep the object out of the Ironwoods’ grasp. But as they get closer to the truth of their search, and the deadly game the Ironwoods are playing, treacherous forces threaten to separate Etta not only from Nicholas but from her path home… forever.

Mon meilleur ami est un grand malade ♥
(Vous l’aurez compris, c’est un cadeau de Noël.)

Shadow Magic, tome 1
fantasy
379 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

Depuis plusieurs siècles, six maisons de magie se partagent le monde.
Lilith Ombreuse n’était pas destinée à diriger le royaume de Géhenne, ancienne terre des non-vivants. Depuis l’assassinat de sa famille, pourtant, la voici seule héritière de la maison Ombreuse.
Mais comment maintenir l’ordre en son château alors que la magie est interdite aux filles ?
Devra-t-elle épouser le fils de la maison Solaire, ennemie jurée de sa famille ?
Et comment éviter que le complot qui lui a pris ses parents ne l’emporte, elle aussi ?
Ronce, un jeune paysan devenu esclave, pourrait bien être l’allié qui lui manque. Son esprit libre et son courage, en tout cas, pourraient l’aider à braver bien des interdits…
Et à déjouer la conspiration diabolique qui menace le royaume !

30 Décembre, le petit disque dur externe prêté par minirop montre d’alarmants signes de fatigue. SAUF QUE. Avec un Pc en agonie depuis Mai, je fais systématiquement un back-up de CHAQUE nouveau fichier sur ledit disque dur pour ne pas me faire avoir en cas de décès soudain. Bref, cette sauvegarde, c’est tout ce que j’ai et là, après avoir repoussé l’échéance pendant des mois, je n’ai plus eu le choix. ENCORE un crédit, oui… Parce que là, c’était vraiment important, je ne peux pas déconner avec mes bouquins, travaux graphiques & co.
Mais bon. Repartir de la Fn*c sans livre, c’était un peu dommage quand même, tant qu’à contracter un crédit, hein…
Ceci dit, je n’ai craqué pour Shadow Magic QUE parce qu’il pouvait se lire comme one-shot d’après certaines critiques. Et sinon, le 2 sort bientôt.

The book of Ivy, série complète
dystopie
2 tomes / 587 pages

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

NÉE POUR TRAHIR ET FAITE POUR TUER…
SERA-T-ELLE À LA HAUTEUR ?
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule mission : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Je me prépare pour ce moment depuis toujours. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes, car les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Voyons… une série complète pour moins de 14€ ? Ok.
On m’avait déjà recommandé The book of Ivy, la blogo entière en a parlé… Bref, le fait de voir les deux poches en rayon a achevé de me convaincre.
PUIS BON, RESSORTIR DE LA FNAC AVEC SEULEMENT TROIS LIVRES C’EST BIEN HEIN.

Les one-shot

Stardust
fantastique / fantasy
223 pages

Acheter ce livre sur Amazon

D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein de la forêt. De l’autre, le Pays des Fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, l’infranchissable muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féerie. Mais tous les neuf ans s’ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Tristan Thorn a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du mur, et aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour…

Je ne sais pas si c’est la semi-déception de La mythologie viking, mais j’ai eu soudain envie de choper les bouquins de Gaiman qui squattaient ma wishlist depuis des plombes. Puis bon, Stardust, il ne coûte pas très cher.

Neverwhere
380 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Londres, un soir comme tant d’autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l’épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital… et disparaît dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le reconnaît pas au bureau, certains, même, ne le voient plus ! Le monde à l’envers, en quelque sorte. Car il semble que Londres ait un envers, la ” ville d’En Bas “, cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs…

L’autre livre de Neil Gaiman qui traînait dans la wishlist depuis une éternité.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

En VO – Wickedly, tome 5 / Broken Riders, tome 2 – Dangerously Divine

ENFIN. Précommandé depuis Avril, au moment de la révélation de cette superbe couverture.

Revendu depuis…

Check-point
403 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s’engage dans une ONG et se retrouve au volant d’un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Alex, Lionel, Marc et Vauthier, qui l’accompagnent dans ce convoi, sont bien différents de l’image habituelle des volontaires humanitaires. Un à un, ils vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement.
À l’heure où la violence s’invite au cœur de l’Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité de l’action humanitaire ? N’est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

Check-point est un livre que j’ai acheté… sans l’avoir choisi ! Je me suis en effet laissé.e tenter par les pochettes-surprise de Folio ! Et donc, dans la mienne, celle estampillée « Aventure-évasion », il y avait Check-point, un marque-page, un mini carnet de croquis (très bonne pioche, je trimballe toujours le mien le peu que je sors!), le crayon allant avec et… une gomme en forme de livre pile-poil à la taille Azone qui servira donc d’accessoire pour mes dolls et certainement pas de gomme.

Il se moquait pas mal de savoir comment vivaient les gens qu’ils allaient secourir. La seule chose qui lui importait, comme aux autres, ceux qui travaillaient au siège devant leur ordinateur, c’était d’avoir trouvé des « bénéficiaires ». Grâce à eux, l’association allait pouvoir recevoir l’argent de l’Union européenne et la machine caritative continuerait de tourner.

BON. Au final, le bouquin en lui-même n’a VRAIMENT rien d’extraordinaire. J’en attendais pas grand-chose parce que le résumé ne m’emballait pas des masses, et heureusement, sinon la déception aurait été amère… surtout vu le prix de la pochette.
(EDIT : Le livre a finalement été revendu quelques mois plus tard. Y’a certes de beaux paysages, mais la personnalité de Maud et le traitement du personnage m’ont vraiment refilé de l’urticaire mental.)
Enfin, au moins, il reste la gomme.

About the author

Svetlana Mori
Auteur.e de romance fantasy et paranormal romance. Amateur.ice de dolls, livres, hardstyle, jeux vidéo, Domino's pizza, metal, shipspotting, courses NASCAR, etc. #TeamFuret

Commentaires

Poster un commentaire

Please note: Comment moderation is currently enabled so there will be a delay between when you post your comment and when it shows up. Patience is a virtue; there is no need to re-submit your comment.