Loot bouquins d’Avril 2017

Posted By Svetlana Mori le 2 mai 2017

J’ai craqué. Beaucoup. Habituellement Avril n’est pas très propice au shopping NaNoWriMo oblige, mais là, la santé n’a pas suivi et c’est donc sur un petit 24432 mots que le mois s’est terminé. Ceci dit, c’est toujours 24k mots qui n’existaient pas il y a trente jours. Et le début d’un nouveau roman (qui n’est même pas encore listé sur la page « projets », cherchez pas).

Bref, pendant ce temps, j’ai stocké. Avec deux grosses razzias dans le mois et quelques petits achats isolés. Autant dire que tout faire tenir sur une photo n’a pas été évident.

Les nouvelles séries

Les Chroniques de l’étrange, tomes 1 et 2 / 3

Acheter le tome 1 sur Amazon

Sous les néons de Hong Kong rôdent démons et fantômes.
C’est le quotidien de Johnny Kwan, exorciste. Mais quand un richissime amateur d’antiquités fait appel à lui pour récupérer un manuscrit de sorcellerie volé dans de mystérieuses circonstances, il ignore que de la réussite de son enquête dépendra l’ordre de tout ce qui vit sous le Ciel.
Atteint par la perte de son mentor Eric Tse, illustre exorciste brutalement assassiné, Johnny devra naviguer entre rois-dragons avides et triades vengeresses, mais également combattre ses propres démons.

Les tomes des Chroniques de l’étrange se remarquent en rayon : format semi-poche, couverture cartonnée satinée et illustrations de couverture foutrement stylées.
Le résumé m’a immédiatement fait penser à l’excellente série Kakurenbô : un exorciste badass, un univers urbain contemporain, des embrouilles avec les créatures surnaturelles du coin. Il n’en a pas fallu plus pour me faire embarquer les deux tomes sur-le-champ !
Le troisième et dernier devrait en principe sortir cet automne.

L’Ange de la Nuit, série complète
dark fantasy

Acheter le tome 1 sur Amazon

Le tueur parfait n’a pas d’amis, il n’a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l’assassinat est un art et il est l’artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d’un seul coup d’oeil et à prendre des risques – comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d’identité, aborder un monde d’intrigues politiques, d’effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux…

Les rééditions à bas prix chez Bragelonne/Milady, c’est toujours un petit évènement en soi : on trouve en général une tonne de trucs intéressants dans la liste… Le résumé de La Voie des Ombres m’a séduite illico et si j’étais tombée dessus plus tôt, nul doute que je n’aurais pas hésité à le prendre à plein tarif.
Au vu des critiques hyper positives et de mon faible pour la « fantasy à capuche », puisque les deux autres volumes étaient en rayon, je les ai récupérés moins d’une semaine plus tard.

Bon à savoir pour ceux qui voudraient découvrir l’univers sans prendre de risque, le premier tome (celui réédité à moins de 4€ donc) est auto-conclusif. En revanche, pour ceux qui voudraient continuer, ce n’est apparemment pas le cas du second (donc c’est soit un tome, soit les trois, mais pas deux). Il existe également une préquelle (L’ombre parfaite), mais les avis sur celle-ci étant plutôt mitigés et le texte n’occupant qu’une cinquantaine de pages (le reste du court volume étant un glossaire), commencer par celle-ci semble une mauvaise idée (voire même, si l’on se fie à l’avis général, le meilleur moyen de se dégoûter de la plume et de l’univers de l’auteur). Bref, en ce qui me concerne, je passe.

Le cycle des démons, tome 1 – L’homme-rune
fantasy

Acheter ce livre sur Amazon

Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Leur seul espoir de survie est de s’abriter derrière des runes magiques. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit pour relier les hameaux dont les habitants ne s’éloignent jamais.
Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Toujours dans la catégorie rééditions à bas prix, il y a aussi ces séries que l’on n’aurait pas osé commencer en temps normal. Le pitch de départ de L’homme-rune étant assez intéressant, on verra s’il tient ses promesses… En tout cas, les critiques sont bonnes et ça, c’est généralement plutôt rassurant.

Vérité, série complète
romance fantasy

Acheter le tome 1 sur Amazon

Alissa ne croyait pas à la magie. Son père lui parlait d’une Forteresse légendaire, où des Gardiens apprenaient la magie auprès de Maîtres énigmatiques… mais ce n’étaient que des histoires, rien de plus.
Pourtant, maintenant que son père est mort, sa mère est convaincue qu’Alissa a hérité de ses dons magiques, et qu’elle doit se rendre dans le seul lieu où ses talents se révéleront : la mystérieuse Forteresse !
Mais le voyage ne sera pas solitaire, car Alissa rencontre un musicien ambulant qui détient une carte dont elle a grand besoin pour arriver à destination avant que les neiges l’en empêchent. Elle n’est pas sûre de pouvoir se fier à ce garçon, mais elle n’a pas le choix, si elle veut mettre la main sur le grimoire de pouvoir : la Vérité Première

A force de remplir une wishoppinglist longue comme le bras, les algorithmes d’Amazon ont fini par cerner mes goûts. Du coup, le premier tome de Vérité a poppé dans la liste de recommandations. « Tiens, une nouvelle série chez Milady ? » Que nenni, plutôt une très vieille au contraire… Il aura fallu environ 10 secondes au résumé pour piquer ma curiosité, 3 minutes aux critiques pour me faire mettre directement les quatre tomes dans le panier et valider la commande. Ici, on est sur de la fantasy romancée (plutôt mon rayon perso donc, et ça fait toujours plaisir d’en trouver), œuvre de jeunesse d’une auteure qui se fera plus tard connaître dans le domaine de la bit-lit sous le nom Kim Harrison (mais si, vous savez, la série Rachel Morgan?). Une valeur sûre donc. Autrement dit, si vous aimez la fantasy mâtinée de romance, ne vous posez pas de questions et foncez.

Trylle, série complète

Acheter le tome 1 sur Amazon

Le jour de ses six ans, Wendy Everly échappe à une tentative de meutre. La coupable ? Sa propre mère, persuadée que son enfant est un monstre.
Onze ans plus tard, la jeune fille découvre que sa mère avait peut-être raison… Son chemin croise celui du mystérieux Finn Holmes et sa vie bascule de nouveau : il lui révèle la vérité sur ses origines et ramène Wendy chez elle, dans un monde magique à la fois magnifique et effrayant. La voici face à un choix terrible : tirer un trait sur son passé et accepter le rôle qui l’attend dans son nouveau royaume ou rester auprès de ceux qu’elle a toujours connus ?

Traînait dans la wishoppinglist depuis suffisamment de temps pour être passée dans celle des priorités et figurer directement dans la liste des trucs à commander durant la grosse book razzia de ce mois-ci. Entre le résumé accrocheur, l’extrait plus que prometteur, et ces couvertures magnifiques, comment voulez-vous résister ?

Inaccessibles, tome 1 – La tour aux mille étages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

Bienvenue à Manhattan, en 2118.
New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…
Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour un garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de tous, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secret entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.

Découvert dans les listes d’une opération Masse Critique sur Babelio, le résumé d’Inaccessibles avait suscité ma curiosité, bien que le côté « strass et paillettes » soit pour moi un point négatif (qui aurait carrément été rédhibitoire sans l’aspect « polar futuriste »).
Le fait d’avoir tout sauf envie de commencer une nouvelle série l’avait relégué dans la to-remember-list, jusqu’à ce que tombe >la critique d’Allison< : il s'agit d'un tome qui peut être lu comme un one-shot !! Du coup, forcément, plus de raison de se priver, hein ?

Dangerous Women, série complète

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

Qu’elles soient héroïnes d’une bataille, souveraines d’un territoire, sorcières, muses, conspiratrices, valeureuses cavalières ou intrigantes de cour, toutes les femmes que vous rencontrerez dans ces nouvelles ont un point commun : elles sont dangereuses…
George R.R. Martin a convoqué les plus grands auteurs de fantastique autour de ce concept, tout en l’agrémentant d’une touche personnelle et inédite : la Danse des Dragons ! Vous saurez tout de la guerre civile qui a fait rage au sein de la maison Targaryen, provoquant ainsi la quasi-disparition de leurs créatures de feu…

Dangerous Women, c’est avant tout un concept : des nouvelles ayant pour seul point commun de mettre en scène des héroïnes, issues de la plume d’auteurs rassemblés par rien moins que George R.R. Martin (!) et Gardner Dozois. Et les auteurs en question ne sont pas n’importe qui non plus : Jim Butcher, Diana Gabaldon, Joe Abercrombie, Robin Hobb, Brandon Sanderson, Diana Rowland, ça vous parle ? Le premier tome regroupe les textes des auteurs, le second ceux des auteures, un découpage à première vue plutôt étrange, mais bon. Bref, a priori on y trouve de tout, aussi bien fantasy qu’autre chose. A découvrir pour ceux qui aiment bien les nouvelles !

Donc forcément, on trouve sur le net des gens déçus attirés là uniquement par la nouvelle inédite de Monsieur Martin, ou d’autres qui pensaient carrément avoir affaire à un livre entier de sa part, engendrant une note moyenne relativement basse, tant sur Babelio qu’Amazon. Mais on trouve aussi des critiques argumentées parlant de cette anthologie en de plutôt bons termes.

Un Palais d’Epines et de Roses
fantasy

Acheter ce livre sur Amazon

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et pourquoi lui et sa cour se cachent-ils derrière des masques ? Quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Tout le monde en parle (comme d’une revisite magistrale de « La belle et la bête »), tout le monde semble l’avoir lu, ça a l’air diablement intéressant et les critiques sont bonnes : que demander de plus ?
J’ignore encore en revanche si ce tome peut se suffire à lui-même ou pas.

Noirs Démons, tome 1 – Tout ce qui brûle
Peut être lu comme un one-shot
paranormal romance

Acheter ce livre sur Amazon

Membre d’un clan mineur de démons, Harper Wallis voit sa vie basculer lorsqu’elle découvre que son alter ego, le seul être capable de l’arrêter lorsqu’elle laisse libre cours à sa rage, est l’un des démons les plus puissants au monde. Autoritaire, mystérieux et extraordinairement séduisant, Knox est bien décidé à l’obliger à reconnaître qu’ils sont liés – et à l’entraîner dans son lit. Harper n’est pas sûre de vouloir l’un ou l’autre, mais les étranges agressions dont elle est la cible pourraient lui forcer la main, car Harper n’est pas du genre à battre en retraite lorsque le danger rôde, que la menace pèse sur elle… ou sur lui.

Les débuts de sagas qui peuvent être lus comme des one-shot, c’est toujours cool. Alors quand il s’agit en plus de la nouvelle série de l’auteure de La meute du Phénix, et que ça parle de démons… A priori, que du classique dans le genre paranormal romance pimentée, mais à moins d’en être lassé, pas de raison d’être déçu.
Le tome 2 sortira début Juillet chez nous !

Les one-shot

Le Flibustier du Froid

Acheter ce livre sur Amazon

L’arrivée d’un grand trois-mâts dans la cité portuaire de Trède va bousculer la vie de ses habitants, et notamment celle de Thibault. De caches secrètes en message codé, le jeune garçon va retrouver la piste d’un lointain pirate. Aux côtés d’Alastar, il va vivre la plus grande aventure de sa vie. La plus dangereuse aussi. Au milieu d’une mer en furie, sillonnant entre icebergs et banquise, les deux héros se lancent dans une étourdissante chasse au trésor. Mais sont-ils les chasseurs ou les chassés ?

Mon avant-dernière commande aux Éditions du Riez.
Impossible de passer à côté d’une histoire de pirate, surtout à moins de dix euros, et ce même si niveau ambiance, je plus axée « palmiers » que « froid ».
Pour vous le procurer, ça pourrait être assez coton, l’occasion étant à présent la seule solution.

L’arbre d’Halloween
fantastique

Acheter ce livre sur Amazon

Pour Halloween, Tom Skelton se déguise en squelette et parcourt la ville avec ses copains, en quête de friandises. Mais cette année, le jeune Joe Pipkin ne les accompagne pas. Où peutil bien être ? Un homme inquiétant finit par leur ouvrir sa porte et va les entraîner dans un bien curieux voyage, de l’Egypte ancienne en Irlande, en passant par Paris et le Mexique, à la découverte des mystères de cette fête des morts. Ainsi, peut-être Tom et ses amis retrouverontils leur copain Joe et perceront-ils les secrets de l’Arbre d’Halloween ?

Un achat imprévu.
Ce n’est un secret pour personne, Halloween est ma fête favorite de l’année, la seule que je « fête » vraiment, d’ailleurs. Du coup, le titre m’a attirée, la couverture m’a séduite, le résumé m’a accrochée, le nom de l’auteur (dont la nouvelle « Le Vent », dans La dimension fantastique tome 3, m’avait beaucoup plu) m’a donné confiance et la faible épaisseur du livre a achevé de me convaincre (même si à ce stade, il n’y avait plus besoin).

Les chants de la Terre lointaine
SF

Acheter ce livre sur Amazon

La Terre se meurt et les derniers représentants de l’espèce humaine prennent place à bord du Magellan pour un voyage de plusieurs centaines d’années. Au cours d’une escale sur une planète-océan colonisée longtemps auparavant par des vaisseaux-semeurs, l’équipage du Magellan rencontre des humains pour qui la Terre n’est déjà plus qu’un lointain souvenir, une légende.

J’avais bien accroché à l’extrait figurant dans les compilations thématiques de Bragelonne, mais la SF n’étant pas ma tasse de thé, Les chants de la Terre lointaine n’a même jamais rejoint ma wishoppinglist. Ce qui ne m’a pas empêchée, depuis environ un an et demi, de scruter machinalement le rayon de temps en temps, « au cas où ». Et ce mois-ci, il était là.
Bref, comme toujours avec la SF, « on verra ».

Sorcières associées

Acheter ce livre sur Amazon

Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas.
Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…

Sorcières associées est, à l’instar des Chroniques de l’étrange, un coup de cœur immédiat. Entre la sublime couverture et le résumé pas piqué des hannetons, je n’ai jamais reposé ce livre sur sa pile (et même pas cherché à en extirper l’exemplaire le plus nickel, c’est dire) !

L’Empire Electrique
steampunk

Acheter ce livre sur Amazon

Dans un XIXe siècle uchronique, la France domine le monde, les troupes napoléoniennes armées par la science voltaïque garantissent la paix de l’Empire, et les héros littéraires vivent des aventures bien différentes de celles qui les ont fait connaître. Accompagnez Sherlock Holmes, le capitaine Nemo, Gavroche, Zorro, Watson ou encore Frankenstein dans leur lutte pour la liberté et la vérité. Et sur les pas de Jules Verne, de Arthur Conan Doyle ou encore de Victor Hugo, plongez dans les ombres de l’Empire Électrique !

C’est suite à >la critique d’Elbakin.net< que j'ai eu envie de me laisser tenter par l'Empire Électrique. Le fait qu'il s'agisse d'une édition Mois du Cuivre (traduction : c'est chéros mais c'est beau, avec tranche dorée et travail de mise en page soigné) a beaucoup joué (on voit la fille qui recherche toujours désespérément « Confessions d'un automate mangeur d'opium » après l'avoir loupé).
Bref, si jamais il vous intéresse, ne tardez pas trop pour mettre la main dessus, parce qu’une fois les stocks épuisés, il n’y aura pas de réimpression (ou du moins pas tout de suite et, SI ça devait être fait, dans une autre collection).

The lost city of Z / La cité perdue de Z
historique

Acheter ce livre sur Amazon

Sur les rives de l’Amazone, la jungle s’étend indéfiniment et partout le danger guette. À l’aube du xxe siècle le colonel Fawcett s’enfonce dans cet enfer vert, en quête d’un mystérieux royaume, d’une civilisation riche et oubliée. Prêt à tout risquer pour entrer dans l’Histoire, l’aventurier affronte animaux sauvages et tribus indigènes. Mais, bientôt, Fawcett ne donne plus aucun signe de vie…

Le film sorti récemment me faisait de l’œil, mais le souci quand on ne peut pas aller dehors sans accompagnant, c’est qu’il faut en trouver un qui ait envie de voir la même chose que vous… Vous l’aurez compris, la version ciné, il a fallu oublier. Et là, que vois-je passer dans mes notifs Babelio ? Une critique du… livre, dont j’ignorais jusqu’alors l’existence.
Profitez-en, vous ne verrez pas souvent de non-fiction chez moi !

Le Roi des Fauves

Acheter ce livre sur Amazon

Pour survivre à la famine qui sévit, Ivar, Kaya et Oswald n’ont pas d’autre choix que de braconner.
Mais le Jarl, le maître des terres, les surprend. Dans l’échauffourée qui s’ensuit, il tombe de la falaise et perd ses deux jambes. Ivre de vengeance, il lance ses Walkyries à leur poursuite. Arrêtés, jugés, les trois pauvres hères ne doivent leur survie qu’à la cruauté du Jarl : il les condamne à se transformer en monstres, à devenir trois de ses fidèles berzerkirs.
Il leur reste sept jours d’humanité. Sept jours pour trouver le roi des fauves, le seul à pouvoir les arracher à leur funeste destin.

Repéré en rayon lors d’une sortie avec un ami. Le fait qu’il s’agisse d’un format poche peu épais (et donc pas cher) a encouragé ma curiosité. Ça s’annonce assez sombre, même s’il s’agirait apparemment d’un roman young adult à la base…

Nightfall

Acheter ce livre sur Amazon

Sur l’île de Bliss, quatorze années de Nuit vont bientôt succéder à quatorze années de Jour.
Les habitants se préparent à abandonner leurs maisons, mais Marine, Kana et Liam ne croient pas aux légendes de leurs parents. Ils décident de rester dans le village.
Alors que la Nuit les enveloppe, ils découvrent avec horreur qu’ils n’auraient vraiment pas dû…

ARGH. Je ne sais plus qui a parlé de Nightfall dans son article de wishlist/attentes livresques fin Mars/début Avril (si tu passes par là, manifeste-toi, le lien vers ton article pourra être mis ici ^^). Mais c’est comme ça que j’ai découvert ce livre et son résumé. 14 années de nuit succédant à 14 années de jour, il faut avouer que ça intrigue d’emblée…
Ben voilà. Le livre s’est retrouvé embarqué durant ma book razzia. J’ai donc quelqu’un à remercier, même si je ne me souviens plus qui.

Contes et légendes de Paris
fantastique / folklore

Acheter ce livre sur Amazon

Dans la Ville lumière, le mystère ne vibre pas qu’au fond des catacombes ou derrière les gargouilles de Notre-Dame. Rive droite, rive gauche, chaque rue et pavé de Paris gardent le souvenir d’une légende.
Tout à tour drôles ou effrayants, plaisants ou fantastiques, ces 13 contes traditionnels sont ici illustrés et modernisés en partage d’un vrai patrimoine de l’Histoire et de l’Imaginaire.

Pour tout ce qui tient du folklore, des traditions, contes, légendes, anecdotes et autres superstitions, créatures surnaturelles d’ici ou d’ailleurs et ésotérisme, vous tenez votre spécialiste. Après, forcément, j’ai encore pas mal de lacunes à combler, notamment pour tout ce qui concerne le moyen-orient, l’Asie du sud-est, l’Amérique du Sud… et, plus localement, si je suis (forcément) blindée en matière de culture bretonne, s’il y a bien un coin du pays dont j’ignore presque tout, c’est définitivement notre capitale…
Du coup, même si cet ouvrage a poppé dans une Masse Critique « jeunesse », il a immédiatement atterri dans la wishoppinglist.

Le Jarwal
fantastique

Acheter ce livre sur Amazon

Basile n’a pas choisi la vie d’exclu qu’il vit à cause du métier de son père, bourreau dans le comté de Provence en cette année 1268. Il n’a pas voulu non plus devenir son apprenti. Quand il découvre qu’il possède le don de ressentir les émotions des gens qui l’entourent, de se les approprier et de les retourner contre ceux qui le méprisent, tout bascule.
Accusé de sorcellerie, poursuivi par un inquisiteur, agressé par des sentiments qui ne lui appartiennent pas, il doit fuir pour retrouver son clan. Tant qu’il n’aura pas réussi à maîtriser cette puissante empathie, il sera menacé.
À moins qu’il ne décide de l’exploiter pour dominer les autres en manipulant leurs émotions…

Si vous voulez acquérir Le Jarwal, bon courage…
Faisant partie des premiers titres mis en arrêt de commercialisation après l’annonce de la fermeture des Éditions du Riez, il est très rapidement devenu introuvable partout (au moment où je n’avais pas le budget, forcément). Aussi, quelle surprise d’en voir apparaître un sur Amazon via un vendeur tiers, plusieurs semaines après sa disparition des radars… Sachant que parmi tous les romans de l’éditeur, il s’agissait de celui que je regrettais le plus de n’avoir pas pu prendre, il était hors de question de le laisser filer.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

Londres la ténébreuse, tome 4 / 5 – La Proie et la Chasseur

L’avant-dernier tome de la série d’urban fantasy/paranormal romance steampunk de Bec McMaster, sorti depuis un moment déjà. Toujours pas de date pour l’ultime volume de la série, même si ça ne devrait plus trop tarder (on peut espérer l’avoir en fin d’année).

En VO – The Mortal Instruments – The Bane Chronicles
urban fantasy

Acheter ce livre sur Amazon

It is not easy beign Magnus Bane. As a warlock, he’s often called upon to fix the problems of others. His life has been long, and his loves have been many. And Magnus has a way of making sure he’s in the right place at the right – or perhaps wrong – time. The French Revolution, Prohibition, the first great battle between Valentine and the New York institute… Magnus was there, and usually in the middle of it. Magnus will never be able to tell all of his tales. No one would believe him. But these eleven stories shed a little light on his often inscrutable character. They are stories he would probably wishes had never got out.

Techniquement, The Bane Chronicles n’est pas vraiment une « suite », puisqu’il s’agit d’un recueil de nouvelles consacrées au personnage de Magnus. Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas non plus d’un one-shot, mais bien d’un spin-off, et qu’il vaut mieux avoir lu ET les six tomes d’origine, ET les trois de la préquelle pour, au mieux, ne pas être largué, au pire, ne pas se faire spoiler.

Magnus étant mon personnage favori (et de loin), je ne pouvais pas passer à côté. Et pourtant, l’achat a longtemps été repoussé, en attendant désespérément une édition française en version physique.

Parce qu’il y a eu une édition française… mais exclusivement au format numérique, mais surtout chapitre par chapitre et pour la bagatelle de 3€49 l’unité ! A côté des 8€04 demandés pour cette édition papier VO (qui ne jure pas avec la charte graphique des tomes français, en plus) le choix a été très vite fait.

About the author

Svetlana Mori
Auteure de romance fantasy et paranormal romance. Amatrice de dolls, livres, jeux vidéo, Domino's pizza, metal, shipspotting, courses NASCAR, etc. #TeamFuret

Commentaires

Poster un commentaire

You must be logged in to post a comment.