Bilan de Septembre 2018, partie 1 – “généraliste”

Posted By Svetlana Mori le 30 septembre 2018

Dans le genre chargé, ce mois de Septembre se pose là. Qu’il s’agisse des critiques, des arrivages ou même des photos, la variété est au rendez-vous… comme la quantité.

Les critiques tapées ce mois-ci

S’il ne fallait retenir qu’une seule lecture ce mois-ci, ce serait sans le moindre doute L’île des sortilèges, une surprise comme je ne m’y attendais pas.
Sinon, Pax, c’était très cool aussi (le tome 2 est même un coup de cœur)… mais la série est malheureusement avortée en VF T_T

Dialogues de fleurs (voir ci-dessous)
L’île des sortilèges
Le destin des McKinnon – Intégrale (voir ci-dessous)
Pax, tome 2 – Le Grimm rôde
Pax, tome 3 – Le myling frappe
Raiponce (manga)
Soul Eater (manga)
The Rain, tome 1 (voir ci-dessous)
The Rain, tome 2 – Après l’apocalypse (voir ci-dessous)
Le loot

Je sais, je sais, j’avais dit le mois dernier qu’il n’y aurait qu’un seul article de loot. Au final, il a quand même fallu le scinder en deux, pas à cause d’une surcharge de romance orientale par rapport au reste, mais parce que le loot généraliste est déjà bien assez lourd comme ça.
Comme la première fois, le lien vers la seconde partie se trouve juste avant le récapitulatif des photos du mois.

Les nouvelles séries

The Rain, série complète
post-apocalyptique
2 tomes / 798 pages
Ma critique du tome 1 (7/10) / du tome 2 (4/10) sur Babelio

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.
Question : quand faut-il abandonner tout espoir ?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé…

Ça faisait longtemps que j’avais envie de découvrir The Rain à cause de sa vision originale de l’apocalypse. Jusqu’à présent, les critiques mitigées du tome 2 m’en dissuadaient… j’ai fini par craquer.
Finalement, lesdites critiquent avaient complètement raison : oui, la seconde partie de l’aventure est à la fois très différente et très en dessous de la première, au point de gâcher un peu le truc. Reste que la série demeure intéressante à découvrir malgré tout.

Les tribulations de lady Eleanor Grant, tome 1 – La première reine
historique
401 pages
Peut être lu comme un one-shot
1910
Après des années d’un mariage désastreux, Lady Eleanor Grant est enfin libre de mener sa vie comme elle l’entend. Grande amatrice d’égyptologie, elle décide de se rendre dans ce pays qu’elle a si souvent fantasmé, l’Egypte. Là-bas, elle va faire la connaissance de Karl Schaffenberg, un éminent professeur allemand. A eux deux, ils décryptent de vieux parchemins, trouvés dans la tombe d’un Grand Prêtre, qui leur révèlent une fantastique découverte : une nouvelle reine égyptienne, Nitetis, inconnue jusqu’alors, vient complètement bouleverser l’ordre dynastique. Lors de cette enquête, Eleanor est amenée à recroiser la route du brillant gallois, Warren Crowley.
Intrigué, ce dernier se laisse entraîner par cette étrange aventure, et se révèle être un précieux allié, pour suivre les traces de cette reine oubliée. Mais pourquoi n’a-t-on jamais entendu parler de cette Nitetis ? Qu’a-t-elle donc fait pour subir la Damnatio Memoriae ? Parfois, certains secrets bien gardés devraient le rester.

Un projet Ulule découvert via l’intermédiaire de Neith, l’auteure de la BD Agape. Je l’avais backé en Avril, ne restait plus qu’à attendre… et c’est finalement vers le milieu du mois qu’est arrivée cette merveille, accompagnée d’un badge et d’un joli pin’s émaillé ♥

L’Héritière des Raeven, tome 1 – Sorcière malgré elle
fantastique
série terminée en 3 tomes

Acheter ce livre sur Amazon

Je suis la dernière héritière d’une longue lignée de sorcières. C’est à moi désormais de continuer leur œuvre… »
Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde…
La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire.
Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

Figurait dans ma wishlist depuis une éternité, sans me tenter suffisamment pour me faire franchir le pas. La réédition au format poche m’arrange, donc xD
Le tome 2 arrive le mois prochain et le dernier en Novembre.

En VO – The Vampire Pirate Saga, tome 1 – Sea of Darkness
urban fantasy
277 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

AN UNEXPECTED PARTNERSHIP CHANGES EVERYTHING
Sea Slayer Kelia Starling has grown up with one truth : Sea Shadows are vicious creatures that need to be eradicated. No exceptions. Not even forhim.
The Society’s sole purpose is to protect the general population from supernatural monsters, and Kelia’s their top Slayer. But when her father is murdered and her handler insists it’s suicide, she starts to question whether The Society really has her best interests at heart.
Now, to solve her father’s death, Kelia must work with an unexpected ally : Drew Knight, an infamous Sea Shadow and the most beautiful creature Kelia has ever set eyes upon. A Sea Shadow who, without intending to, just may show her who the real enemy is…and it’ll only cost her one unnamed favor to be collected at a future date.
But after her affiliation with Drew Knight is discovered, Kelia is forced to choose between what she’s known since the beginning of her existence…or a dark, terrifying truth that puts her life at risk.

Repéré fin Juillet, à un moment où il avait disparu d’Amazon. Le FAMEUX livre qui m’a fait partir en quête de la série Vampirates, c’est lui. Commandé en même temps que Frey quand j’ai vu qu’il avait été restocké.

Due to their curse, Sea Shadows practically lived on the ocean. Unless the sun had fully set, they couldn’t touch land without bursting into flames. That meant it was safer for the Slayers to capture them on the waves, during the day, before they invaded at nightfall. And that meant Kelia either needed to brace herself against her sea sickness… or give up her duty as a Slayer.

Il peut se lire comme one-shot, mais l’auteure m’ayant confirmé que les tomes suivants sortiront aussi en papier, je compte bien acquérir la série complète !

De mon sang, série complète
paranormal romance
5 tomes / 1897 pages

Acheter le tome 1 sur Amazon

Attaquée à la sortie d’un club, Alice est sauvée par l’excentrique et sexy Jack. Il suffira d’une discussion pour qu’elle ait envie d’en apprendre plus à son sujet. Puis la jeune femme fait la connaissance du ténébreux Peter, le frère de Jack. Il la déteste, c’est évident… et pourtant elle ne peut s’empêcher de succomber à son charme. Tiraillée entre ces deux hommes qui cachent un sombre secret, Alice devra faire le choix le plus terrible de son existence : l’amour… ou son sang.

Figurait sur ma wishlist officieuse. Alors, en tombant sur les tomes 2 et 3 à la bouquinerie, j’ai sauté sur l’occasion (au sens propre). Il n’y a plus eu qu’à courir à la Fnac dans la foulée pour récupérer les trois autres… Et hop, une série complète et récente à moindre coût !

Les one-shot

Hook ou la revanche du capitaine Crochet
fantastique / fantasy
222 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Et si Peter Pan avait grandi ? S’il était devenu homme d’affaires ? Et si ses enfants étaient enlevés, une nuit, lors d’une visite chez Grand-mère Wendy, et que le mot de menace laissé par le ravisseur était signé « Capitaine Crochet » ?
Alors Peter Pan devrait regagner le pays de son enfance. Et pour une grande personne, ce n’est jamais facile…

FAITES GAFFE. Ne regardez pas la date de sortie du truc sous peine de vous prendre un gros coup de vieux dans les gencives.
Bref, en découvrant qu’il existait un bouquin adapté de ce film merveilleux, je ne pouvais tout simplement pas ne pas le prendre d’urgence.

Le destin des McKinnon – Intégrale
romance contemporaine
392 pages
Une terre en héritage. Deux frères, une sœur. Tous en proie aux tourments de l’amour…
Les amants de Southern Cross
Pour retrouver son jeune frère porté disparu, Charity demande l’aide de Kane McKinnon, le propriétaire d’un domaine où son cadet a travaillé un temps. Mais, dès leurs premiers jours de cohabitation, Charity suspecte Kane de lui cacher quelque chose… Un secret qu’elle soupçonne d’être en lien avec la disparition de son frère…
Une rencontre pleine de promesses
Désireuse d’échapper à la surveillance aimante mais étouffante que sa famille lui impose, Annie McKinnon se rend à Brisbane, à l’invitation d’un correspondant qu’elle n’a jamais vu. Mais ce dernier lui fait faux bond… et charge un certain Theo Grainger de prendre sa place ! Par chance, la compagnie de Theo s’avère très agréable. Au point même qu’Annie rêve d’une histoire d’amour…
Le secret de Reid McKinnon
Après dix ans d’absence, Sarah est de retour à Mirrabrook. Elle y retrouvera ses proches, et peut-être Reid McKinnon, l’homme qu’elle a aimé autrefois et qui, en la quittant sans crier gare, l’avait alors poussée à la fuite. Aujourd’hui pourtant, Sarah est prête à se construire un nouvel avenir. Et Reid pourrait en faire partie, s’il consent enfin à lui ouvrir son cœur…

Ramené par ma mère de la boutique de recyclage. Elle a vu un Harlequin « Sagas », elle a immédiatement pensé à moi. ♥
Je ne me serais pas spontanément dirigé.e dessus, ce qui aurait été dommage, parce que la première nouvelle est carrément très bonne, la seconde plus convenue mais réussie, et même si la dernière n’est pas à la hauteur, ça n’en reste pas moins une lecture très sympathique. J’ai adoré suivre les aventures de la fratrie McKinnon, tantôt dans l’outback australien, tantôt dans la jungle urbaine.

Libre de succomber
romance contemporaine
151 pages
En quittant son couvent brésilien, Constancia entend goûter à la vie qui lui a été si longtemps refusée. Grisée par sa nouvelle liberté, elle ne tarde pas à succomber à la séduction de Maximiliano Leonelli, l’homme chargé par sa famille de la protéger contre les dangers d’un monde trop hostile. Dans ses bras, elle découvre l’allégresse, le plaisir, le bonheur ! Sans se douter, alors, que c’est en cédant à la passion qu’elle a pris le plus gros risque – celui de tomber amoureuse…

On ne dit pas merci à la newsletter des éditions Harlequin…D’habitude, je ne m’intéresse pas plus que ça aux romances contemporaines « classiques » ou dont le cadre ne me dit rien, mais là… j’avoue que le coup de l’oie blanche qui sort du couvent, je me suis demandé comment ça peut encore être exploité en 2018. Bref, le résumé pique la curiosité, donc fait bien son job.

Le Sans Dieu
aventure
351 pages

Acheter ce livre sur Amazon

En cette année 1709, c’est un hiver cruel qui s’installe, escorté par une famine plus cruelle encore, qui supplicie la Bretagne… Et emporte avec lui le dernier fils d’Arzhur de Kerloguen, brisant la foi dudit Seigneur et la santé mentale de sa femme.
Six ans plus tard, le Sans Dieu écume les mers des Caraïbes, semant la mort et la terreur. À son bord : la plus farouche assemblée de canailles, d’assassins, de réprouvés, menés par celui que ses hommes appellent l’Ombre. La prise d’un galion espagnol et le rapt d’un père jésuite, miraculeusement épargné, vont bientôt faire tanguer le bateau. Car entre l’homme de Dieu et l’incarnation du diable, une joute verbale des plus féroces s’engage…

Figurait sur ma wishlist officieuse. Alors, en tombant dessus en allant récupérer Libre de succomber

Le chant de l’équipage
aventure
249 pages

Acheter ce livre sur Amazon

La confrontation, pleine de sens et de saveur, de l’aventurier passif, Joseph Krühl, qui se contente de rêver aux pirates, et de l’aventurier actif, Simon Eliasar, occupé de chasse au trésor. Tous deux pourtant s’embarquent ensemble et leur destin s’accomplira sur une île.

Toujours en train de compléter ma biblio « pirate », après « L’ancre de miséricorde » et « Les clients du Bon Chien Jaune », c’est le troisième Mac Orlan à la rejoindre.

L’auberge de la Jamaïque
historique
439 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Orpheline et pauvre, Mary Yellan n’a pas d’autre ressource que de quitter le pays de son enfance pour aller vivre chez sa tante, mariée à un aubergiste, sur une côte désolée de l’Atlantique. Dès son arrivée à l’Auberge de la Jamaïque, Mary soupçonne de terrifiants mystères. Cette tante qu’elle a connue jeune et gaie n’est plus qu’une malheureuse, terrorisée par Joss, son époux, un ivrogne menaçant, qui enjoint à Mary de ne pas poser de questions sur les visiteurs de l’auberge. Auberge dans laquelle, d’ailleurs, aucun vrai voyageur ne s’est arrêté depuis longtemps… De terribles épreuves attendent la jeune fille avant qu’elle ne trouve le salut en même temps que l’amour. Dans la grande tradition romantique des sœurs Brontë, la romancière anglaise, auteur de Rebecca, nous entraîne avec un sens prodigieux de l’ambiance et de l’intrigue au cœur d’un pays de landes et de marais, battu par les tempêtes, où subsiste la sauvagerie ancestrale des pirates et des naufrageurs.

Commandé en même temps que La crique du français le mois dernier. Surprise à la réception, si le livre est bien en très bon état… il est surtout dans une très vieille édition, dont on ne trouve même pas la couverture sur le net !

Tenue de soirée exigée – Intégrale
romance contemporaine
429 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Carly, Julia et Lucy organisent des réceptions sur mesure pour de richissimes clients. Mais c’est pour leur mariage que sera donnée la plus belle des fêtes…
Une folle attirance
En faisant la connaissance de Ricardo Salvatore, Carly se sent envahie par le désir. Succomber à cet homme si séduisant, n’est-ce pas l’occasion pour elle de découvrir enfin la passion physique, sans y mêler les sentiments ? À moins qu’il ne soit trop tard et que son cœur ne soit déjà conquis par cet irrésistible séducteur…
La fiancée du milliardaire
Pour faire comprendre au mari de son amie Lucy qu’elle n’a aucune intention de céder à ses avances, Julia accepte la proposition de Silas, un ami de la famille qui l’a toujours horripilée par son arrogance : faire croire à tous qu’ils vont se marier. Mais elle doit bientôt faire face à un sentiment imprévu : l’intense désir qu’elle ressent pour Silas…
Un mariage surprise
Lucy est stupéfaite quand Marcus Canning, l’homme qu’elle aime en silence depuis des années, lui propose un mariage de convenance. Si elle refuse, elle le sait, il épousera une autre femme qui lui donnera cet héritier qu’il désire tant. Mais Lucy aura-t-elle la force de vivre avec cet homme qui n’éprouve rien pour elle, alors qu’elle-même l’aime de toutes ses forces ?

J’avais vu passer une critique sur cette intégrale il n’y a pas longtemps…
Problème, comme souvent avec Harlequin, impossible de se le procurer autrement qu’en seconde main… et malheureusement sans autre choix que payer plus cher que le neuf, cette fois. Du coup, à l’avenir, je compte surveiller leurs sorties et précommander pour que ça ne se reproduise pas.

Sous le vent brûlant du sud
romance contemporaine
502 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Brûlante séduction – Kate Hoffmann
Libby est bouleversée. Voilà que Trey Marbury, après douze ans d’absence, vient d’emménager à côté de chez elle. Trey, qui lui a fait tant de mal autrefois… Et comble de malchance, il n’a pas changé : il est resté l’homme si séduisant qu’elle pensait avoir pourtant enfin réussi à chasser de son esprit. Et, sous la colère, Libby sent renaître le feu de la passion, à son corps défendant…
Une rencontre irrésistible – Leslie Kelly
Lorsque Jade rencontre Ryan Stoddard, l’architecte de renom qui a brisé le cœur de sa sœur, elle n’a qu’une idée en tête : lui rendre la vie impossible. Pourtant, Jade comprend très vite que la tâche risque de s’avérer plus compliquée que prévue, tant Ryan se révèle charmant, très loin de l’homme méprisant qu’elle s’était imaginé… Si seulement elle n’était pas obligée de le détester !
Rencontre magique – Jacquie D’Alessandro
Riley Addison, chef comptable zélée, et Jackson Lange, directeur marketing ambitieux, se livrent une guerre sans merci par e-mails interposés. Heureusement que mille kilomètres séparent leurs bureaux ! Mais, à la faveur d’un week-end organisé par leur directeur, quel n’est pas leur désarroi de constater qu’ils sont bel et bien tombés dans les bras l’un de l’autre – par le plus grand des hasards…

Bon, là, c’est uniquement à cause du cadre. ^^
On verra ce que ça donne, les histoires en elles-mêmes ne m’auraient pas forcément intéressé.e autrement. L’occasion d’être curieux.se.

Le phare du bout du monde
aventure
266 pages

Acheter ce livre sur Amazon

A la dernière pointe de la Terre de Feu, là où entrent en collision les deux océans, l’Atlantique et le Pacifique, existe une île où un phare empêche les voiliers de se briser sur les récifs. Dans cette région inhabitée sévit une bande de naufrageurs, un ramassis de déchets humains qui attirent les navires sur les côtes pour les piller après avoir massacré les survivants. Les gardiens du phare tentent de contrecarrer leurs plans dans ce combat contre les forces du Mal représentées par les bandits et leur chef, le diabolique Kongre…

Bon, je vais être honnête : je ne suis pas fan de Jules Verne, de son style trop scolaire, trop blindé d’informations même pas planquées et pas toujours utiles à l’histoire. Mais voilà : là, il y a des pirates. x)

La dernière fée de Bourbon
uchronie
432 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Empire Britannique, 1873, sur l’île Bourbon hantée par les diwas, des créatures magiques, imprévisibles et dangereuses.
Lisha Payet, retirée toute petite à sa famille, a grandi sur l’île Maurice voisine. Quatorze ans plus tard, elle revient à Bourbon pour y devenir une parfaite épouse victorienne, sous l’œil critique de la bonne société saint-pauloise.
C’est sans compter le conflit qui éclate sur l’île. Prise malgré elle dans ce soulèvement, Lisha devra choisir son camp. Famille adoptive ou liens du sang ? Obéissance ou transgression ? Ami d’enfance ou officier à la beauté troublante ? Si encore elle ne jouait que sa propre vie ! Mais l’île Bourbon, à travers sa dernière fée, lui a confié son destin et celui de toutes les créatures qui l’habitent.
Du battant des lames au sommet des montagnes, Lisha en apprendra plus qu’elle ne l’aurait souhaité sur les diwas, les hommes et sur elle-même.

Repéré à la librairie il y a un moment, récupéré en allant chercher The Rain, incapable de résister à cet alléchant résumé plus longtemps. En plus, c’est issu du catalogue du Chat Noir, donc c’est forcément très bon.

Trois frères, trois destins – Intégrale
romance contemporaine
552 pages
John, Tyler et Cole : trois frères séparés pendant l’enfance, trois hommes aujourd’hui prêts à enquêter sur leur passé, en dépit du danger…
Un troublant visiteur
Qui est l’inconnu qui est entré par effraction chez elle ? Paige sent la panique l’envahir, car elle est seule, dans ce chalet de montagne où elle s’est réfugiée après une peine de cœur. Mais, alors qu’elle s’apprête à s’enfuir, l’inconnu la retient. Il a besoin de son aide, lui dit-il, car il est blessé et… amnésique. Et la seule chose dont il soit sûr, c’est qu’il est en danger de mort…
Un refuge dans la tourmente
Elle doit fuir Portland, Julie le sait : c’est sa seule chance de rester en vie. Car un homme a tenté de l’assassiner… Révoltée par la réaction de la police, qui refuse de la protéger, elle se résout à retourner dans le Montana, auprès du seul homme en qui elle ait confiance : Tyler, son ex-mari. Tyler, qui lui a pourtant dit qu’il ne voulait plus jamais la revoir… :
En proie au doute
Cole est désemparé. En séduisant Skylar Pope, il n’avait qu’un objectif : approcher l’oncle de la jeune femme, un criminel qu’il traque depuis des mois. Pas un seul instant il n’avait imaginé tomber amoureux ! Pris au piège de ses sentiments, Cole se retrouve confronté à un cruel dilemme. Doit-il continuer à mentir à Skylar, ou lui avouer la vérité… au risque de la perdre ?

Celui-là, je ne l’aurais JAMAIS pris si je m’étais arrêté.e à sa couverture (oui, il y a des gens qui n’aiment pas la neige). En fait, je n’avais même pas cliqué dessus en parcourant le catalogue de l’éditeur. C’est en lisant le résumé à la fin de Le destin des McKinnon que j’ai craqué.

Une union sulfureuse
romance contemporaine
149 pages
Chargée des relations publiques des Sauveterre, Isidora a toujours eu à cœur l’intérêt de cette célèbre famille. Seulement, lorsque Ramon Sauveterre profite d’une conférence de presse pour la demander en mariage devant une assistance ébahie, elle se sent piégée. Car, loin d’être amoureux d’elle, le champion automobile ne cherche, à travers cette mascarade, qu’à détourner l’attention de la presse, avide de ragots concernant ses sœurs chéries. Une stratégie parfaite, à ceci près qu’Isidora est réellement attirée par Ramon…

Découvert dans la newsletter de l’éditeur. En temps normal, je ne me serais pas intéressé.e à cette histoire… sauf que là, le mec est pilote de course…

… Pas de bol, il décide de mettre un terme à sa carrière à la page 5 x) Le milieu des courses est légèrement évoqué, mais sans surprise jamais approfondi.
A côté de ça, une romance pas très crédible mais des emmerdes de famille bien plus réussies. Au final, ça se lit.

Une affaire royale – Intégrale
romance contemporaine
648 pages
Les héritiers de Nabotavia ont du mal à assumer leur destin, car ce qu’ils souhaitent avant toute chose, c’est rencontrer l’âme sœur.
Honneur et passion
Héritière exilée du royaume de Nabotavia, Karina a trouvé refuge à Beverly Hills. Malgré tout, son statut la contraint à un quotidien fait d’obligations strictes et ennuyeuses. Pire encore : elle ne supporte pas les prétendants qui se bousculent pour l’épouser ! Car un homme détient déjà la clé de son cœur : Jack Santini, le seul qu’il lui est précisément interdit d’aimer…
Mariage royal
Le prince Damian exulte : après des années d’exil, il est enfin autorisé à revenir au royaume de Nabotavia. Mais tout bascule lorsqu’il est victime d’un terrible accident… voire d’une tentative de meurtre. Quelqu’un serait-il opposé à son retour ? Seul face à ce mystère, Damian décide alors de faire appel à l’aide de Sara Joplin, la seule en qui il ait encore confiance.
Un bébé au château
En route pour le château de Nabotavia, Katianna a la ferme intention de rompre ses fiançailles arrangées avec le prince Garth, qu’elle n’a jamais rencontré et n’a aucunement l’intention d’épouser. Mais, à son arrivée, elle fait une étrange découverte : un bébé abandonné ! Serait-ce l’enfant du prince ? Curieuse de le découvrir, Katianna décide alors de remettre ses plans à plus tard…
Pour le bonheur d’un prince
« Accepteriez-vous de remplacer la princesse Iliana, le jour de son mariage ? » À ces mots, Shannon tressaille. Même si elle ressemble à s’y méprendre à la princesse, jamais le prince Marco – futur époux de la princesse – ne tombera dans le piège ! Mais, face au désespoir du roi de Nabotavia, Shannon se surprend à accepter. D’autant que le prince Marco ne la laisse pas indifférente…

Youpi, une GROSSE intégrale. Bon on s’emballe pas, pas si grosse que ça, il y a quatre nouvelles dedans donc elles font la taille habituelle. Mais ça reste cool. Chacune des quatre histoires a l’air intéressante, de quoi donner tout de suite envie de craquer !
Et puis, j’aime bien les romances royales, elles ont un petit côté conte de fées moderne (bon, en fait, c’est ça la vraie raison).

Frey
steampunk
425 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Frey est le capitaine de l’aéronef Ketty Jay et le chef d’une petite bande d’aventuriers. Séducteur invétéré et fripouille notoire, il vit, avec son équipage, d’activités illégales en se cachant des frégates de la Coalition. Ils s’en sortent toujours avec les moyens du bord : quelques coups de feu, des lames bien affûtées, une pincée de magie noire ou… en prenant leurs jambes à leur cou !
Aussi, lorsque Frey entend parler d’un navire chargé d’un trésor qui a tout d’une proie facile, il croit que sa fortune est faite. Mais l’opération tourne mal et notre ami malfrat devient l’ennemi public numéro un, avec toutes les forces de la Coalition à ses trousses.
Il devra faire preuve de tous ses talents criminels pour prouver qu’il n’est pas l’assassin qu’on l’accuse d’être…

Cité par Mitch Dap lors du concours Twitter pour l’International Talk Like A Pirate Day, aussitôt commandé d’occasion. Non seulement il y a des pirates, mais en plus les critiques sont super élogieuses !

Passions italiennes
romance contemporaine
473 pages
Les comtes Calvani sont d’irréductibles séducteurs et refusent toute forme d’engagement. Jusqu’au jour où une rencontre va tout changer…
Le bal vénitien
Trahie par son ex-fiancé, Dulcie est bien résolue à ne plus tomber amoureuse. Jusqu’à ce voyage d’affaires à Venise où elle succombe au charme d’un séduisant gondolier. Certes, elle aurait dû se montrer plus prudente. Mais comment pouvait-elle se douter que le beau Guido était en réalité l’un des héritiers Calvani ? Et le play-boy le plus célèbre d’Italie…
Fiançailles romaines
Sur l’insistance de sa cadette, Harriet a accepté de rencontrer Marco Calvani, même si elle n’attend rien de cette entrevue. D’ailleurs, si l’aristocrate italien est vraiment un bon parti, pourquoi tient-il tant à conclure un mariage arrangé ? Pas de doute, cela cache quelque chose… Mais, une fois confrontée au regard troublant de Marco, elle sent toutes ses réserves vaciller…
Mariage en Toscane
Lorsque Selena rencontre Leo Calvani, venu d’Italie pour visiter un ranch texan, elle tombe aussitôt sous le charme de cet homme sans artifice. C’est, du moins, l’idée qu’elle se fait de lui. Car une fois chez lui, en Toscane, elle découvre qu’il est issu d’une vieille et prestigieuse famille aristocratique ! Selena est bouleversée : comment un futur comte italien pourrait-il aimer une modeste cow-girl comme elle ?

J’ai longuement hésité. Puis pourquoi pas, après tout ? Le destin des McKinnon a été une bonne surprise, du coup, j’ai changé d’avis et précommandé cette nouvelle saga. En route pour l’Italie !

Le seigneur des Highlands
romance historique
301 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Écosse, 1352. Pour sauver son frère Athdar, lady Jocelyn Mac Callum est contrainte d’épouser le chef d’un clan ennemi, Connor Mac Lerie, un farouche guerrier à l’âme aussi sombre, dit-on, que les profondeurs des lochs écossais. La rumeur ne l’accuse-t-elle pas d’avoir assassiné sa première femme ? Terrifiée, lady Jocelyn sait pourtant qu’elle n’a pas le choix. Car les termes du contrat sont clairs : Athdar ne sera relâché que lorsque son union avec lord Mac Lerie aura été célébrée… et consommée.

Une nouvelle bouquinerie a ouvert en ville. C’est cool, étant donné que jusqu’à présent, l’autre enseigne avait le monopole. Alors pour le moment certains rayons sont un peu vides (notamment le rayon fantasy) et les tarifs globalement un poil plus haut que chez la concurrence, mais ça reste tout de même de bonnes affaires et le choix y est différent.

Bref, quand j’ai vu celui-là, que j’avais longuement hésité à prendre en neuf, je n’ai plus tergiversé du tout.

La rançon de la passion
romance contemporaine
150 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Pour retrouver sa sœur détenue par des guérilleros, Clare n’a pas le choix : elle devra se rendre au milieu de la forêt amazonienne pour y déposer une rançon de plusieurs centaines de milliers de livres. Et lorsqu’elle fait la connaissance de Diego Cazorra, l’homme qui la mènera à destination, elle comprend que le périple sera encore plus difficile que prévu. Car alors qu’elle devrait rester concentrée sur ce qu’il adviendra de sa soeur, elle ne peut s’empêcher d’être obnubilée par le puissant désir qui l’envahit chaque fois qu’elle pose les yeux sur le ténébreux et mystérieux Diego…

Il y avait beaucoup, beaucoup de romans Azur mais les finances étant un peu serrées, il a fallu être sélectif. Bref, le choix s’est porté sur La rançon de la passion, à cause de son décor.

La dernière légion
aventure
464 pages

Acheter ce livre sur Amazon

«Il était le dernier empereur romain. Elle était sa seule chance : la dernière légion. »
Cette nuit-là, le campement est calme, la brume recouvre les plaines. La Nova Invicta, la fameuse légion chargée de la protection du dernier empereur romain, s’apprête à passer une nouvelle nuit de garde lorsque, surgissant du brouillard, les hordes barbares attaquent. Quelques heures plus tard, la famille impériale est exécutée, et le jeune empereur, Romulus Auguste, et son précepteur, Ambrosinus, sont épargnés avant de connaître l’exil.
Mais il reste un espoir. Aurelius, Rufius, Cornélius et Batiatus, seuls survivants de la légion décimée, vont tout faire pour sauvegarder ce qu’il reste de l’empire. Aidés par Livia, une jeune combattante fidèle à la gloire de Rome, ils organisent le sauvetage du petit empereur. En chemin, une fabuleuse découverte s’offre à eux : l’épée légendaire de Jules César.
Pourchassés par les Barbares, ils risquent maintes fois leur vie au cours d’une expédition qui les conduira de Rome jusqu’aux pays celtes où ils livreront l’ultime bataille.
L’empire romain, que l’on avait longtemps cru immortel, n’est plus; mais, sur ces terres de légendes, un nouveau mythe est sur le point de naître…

J’ai vraiment bien aimé le film… Alors, en tombant sur le livre, en grand format et en très bon état, et à 5€… Impossible de résister.

Agnès la noire
aventure
519 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Pour ce onzième volume de la collection Howard, place à l’aventure historique, avec notamment le cycle d’Agnès la Noire, ahurissant héros féminin dû à l’imagination fertile du Texan, mais aussi les textes mettant en scène Cormac Mac Art et ses pirates vikings, Kirby O’Donnell, courant l’aventure en Afghanistan, ou Terence Vulmea, pirate irlandais des Caraïbes. Abordages, embuscades, temples maudits et complots, le créateur de Conan le Cimmérien s’en donne à cœur joie.
Cette édition, élaborée par Patrice Louinet, l’un des plus éminents spécialistes internationaux de Howard et de son oeuvre, bénéficie d’une nouvelle traduction basée sur les manuscrits originaux.

Ça, c’est un achat neuf. Découvert en parcourant les bibliothèques Babelio des autres possesseurs du badge « expert pirate » dans l’espoir d’y trouver des livres sur le thème que je n’aurais pas encore (oui, c’est dire si ça devient coton à ce stade !), son appétissant résumé l’a propulsé en haut de la wishoppinglist…
Bien évidemment, vu sa date de sortie et la nature même du truc, impossible de le choper dans les librairies généralistes du coin ni même à la Fnac ; en revanche, j’ai eu plus de chance à L’Atalante.

Pour la seconde partie du loot, c’est par ici :

Revendu depuis…

Dialogues de fleurs
conte
128 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Qu’il s’agisse du fabuliste babylonien ou du poète arabe médiéval, on voit ici s’exprimer le génie d’une littérature où les fleurs mais aussi les arbres fruitiers prennent vie dans des paroles pleines de poésie, de retenue ou de vivacité, parfois de dérision dans lesquelles s’affronte la dualité du bien et du mal… toute l’ambiguïté contemporaine de nos rapports avec notre environnement.
Ces textes inédits traduits pour la première fois de l’arabe offrent des morceaux d’une littérature oubliée, d’un genre rare – la fable botanique – dont l’objet est à la fois de distraire mais aussi d’inciter le lecteur à prendre conscience de la fragilité et de l’importance du monde végétal et de la biodiversité.

Pas vraiment revendu, mais offert à ma mère.
je l’avais gagné lors de l’opération Masse Critique de Babelio. Au départ, vu le thème, je n’avais pas prévu de participer cette fois-ci, puis, sur le coup de 9-10h, ai été zieuter la liste quand même. Bien évidemment, à cette heure-là, la plupart des « blockbusters » sont déjà partis, mais il restait encore quelques trucs. En tombant sur « Dialogues de fleurs », je n’ai même pas cherché à regarder plus loin au cas où autre chose me taperait dans l’œil, c’était celui-là que je voulais essayer d’avoir. Autant dire qu’en recevant le mail de Babelio le surlendemain, j’étais jouasse ! 😀

… Bon eh bien, c’est spécial. Très spécial. Plus proche de l’expérience littéraire que du livre à lire, et requérant un minimum de connaissances botaniques pour être apprécié à sa juste valeur ; d’où le fait de l’avoir filé à ma mère ensuite. Tout est dans la critique.

Côté photo…

… on a eu des couchers de soleil sympas ce mois-ci !

… Mais surtout, j’ai pu me faire vraiment plaisir lors de la soirée « Hardstyle Chaos 2 » organisée à l’Alter Café par Hard Legion Events.
Les conditions étaient difficiles, surtout quand on n’est pas à l’aise en basse lumière, mais c’est en faisant qu’on apprend ! … Et je pourrai continuer à apprendre, puisque j’ai désormais l’autorisation de la part des orgas de venir faire des photos lors des éditions à venir ! ♥
Bon, mis à part ça, la soirée était géniale malgré l’absence de Ncrypta (mais ce n’est que partie remise), avec une très bonne ambiance !

Enfin, j’ai beau ne pas aimer l’automne, je me suis donné le défi photographique d’en représenter l’essence. Ça a donné ça.

Automne by Poison, sur Flickr

Côté dolls…

… j’ai ENFIN reçu Eole, la Azone précommandée en… Décembre (« ah oui, quand même »… vous comprenez mieux le coup de gueule du mois dernier du coup ?). Heureusement, elle est magnifique et l’attente en valait la peine.

Le Doll Show 54 ayant eu lieu l’avant-dernier week-end de Septembre a bien failli pulvériser mes plans : en plus du Lil’fairy albinos, Azone nous sort dès Octobre >Tiea<, une nouvelle doll dans la série Alvastaria qui m'a méchamment tapé dans l’œil, et surtout >une seconde version du Milo< en Décembre, bien évidemment limité et exclusif, sinon c'est pas drôle. Ça veut dire devoir commander directement chez Azone avec l'adresse d'un service de réexpédition, en japonais, le tout en moins de deux minutes chrono parce que tout le monde est au taquet, à 4h du mat' décalage horaire oblige, et donc avec la tête dans le c**. Folklorique, on vous dit ! Bref, j'ai failli ne pas prendre les jumelles de Re : Zero, moins pour des raisons budgétaires que temporelles. Puis je me suis dit que de toutes façons, elles ne sortiraient pas à l'heure... x)
Eole a bien évidemment eu droit à son photoshoot de bienvenue. Mais avant ça, au début de mois, je m’étais amusé.e à sortir Will de sa boîte, ayant toujours associé le perso à l’automne ! Enfin, il y a trois jours, une photo toute simple de Pavel parce qu’il y avait de la lumière et que j’avais envie d’en profiter ^^

About the author

Svetlana Mori
Auteur.e de romance fantasy et paranormal romance. Amateur.ice de dolls, livres, hardstyle, jeux vidéo, Domino's pizza, metal, shipspotting, courses NASCAR, etc. #TeamFuret

Commentaires

Un commentaire sur “Bilan de Septembre 2018, partie 1 – “généraliste””

  1. Pan dit :

    J’ai lu le Phare du bout du monde de Jules Verne et j’ai bien aimé pour l’ingéniosité du personnage principal (qui se révèle à la fin) et l’exotisme mais il y avait énormément de vocabulaire marin (les parties du bateau etc) que je ne maîtrisais pas et j’ai trouvé quelques passages longs à cause de ça mais quelque chose me dit que tu gères mieux que moi le vocabulaire bateau :p bonne lecture à toi, tu as de quoi faire encore ce mois-ci!

Poster un commentaire

Please note: Comment moderation is currently enabled so there will be a delay between when you post your comment and when it shows up. Patience is a virtue; there is no need to re-submit your comment.