Bilan de Mars 2020

Posted By Svet Mori le 1 avril 2020

C’est un bilan très particulier qui s’annonce ce mois-ci…
Ce type d’articles est toujours rédigé au fur et à mesure, mis à jour au fil des achats et réceptions, histoire de ne pas y passer trois jours entiers à la suite. Mais rien, en début de mois, ne laissait présager de ce que serait la situation au moment où j’écris ces lignes. Avec des colis sur la route comme toujours et la préparation de la célébration de mon anniversaire à Reverze, tout était presque comme d’habitude : il y avait bien ce virus dont on commençait à parler avec un peu d’inquiétude, mais à ce moment-là, il ne s’agissait pas encore de la pandémie à laquelle nous faisons face aujourd’hui. Certes, nous n’étions pas totalement sereins à l’idée de prendre part à un rassemblement de 28000 personnes, mais puisque ni les gouvernements, ni les organisateurs ne considéraient le maintien de l’évènement comme dangereux, nous y avons été quand même, et ç’a sans doute été le meilleur anniversaire de toute ma vie.
Trois jours plus tard, les interdictions de rassemblement ont commencé à tomber, puis, la semaine suivante, l’annonce de la mise en confinement, tel un coup de massue. Dix jours plus tôt, dans une presque-totale insouciance, je faisais des photos avec mon petit appareil, épaule contre épaule avec certains des meilleurs photographes de festival au monde tandis que la salle entière entonnait une version hardstyle de « Toss a coin to your witcher ». Et voilà que désormais, l’Europe entière se retrouvait sous l’interdiction de sortir de son domicile pendant que le nombre de morts ne faisait qu’augmenter, encore et encore, et que les témoignages glaçants des soignants racontaient l’horreur, les décès solitaires, le manque de matériel et de moyens.
« Le dernier festival avant la fin du monde » : c’est ainsi que beaucoup d’entre nous le ressentent aujourd’hui.

Vous vous en doutez, dans ces circonstances, la plupart des livres présentés ce mois-ci ont donc été commandés en fin de mois dernier ou achetés au début de celui-ci. Depuis le début du confinement, forcément, c’est régime sec.
Cependant, j’ai maintenu mes précommandes, même si entretemps, Amazon a cessé les ventes de livres (normal, ils ont plus important à traiter). Book Depo pourrait ne pas tarder à tomber également, les envois vers de nombreux pays ainsi que la région parisienne ayant été suspendus. Bref, à ce stade, j’ignore totalement si mes commandes passées seront honorées ou pas ni s’il demeurera possible de réserver les sorties des mois à venir.

Depuis mon bilan annuel de 2019, vous connaissez l’une des raisons derrière mon rythme élevé d’achats de livres : stocker tant que je le peux, car ça ne pourra pas durer. Néanmoins, il y en a une autre, dont je rechigne généralement à parler. Mais aujourd’hui, la situation étant ce qu’elle est, et les gens étant malheureusement ce qu’ils sont, je me sens dans l’obligation d’aborder un peu plus en détail mon rapport aux livres. Pas seulement pour moi mais pour toutes ces personnes qui se sont fait juger, traiter d’égoïstes voire insulter de tous les noms ces derniers jours pour des achats estimés « futiles » par d’autres.

Pour moi, le risque interruption d’envois de Book Depo signifie surtout la potentielle privation de ma seconde bouée de sauvetage (la première étant la bouffe livrée, ce qui, vous vous en doutez, n’est plus à l’ordre du jour). Alors oui, j’ai fait une énorme commande au cas où les livraisons seraient par la suite entièrement stoppées. Pas au début du confinement, non non. Avant-hier.
Oui, je fais partie des connards qui ont commandé des trucs qui ne se mangent pas ou ne servent pas à se torcher (spoiler : j’ai aussi dû acheter toute ma bouffe sur internet parce que c’est pas dans le Leclerc dévalisé du coin que j’aurais pu me nourrir dans ce qui reste sur les rayonnages dévastés, en prenant en compte mon allergie) alors que « gnagnagna, les livres c’est pas vital ».
Pour le corps peut-être, mais niveau mental, je vous jure qu’avec une mère leucémique à la maison, une bronchite chelou qui traînait depuis trois semaines et une anxiété déjà bien assez envahissante en temps normal, la situation actuelle est purement et simplement ingérable.
J’ai *réclamé* des anxiolytiques. Après en avoir refusé toute ma vie.
La question n’était pas de manquer de stock avec une pile à lire existante aussi haute que l’Everest, et pas vraiment non plus de vider un peu de ma wishlist par crainte du sold out. Mais tout simplement de prendre soin de ma santé *mentale*. Mon quotidien, c’est de recevoir les bouquins qui m’ont tapé dans l’œil pour ensuite vous en parler ici. Et, peut-être, donner à certain•e•s d’entre vous envie de les découvrir. Même que je les lis le soir ! C’est ma routine. La réception de colis est souvent le seul truc qui éclaire ma journée parce que guess what, en plus d’avoir un cerveau qui fait de la merde, ma carcasse ne vaut pas mieux et avoir mal partout, au point d’avoir parfois du mal à se traîner jusqu’aux chiottes, c’est pas très fun. Et le moindre truc qui brise cette routine renforce mes angoisses puissance 12.
Alors oui, j’ai fait en sorte d’avoir des bouquins à déballer au mois d’Avril. Pour ne pas devenir dingue. Ne pas aller encore plus mal que ce n’est déjà le cas. Je pensais, à tort, être taillé pour le confinement étant donné que je ne sors de chez moi qu’une quinzaine de fois par an. Sauf que ça, c’était oublier la peur. Celle que ma mère, leucémique, 70 ans, chope cette merde (on sait tous très bien qu’ils ne se feraient même pas chier à essayer de la sauver). Puis vient le moment où tu réalises qu’en tant qu’handi et malade chronique, tu es toi aussi « sacrifiable ». Et bien sûr, comme on est confinés ensemble, les angoisses et pétages de plombs de l’un nourrissent ceux de l’autre.
Alors merde. Oui, j’ai passé une grosse commande de livres. Parce que chacun gère tout ça comme iel peut. Ou ne gère pas, d’ailleurs. Moi, je ne gère pas, ou plus très bien. Alors je fais en sorte de me raccrocher à ce qui, en temps normal, me sert de repère. Pendant que c’est encore possible.

Alors, à l’heure où les justiciers des internets n’ont rien de mieux à faire de leur temps que d’aller culpabiliser ceux qui achètent ce qui, de leur point de vue, n’est pas vital (à l’image de cette femme lynchée pour avoir acheté du coca), je tenais à faire ce point et à rappeler que l’appréciation de ce qui est important ou non pour une personne est totalement subjective, que l’on n’est pas dans la tête des autres et qu’au lieu de juger autrui, on pourrait peut-être, éventuellement, commencer par essayer de comprendre.

Voilà voilà.
Et maintenant, stop au blabla, et place au bilan tel que vous le connaissez.

Les lectures du mois

Huit lectures semble être devenu mon rythme de croisière, bien que le voyage à Reverze au début du mois puis, vers la fin, la préparation du Camp NaNoWriMo d’Avril aient impacté mes choix de livres. Au menu, moitié romance contemporaine, moitié polar très local, tranche de vie (aussi bien fantastique que semi-réelle) et manga histo-fantastique.
Niveau qualité, il y a de tout : de l’excellent (Pieces of Paper, le coup de cœur du mois), du très bon… mais également du sacrément moyen voire carrément mauvais. Fuyez Tais-toi et embrasse-moi ! et Une nuit avec un émir, pour le reste, fiez-vous à vos préférences ! ^^

Le défi PKJ a changé de format. Avec dix objectifs à valider en moins, atteindre le score de 14/20 n’a pas été très compliqué. Je regrette néanmoins la diversité de l’ancienne mouture…

Le loot

Circonstances oblige, les précommandes Harlequin du mois, aussi bien VF que VO, sont toujours sur la route, comme mes achats à l’import UK et US qui ne seront pas là avant looooooongtemps. Pour le reste, c’est de l’arrivage de trucs qui traînaient chopés à bas prix, un joli flambage dans les Relay de la gare avec non pas un, mais carrément quatre livres, une mini-commande « panic buy » lors des premières annonces avant le confinement et l’obligatoire achat du trimestre chez France Loisirs (qui ne m’arrangeait pas trop ce mois-ci, mais vu que la boutique ne risquait pas de rouvrir avant la date butoir…). Depuis, c’est régime sec. Les trucs sur la route arriveront quand ils arriveront, rien ne presse, tant qu’ils arrivent un jour ^^

Ce mois-ci, on continue le voyage littéraire entamé en Février : Chine, Japon, Thaïlande, Vietnam, Inde, Egypte et Kenya… mais aussi États-Unis (aussi bien campagne profonde que grandes villes), Italie et Ecosse !

Les tomes de séries déjà connues

Dirk Pitt, tome 15 – Atlantide
aventure
665 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

Septembre 1858 : l’équipage d’un baleinier pris dans les glaces antarctiques découvre l’épave d’un navire et son équipage pétrifié depuis quatre-vingts ans par le froid.
Dans ses soutes, des caisses renfermant de curieuses antiquités et un crâne noir, sculpté dans l’obsidienne.
Mars 2000 : un mineur découvre avec stupéfaction, entre d’anciennes galeries creusées dans une montagne du Colorado, une crypte ancienne, couverte d’étranges inscriptions. Alors que des scientifiques l’explorent, une explosion provoque un éboulement, scellant tragiquement le destin des chercheurs.
Avril 2000 : un navire d’investigations, à bord duquel se trouvent Dirk Pitt et des membres de l’Agence nationale marine et sous-marine, est attaqué par un vaisseau disparu cinquante-six ans plus tôt, un U-boat de l’armée allemande…
Dirk Pitt plonge aujourd’hui plus profond que jamais sur les traces de la légendaire civilisation disparue : l’Atlantide.

A l’annonce du décès de Clive Cussler, j’ai fondu en larmes.
Il était mon auteur favori. C’est avec Atlantide que je l’avais découvert, il y a seize ans. Mon exemplaire ayant été égaré, j’ai décidé de le racheter illico.

Une enquête du Mandarin Tân, tomes 2, 3, 5 et 7
polar historique
383 / 375 / 376 / 301 pages
Chaque tome peut être lu comme un one-shot
L’ombre du prince
Un an après sa nomination dans une région reculée et désuète au nord du Viêt-Nam, le mandarin Tân se rend à Thang Long, à la recherche de livres qui font défaut à sa province. Mais au lieu de manuscrits, il découvre une série de corps délicatement incisés par une lame artiste, meurtres sanglants qu’il lui faut élucider au plus vite en ce XVIIe siècle troublé par des luttes d’influences entre princes et seigneurs. Curieux voyage à la Capitale, où le jeune magistrat est confronté non seulement à la toute-puissance des nobles et à un vol singulier chez les eunuques, mais aussi aux ombres surgies de son propre passé. Le sang versé hier appellerait-il les crimes d’aujourd’hui ? Pour percer à jour les motifs étranges d’un assassin sans pitié, le mandarin Tân devra pousser jusqu’au bout une effroyable logique qui, cette fois-ci, ne le laissera pas intact.
La poudre noire de Maître Hou
A l’ombre de l’échine minérale du dragon qui sommeille dans la baie d’Ha Long, des cadavres décomposés semblent vouloir prendre part aux affaires des vivants. Un naufrage ressuscite les héros de batailles révolues, tandis que des cimetières subissent des pillages aussi mystérieux que profanateurs. A l’aube de ce XVIIe siècle qui voit le Viêtnam accueillir comptoirs portugais et missions jésuites, le mandarin Tân, épaulé par le fantasque lettré Dinh, doit élucider non seulement ces actes ténébreux mêlant élixirs et poudres taoïstes, mais aussi un meurtre dont les raisons se trouvent cristallisées dans une quête immémoriale.
Magistrat de ce pays sur lequel soufflent les esprits d’anciennes traditions et les nouveaux vents du changement, le mandarin Tân saura-t-il déchiffrer à temps le message prémonitoire d’une femme aimée?
L’esprit de la renarde
Au monastère de la Tortue Noire, la porte entre le monde des vivants et le royaume des morts s’entrebâille, l’espace d’un instant, pour célébrer la Fête des âmes errantes. Mais les défunts affamés ne sont pas les seuls à se mettre à table, car d’étranges disparitions sont revendiquées par un Gourmet aux appétits cannibales. Dans le port animé de Faifo, marchands chinois, négociants japonais et aventuriers européens se livrent à de mystérieuses transactions à la lueur de lanternes multicolores. Tel un papillon attiré par le chatoiement des lampions, le lettré Dinh se fait prendre à un piège inextricable. Alors qu’il tente désespérément de sauver son ami d’une justice expéditive, le mandarin Tân tombe sous le charme d’une ensorcelante femme-renarde, créature de la nuit et gardienne d’un secret. Il lui faudra pourtant recouvrer toute sa lucidité pour venir à bout d’une énigme aux ramifications insoupçonnées.
Le banquet de la licorne
Au cours d’une nuit d’orage, à la demande du mandarin Tân, l’intendant Hoang organise un banquet, dressant une somptueuse table. Festoyant à la lumière des lanternes, un maître des geôles, un percepteur des impôts, une poétesse, un couple d’apothicaires et un tailleur racontent une énigme non résolue de leur passé, tandis que le lettré Dinh et le docteur Porc livrent chacun un épisode mystérieux de leur jeunesse. Servis dans de la vaisselle en céladon, meurtres, vols et coups bas sont
décortiqués à l’aide de baguettes laquées, faisant le délice des convives. C’est l’heure lumineuse des conteurs, qui donnent voix aux amours défuntes et visage aux héros d’antan. C’est l’heure sombre des aveux masqués et des guets-apens, alors que, dehors, s’amassent les ténèbres d’un monde au bord du chaos.

Puisque le mois dernier j’avais si bien commencé à compléter la série, en début de mois, j’ai dévalisé Coiffard pour récupérer les deux tomes qu’ils avaient, et commandé les deux derniers sur le net. Maintenant, il n’y aura plus qu’à lire tout ça dans l’ordre, en redécouvrant le 4e tome au passage.

Les nouvelles séries

Les manuscrits ninja, série complète
 ?
2 tomes / 969 pages

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

En 1642, le daimyô tyrannique et pervers du riche fief d’Aizu fait exterminer par ses sept hommes de main – les Sept Lances d’Aizu – toute la famille de Hori Mondo qui s’était rebellé contre son seigneur. Seules sept femmes du clan survivent et jurent de se venger. Sept jeunes femmes intrépides mais novices dans l’art du combat, contre sept mercenaires aux techniques guerrières surhumaines…

Oui, je sais, vous parler d’une série qui n’est plus trouvable en neuf à un prix décent, c’est pas gentil. Enfin, peut-être trouvable dans votre librairie locale, car c’est l’un des vendeurs de Durance qui m’a présenté le tome 1… Je me suis contenté de la reléguer dans ma to-remember-list, avant de fouiller un peu et comprendre mon erreur. Heureusement, il était encore là où je l’avais reposé.

Le Meurtre du Commandeur, série complète
 ?
2 tomes / 1093 pages

Acheter le tome 1 / le tome 2 sur Amazon

Quand sa femme lui annonce qu’elle souhaite divorcer, tout s’effondre. Artiste en panne d’inspiration, le narrateur ressent le besoin de s’éloigner du monde pour se retrouver. Il s’exile alors au cœur des montagnes, dans une maison isolée, ancienne propriété d’un artiste de génie, Tomohiko Amada. Un jour, le narrateur reçoit une proposition alléchante de Wataru Menshiki, un riche homme d’affaires qui lui demande un portrait. Mais quelque chose chez l’homme résiste à la représentation. Une nuit, il découvre un tableau dans le grenier, une œuvre d’une grande violence, le meurtre d’un vieillard, comme tirée du Don Giovanni de Mozart. C’est Le meurtre du Commandeur. Cette peinture obsède le narrateur, et va le pousser aux frontières du réel.

Je SAVAIS que je trouverais à la gare cette duologie qui squattait ma wishlist. J’ai hésité jusqu’au bout à les prendre en grand format tellement ces poches fluo sont MOCHES >_< Mais l'argument financier l'aura emporté...

[VO] The Heirs of Hansol, tome 1 : Temporary Wife Temptation
romance contemporaine
216 pages
Peut être lu comme un one-shot
“YOU WANT ME TO FIND YOU A WIFE ?”
“No. I want you to be my wife.”

Garrett Song is this close to taking the reins of his family’s LA fashion empire… until the Song matriarch insists he marry her handpicked bride first. To block her matchmaking, he recruits Natalie Sobol to pose as his wife. She needs a fake spouse as badly as he does. But when passion burns down their chaste agreement, the flames could destroy them all…

Celui-là était passé à travers les mailles du filet à sa sortie. Erreur réparée. Le tome 2 sort en Septembre, le troisième (et potentiellement dernier ?) l’an prochain.

[VO]Lotus Palace, tome 3 – The Liar’s Dice
romantic suspense historique
107 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

Tang Dynasty China, 849 A.D.
Lady Bai, called Wei-wei by her aristocratic family, has always been the perfectly obedient daughter – but only on the outside. Inwardly she dreams of freedom. When she dares to pay a forbidden visit to a public tea garden in men’s clothing, only Gao looks close enough to notice her borrowed clothes. Alas, looking closely at the enigmatic Gao tells Wei-wei only one thing : he’s a scoundrel.
When the pair witness a fatal stabbing, Gao surprises her by staying at her side as she investigates the brutal crime. Together they uncover more secrets, somehow tied to her brother and the seedy gambling dens he’s been wisiting on the sly. Gao seems to know far too much about the brutal ways of the street, but Wei-wei is drawn to him despite his rough upbringing, or perhaps because of it.
Wei-wei revels in her newfound independence and her growing feelings for her mysterious companion, but all too soon she’s faced with a cruel choice – discover the truth and bring the killer to justice, or protect her family at all costs.

Donc j’ai récupéré la bibliographie complète de Jeannie Lin. La moitié vient des US et restera donc un moment sur la route, surtout avec le confinement survenu entretemps, mais tant que ça finit par arriver, y’a rien qui presse.

I’ve always lived in a world of books. The feel of paper beneath my fingertips is as warm and familiar as a mother’s embrace. I could barely walk before my father put a brush in my hand. It didn’t matter that I was a daughter instead of a precious son. Ours was a family of poets and scholars. Learning was what bound us together, from this generation to the last and the one before.

[VO] Tang Dynasty, tomes 2 et 3
romance historique
280 pages chacun
Chaque tome peut être lu comme un one-shot
The Dragon and the Pearl
THE MOST BEAUTIFUL COURTESAN OF THEM ALL…
Former Emperor’s consort Ling Suyin is renowned for her beauty ; the ultimate seductress. Now she lives quietly alone — until the most ruthless warlord in the region comes and steals her away…
Li Tao lives life by the sword, and is trapped in the treacherous, lethal world of politics. The alluring Ling Suyin is at the center of the web. He must uncover her mystery without falling under her spell — yet her innocence calls out to him. How cruel if she, of all women, can entrance the man behind the legend…
My Fair Concubine
THE NOBLEMAN WHO TURNED A TEA GIRL INTO A PRINCESS…
Yan Ling tries hard to be servile — it’s what’s expected of a girl of her class. Being intelligent and strong-minded, she finds it a constant battle.
Proud Fei Long is unimpressed by her spirit — until he realizes she’s the answer to his problems. He has to deliver the emperor a “princess.” In two months can he train a tea girl to pass as a noblewoman ?
Yet it’s hard to teach good etiquette when all Fei Long wants to do is break it, by taking this tea girl for his own…

Encore une série qui va arriver dans le désordre le plus complet, entre ce qui vient d’Allemagne, des US ou d’Angleterre. J’espère avoir tout récupéré d’ici mi-Mai environ.

Les Enquêtes de Akitada Sugarawa, tomes 1 à 5
/!\ Série avortée en france au bout du 6e tome /!\
polar historique
411 / 503 / 411 / 415 / 497 pages
Chaque tome peut être lu comme un one-shot
L’énigme du dragon tempête
Dans le Japon du XIe siècle, Sugawara Akitada, un jeune aristocrate sans le sou s’ennuie ferme à son poste de fonctionnaire au ministère de la Justice. D’où son enthousiasme lorsqu’on lui confie sa première mission d’importance : retrouver la trace des trois derniers convois d’impôts de la province de Kazusa qui ne sont jamais arrivés à la capitale. Accompagné de son fidèle intendant Seimei et de l’intrépide Tora, un ancien soldat de l’armée japonaise, Akitada est bien décidé à tirer cette affaire au clair. Mais la petite ville en apparence tranquille cache bien des secrets… Politiciens véreux, moines voyous et veuves joyeuses seront autant d’obstacles à surmonter dans cette trépidante enquête qui mènera le valeureux Akitada à la source du mystérieux dragon tempête…
L’énigme de la porte Rashomon
A trente ans, Sugawara Akitada occupe toujours un poste assommant aux archives du ministère de la Justice, bien qu’il ait eu l’occasion par le passé de prouver ses talents d’enquêteur. Jeune aristocrate sans fortune dans le Japon du XIe siècle, il tente tant bien que mal d’accepter sa situation. Mais lorsque son ancien mentor Hirata, illustre professeur de droit, lui propose une chaire à l’Université impériale le temps de tirer au clair une sombre affaire de chantage, Akitada accepte avec empressement. Secondé par son dévoué secrétaire Seimei et Tora, son homme de confiance, il découvre avec dépit que les coulisses de la prestigieuse institution ne sont gère reluisantes : examens falsifiés, suicides d’élèves, disparitions… Entre intrigues et rivalités, l’ambiance est délétère. Et lorsqu’un éminent professeur et une jeune joueuse de luth sont assassinés coup sur coup, l’enquête d’Akitada prend un cours aussi dangereux qu’inattendu.
L’énigme de la flèche noire
Nommé gouverneur suppléant d’Echigo, Sugawara Akitada s’installe avec sa femme Tamako dans l’une des provinces les plus reculées du Japon. Logé dans le tribunal de la capitale, il prend rapidement la mesure du travail à accomplir pour redresser une situation économique et politique désastreuse. Bravant une population hostile, un juge corrompu et un jeune seigneur assoiffé de pouvoir, Akitada est bien décidé à rétablir l’ordre. Lorsque deux meurtres sont commis coup sur coup, la tâche se corse. Akitada va alors trouver un soutien inattendu en la personne d’un jeune archer aïnu, au passé bien mystérieux.
L’énigme du second prince
Jeune gouverneur de la province troublée d’Echigo, Sugawara Akitada n’aspire qu’à une chose : rentrer à la capitale. Mais lorsque deux envoyés impériaux arrivent avec un ordre de mission, Sugawara doit se résigner. Il se rend sur l’île de Sado, surnommée l’île des exilés, afin de découvrir le meurtrier du second prince, frère de l’empereur, tombé en disgrâce après une trahison.
L’énigme du paravent des enfers
Sur le chemin qui le ramène au chevet de sa mère, Akitada est contraint par l’orage de faire halte au Temple de la Montagne de l’Est. Dans son sommeil, hanté par les terrifiantes images d’un tableau, le « Paravent des enfers », un cri le réveille. Quelque part, une femme se meurt, prélude macabre aux crimes qui pourraient impliquer sa propre famille…

Un petit craquage déraisonnable à l’annonce du confinement, non par peur de manquer de trucs à lire (j’ai plusieurs années de stock) mais par crainte du sold out, le 6e tome traduit étant introuvable à prix correct, et les 2 et 3 impossibles à dénicher en neuf.

Les one-shot

[VO] Killer Harvest
romantic suspense
218 pages
Can she stop a deadly crop virus
from ending up in the wrong hands ?

Biologist and single mom Sassa Nilsson just witnessed her mentor’s brutal murder by environmental extremists. Now she’s the last link to a deadly pathogen they plan on unleashing — and their number one target ! But can handsome border patrol agent Jared De Luca shield Sassa and her baby long enough to find a cure… before the entire world faces the unthinkable consequences ?

La collection Love Inspired Suspense regorge décidément d’histoires originales. Avouez que romance et écoterrorisme font rarement bon ménage !

[VO] Montana Vet
romance contemporaine
220 pages
WHAT SHE NEEDS
Emily Miles already has plenty on her plate. She has to care for the dogs she rescues, find staff and volunteers for her shelter, not to mention raise money to keep The Wagging Tail going. So when the new, desperately needed part-time vet starts stirring up her insides, Emily tells herself it’s just gratitude she’s feeling. She can’t jeopardize the shelter by getting involved with Seth Pettit.
Seth has his own plateful : a teenage ward who hates him, an estranged family he’s trying to mend fences with and a living to make in small-town Montana. Tough but delicate Emily needs a full-time partner, and that just can’t be him. Not as a vet or a man. So why does he want to be both ?

Un petit craquage à 2€30.

[VO] Saved by Her Enemy Warrior
romance historique
283 pages
Entombed with her enemy…
Will her heart remain unscathed ?
Left to die in the tomb of her beloved Pharaoh Tausret, royal adviser Aya would be silenced forever by those who seek power. But she is not alone ! Egyptian soldier Intef is there to steal her mistress’s gold. Now they must work together to escape. This handsome warrior is Aya’s enemy, yet it’s passion not hatred that burns between them. Can their desire withstand the revelations that await them outside ?

LA préco VO que j’attendais impatiemment ! Une romance orientale historique, forcément…

[VO] The Snow-Kissed Bride
romance contemporaine
181 pages
A gorgeous stranger has arrived in the Rocky Mountains…
A secluded cabin nestled in the Rockies is the perfect place for Melody Crawford to hide from the world. With her two faithful dogs, she fearlessly puts her life on the line to rescue missing people… but the rest of her life is a mystery. Ex-army ranger John North needs Melody’s help — she knows the unforgiving mountains better than anyone. Melody sees John as an outsider, but this enigmatically beautiful woman calls to the man inside him. She needs to trust him, and, come what may, he’ll break down her barriers — kiss by snowy kiss…

A moins de 2€50 en neuf, avec le cadre montagnard, j’ai eu envie de me laisser tenter…

[VO] Justice at Morgan Mesa
romantic suspense
220 pages
Her father’s killer is back…
And now he’s after her

Attorney Vanessa Ford was only a child when her father was murdered, but now she’s returned to her hometown, determined to find answers to the unsolved case. When the attacks start, she knows she’s close to the truth…too close. But with policeman Levi Hawk volunteering to work with her on the investigation, can Vanessa finally find answers… or will deadly trouble strike them first ?

J’ai profité d’une baisse de prix pour mettre la main dessus.

[VO] Her Cheyenne Warrior
romance historique
281 pages
THE CHEYENNE’S CAPTIVE !
Runaway heiress Lorna Bradford must reach California to claim her fortune, but when she’s rescued from robbers by fierce warrior Black Horse, she’s forced to remain under his protection.
Immersed in a world so different from her own, wildcat Lorna learns how to be the kind of strong woman Black Horse needs. But, to stay by his side, she must first let go of everything she knows and decide to seize this chance for happiness with her Cheyenne warrior !

Encore un craquage à petit prix.

Le Carnaval des vampires
romance contemporaine
484 pages
Forcés de fuir Paris, le chevalier de Volnay et le moine hérétique se réfugient à Venise. Ils y retrouvent la jeune Violetta, devenue intendante d’un palais abandonné où de curieux événements se produisent la nuit venue.
Cependant, des faits bien plus étranges ont cours dans la cité d’ombres et de lumières. Au petit matin, des corps sont découverts vidés de leur sang. Paniquée, la population profane les cimetières pour brûler des cadavres après leur avoir percé le cœur. Les pouvoirs en place s’inquiètent d’autant plus que le carnaval va débuter…
Experte en vampirisme, la belle Maddalena Corvinus en est convaincue : les créatures de la nuit ont envahi la Sérénissime. Dans une Venise fantomatique et sa lagune crépusculaire, Olivier Barde-Cabuçon trousse un roman d’atmosphère gothique, original et haletant, et jette ses deux enquêteurs dans leur affaire la plus sanglante.

Juste au dessus des Cussler trônait ce livre, qui squattait ma to-remember-list depuis un moment. Je ne l’aurais pas remarqué s’il n’avait été mis en avant… Et comme la règle est de craquer lorsque je tombe par accident sur un livre qui me faisait déjà de l’œil…

[VO] Second Chance Match
romance contemporaine
216 pages
Home at last
Single mom Jessa Lynn Pagett is grateful for the old Victorian she’s fixing up. Now she can fulfill both her dreams : providing a safe home for her young son and opening a florist shop.
But Garrett Willows insists he’s the rightful owner of the house — and has dreams of his own for the place. With one look at her withdrawn son, the handsome man seems to know that she needs the house more. And his selfless solution will change everyone’s lives… forever.

Déjà repéré il y a un moment à cause de sa jolie couverture pleine de verdure, je n’attendais qu’une baisse de prix.

[VO] Stranded with the Rancher
romance contemporaine
219 pages
STORY OF A LIFETIME
Wyatt Fielding wasn’t just handsome. He was ridiculously gorgeous. So if more snow meant more time stranded in the Wind River mountains with him, Alex Dorney hoped it would never stop. For a New York journalist, two days trapped in a tent in a Wyoming blizzard should have been torture. But this was quickly becoming the best — and most important — story of Alex’s life.
When Alex descended upon his camp, Wyatt was beyond stunned. Her breathtaking blonde beauty seemed out of place in the rugged landscape — but she was proving more resourceful, and intriguing, by the hour. His attraction came on stronger and more suddenly than the squall raging outside. But he didn’t know this woman. And she didn’t know his past…

L’histoire, c’est du classique, mais le cadre suffit à me faire craquer. Ça, et le fait de l’avoir pour à peine 2€.

[VO] Darian Hunter : Duke of Desire
romance historique
282 pages
The Players :
Darian Hunter, Duke of Wolfingham :
legendary rake and notorious bachelor
Mariah Beecham, Countess of Carlisle : society’s scandalous widow and secret agent of the crown
The Stage :
A notoriously debauched house party
The Scene :
Forced to pose as lovers, Darian and Mariah must work together to stop an assassination plot
The Twist :
As the shocking and oh-so-sensual games play out around them, the romantic ruse becomes all too real. And the tantalizing temptation to indulge their every desire becomes overwhelming…

Avec un résumé pareil impossible de résister. Encore moins avec un livre à moins de 3€…

[VO] Betrayed by His Kiss
romance historique
281 pages
In a city of shadows…
Orlando Landucci knows all too well what darkness lies beneath Florence’s dazzling splendor. And when his beloved sister is torn from him, he will stop at nothing to avenge her death.
…only a kiss can light up the darkness
But from the moment he lays eyes on innocent Isabella Spinola, something inside him shifts. She is the kin of his sworn enemy, yet he feels compelled to protect her. With every forbidden kiss Orlando’s sense of betrayal deepens, so when the time for vengeance comes, will their bond be enough to banish the shadows forever ?

Paru en France sous le titre Pour un baiser de son ennemie.

[VO] Unwed and Unrepentant
romance historique
281 pages
Pretend engagement
Burned by love and fearful of being trapped by marriage, headstrong Lady Cordelia Armstrong is furious when her father manipulates her into a betrothal with his business partner, and her one-time lover, Iain Hunter.
Understanding Cordelia’s reluctance, Iain proposes a pretend engagement. For now they will make believe, but there is no need to fake the attraction that still burns hotly between them. As they travel to magical Arabia, the lines between fantasy and reality blur. Will either of them really be able to walk away once their deal is done ?

Désormais je surveille les prix des Harlequin US comme le cours de la bourse.

[VO] Two Dauntless Hearts
romantic suspense
248 pages
In one of the most remote locations
A SEAL meets his match…

Stationed in Africa, SEAL « Pitbull » Percy Taylor is on leave and flying to Kenya for a safari. Until bush pilot Marly Simpson is forced to crash-land their plane on the savanna. Stranded together, the itinerant pilot and the roving SEAL find a connection neither dreamed possible. And when Marly and her plane disappear, Pitbull rallies his SEAL team… to save the only woman he could ever truly love.

J’avais pas envie d’attendre une éventuelle-et-incertaine sortie VF, et encore moins couplé à un truc pas intéressant.

[VO] The Princess Plan
romance historique
392 pages
Princes have pomp and glory — not crushes on commoners
Nothing gets the tongues of London’s high society wagging like a good scandal. And when the personal secretary of the visiting Prince Sebastian of Alucia is found murdered, it’s all anyone can talk about, including Eliza Tricklebank. Her unapologetic gossip gazette has benefited from an anonymous tip about the crime, prompting Sebastian to take an interest in playing detective — and an even greater interest in Eliza.
With a trade deal on the line and mounting pressure to secure a noble bride, there’s nothing more salacious than a prince dallying with a commoner. Sebastian finds Eliza’s contrary manner as frustrating as it is seductive, but they’ll have to work together if they’re going to catch the culprit. And when things heat up behind closed doors, it’s the prince who’ll have to decide what comes first — his country or his heart.

Un résumé coup de cœur ! Je ne pouvais pas ne pas le prendre !

[VO] Her Scandalous Pursuit
 ?
427 pages
Thisbe Moreland is used to men not taking her seriously. As a scientist, she’s accustomed to being the only woman at lectures and meetings, her presence met with scorn and derision. So it comes as a pleasant surprise when she sits next to a handsome young man who is actually interested in having a conversation about science.
Desmond Harrison cannot believe his good fortune when he sits next to Thisbe —s he’s intelligent and incredibly beautiful. He longs to see her again — but he’s ashamed of his low birth. Not to mention his employment with the infamous Professor Gordon, a formerly respected scientist who turned to spiritualism and is now deeply scorned.
When Professor Gordon demands that Desmond recover an artifact for him — an ancient object reputed to have terrible power, known as the Eye of Annie Blue — Desmond realizes that only Thisbe holds the key. Desmond must choose between his love for Thisbe and his loyalty to his mentor… but humanity’s very future will depend on his choice.

Un peu de chasse au trésor, un peu de romance, un peu de fantastique… j’étais censé résister ?

[VO] A Cowboy for All Seasons
romance contemporaine
569 pages
June Gable left each of her four granddaughters a handwritten bequest — to spend a season at her beloved farmhouse in Jasper Creek, Oregon, before they sell it. These cousins were once as close as sisters, but time and family betrayals have pushed them apart.
In spring, polished city girl Keira must find her country roots — and reconnect with an old flame. In the summer, tough tomboy JJ needs to tap into her softer side while helping a single dad and his daughters. Cheerful dreamer Lila has to help coordinate the town craft fair in autumn, under the stern eye of the handsome cowboy she loved as a girl. And as winter falls, headstrong, independent Bella must learn to ask for help from the one man she believes she can never have.
The four cousins will have to confront secrets from the past, deal with old wounds they’d rather hide, and tangle with their hardheaded cowboys before they can find love, healing and the true meaning of family…

Une sortie loupée parce que je ne surveillais pas la rubrique HQN (étant donné qu’en France, ce n’est que du numérique). J’ai fait une petite commande de rattrapage.

Coup de coeur
romantic suspense
377 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Doug est un vrai gentleman. C’est aussi un voleur de grand talent. Whitney est une jeune New-Yorkaise richissime, au caractère bien trempé. Rien ne les destinait à se rencontrer, cependant… Poursuivi par trois malfrats, Doug se réfugie dans la voiture de Whitney. Il a dérobé des documents prouvant que les fabuleux bijoux de Marie-Antoinette dorment dans une grotte à Madagascar. Pour pimenter son quotidien ennuyeux, Whitney prend le large avec le séduisant bandit. Les deux aventuriers échapperont-ils aux tueurs lancés à leurs trousses ? Et, surtout, à l’attraction irrésistible qui les lie l’un à l’autre ?

Offert par mon meilleur ami pour mon anniversaire ♥♥♥

[VO] Real Men Wear Plaid !
romantica
217 pages
These Highland hotties are about to meet their match !
The Wanderer
Sexy Ewan MacKinnon meets fellow soul-searcher Gemma on a hiking trek through Scotland. They have wildly creative sex along the way, leaving them both with delicious memories of their journey. But at the trail’s end, will their adventure be over, too ?
The Warrior
Proud Cam MacKinnon is king of his castle. And he has a castle. Really. But he gives up all semblance of control when Summer shows up for a murder mystery party. Because he has to have her. And one weekend of uninhibited sex should be plenty… shouldn’t it ?
The Wayfarer
Heart-stoppingly hot Alec MacKinnon is honorable to a fault. So he shouldn’t sleep with his friend’s gorgeous daughter, Isla, right ? But when Isla falls into his arms, what’s he to do ? After all, aren’t some things just meant to be ?

Originellement acheté en neuf à bas prix, Amazon n’a finalement pas pu me le fournir… Je l’ai donc chopé d’occasion pour encore moins cher.

Genevieve MacKinnon often marveled over the fact that brilliance and stupidity could occupy the same body – the same mind – and a perfect example of that phenomenon was seated at the desk in front of her.

La trilogie de Matsuyama Kaze
aventure
793 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Un vent d’oppression vient de s’abattre sur le Japon féodal. L’an 1603 est le début de la dynastie des Tokugawa, un règne fondé sur la hiérarchie des classes qui soumettra le peuple pendant plus de deux siècles. Depuis l’assassinat de son seigneur, Matsuyama Kaze est devenu un rônin, un samouraï errant. Lié par la promesse de retrouver la fille de son maître, il parcourt un pays ravagé par la violence et la pauvreté. Mais des obstacles imprévus l’attendent sur son chemin pour Edo, la nouvelle capitale – l’occasion de prouver que son sens de l’honneur est aussi aiguisé que sa lame.

Ça donne envie non ?

[VO] Conveniently Wed in Paradise
romance contemporaine
255 pages
A marriage made on paper…
A passion explored in paradise !
When nurse Kenzie Steele takes a job as a companion for a wealthy lady on an idyllic Thai island, she’s certainly not looking for love. But to secure her family’s legacy, she does need a husband! Enter Alex McLeod, the charming A&E doctor whose grandmother’s dying wish is to see him happily married. Only, while their wedding in paradise is all business, their intense chemistry is anything but…

J’ai hésité, hésité… attendu qu’il n’en reste plus que 3 en stock pour craquer, en sachant qu’il n’y aurait pas de réassort.

[VO] His Convenient New York Bride
romance contemporaine
251 pages
A secret, a deal…
…a New York wedding !

Aspiring fashion designer Mimi’s been in love with her brother’s best friend, millionaire Jin Zhang, forever. When he needs her help to save his family’s fashion label, he offers Mimi everything she’s dreamed of — a job and the chance to become his bride ! After his own heartbreak, Jin is used to guarding his heart closely, so what will happen to their marriage by design when Jin discovers Mimi’s secret ?

Là encore, j’ai chopé l’avant-dernier.

Les demoiselles du cap Fréhel – Indomptable Anne –
romance historique
312 pages
Manoir de Keroual, Bretagne, An II (1794)
Ses lèvres étaient tièdes et soyeuses, au point qu’Anne eut envie d’y mordre doucement. Envie d’être audacieuse, en cette période de troubles qui faisait de demain un horizon incertain. Demain avait de toute façon une saveur d’interdit, tout comme Malo Jakez, cet homme incroyable, ancien corsaire du roi et conteur émérite à qui elle mentait depuis leur rencontre houleuse sur la lande. Car Malo incarnait tout ce qu’elle exécrait et portait le flambeau d’une République qui avait ruiné les siens. Un homme à qui elle ne pourrait jamais se lier, à moins de vouloir en perdre la tête pour crime de chouannerie…

Quand la conseillère Harlequin m’a démarché pour me présenter la collection Aliénor à venir (même si j’étais déjà au courant…), ayant déjà prévu de prendre ce tome, je me suis facilement laissé convaincre de tenter l’abonnement. D’autant plus qu’avec mon passage chez Harlequin US, mes commandes Fr vont peu ou prou se réduire aux exclus françaises au bout d’un moment…

Complot en forêt de Crécy
romance historique
343 pages
Picardie, 1545
Subjuguée par le séduisant Guillaume d’Estries, officier royal chargé de préparer l’arrivée de François Ier chez son père, Elya s’imaginait déjà au bras d’un courtois chevalier. Un galant qu’elle a si longtemps fantasmé à travers les figures de héros de sa bibliothèque. C’était sans connaître le venin qui habitait Guillaume : un inconstant en quête de jupons. Pire, un félon désormais accusé d’avoir empoisonné le fils du roi qui logeait en ces lieux. Un pleutre en fuite qui ne cesse pourtant de hanter son esprit.

Celui que je n’avais pas prévu de prendre, mais auquel j’ai décidé de laisser une chance dans le cadre de l’abonnement.

Ashlon
fantasy
382 pages
À Aurora, chaque citoyen a sa place, mais une place se mérite.
L’avenir de Sigal, destinée à transmettre le Savoir, semblait tout tracé avant que sa sœur ne fasse une chute fatale. Contrainte de la suppléer au cœur de l’Essaim, le bras armé de la cité, la jeune femme de 18 ans est propulsée dans un univers impitoyable et lutte chaque jour pour se montrer à la hauteur de sa mission.
Lors d’une ronde, le destin met sur sa route un inconnu dont la présence sur le territoire est sans doute illégale. La loi voudrait qu’elle le dénonce, voire qu’elle le tue. Or, pour une raison obscure, Sigal n’est pas certaine de pouvoir s’y résoudre. Et cela pourrait lui valoir de très gros ennuis…

L’achat obligatoire du trimestre chez France Loisirs.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

[VO] K-9 Mountain Guardians, tome 3 – Fugitive Trail
romantic suspense
219 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

A killer’s out for vengeance…
unless this K-9 sniffs him out first.

When a plane carrying dangerous convicts crashes in the Colorado Rockies, Deputy Sierra Young and her search-and-rescue K-9, Samson, race to help — and discover they’re after her ! With one survivor vowing revenge, Sierra’s former coworker turned PI, Bryce Elliott, is determined to protect her. But can Bryce, Sierra and Samson track down the fugitive before he succeeds in taking their lives ?

Et voilà, dernier tome de la trilogie. Dommage que la série soit si courte !

Fargo, tome 4 – Les tombes d’Attila
aventure
431 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

Lorsque Albrecht Fisher, professeur d’archéologie, découvre en Hongrie un site funéraire d’une importance historique sans précédent, il fait appel à ses amis chasseurs de trésors, Sam et Remi Fargo. Tout semble indiquer que les mille squelettes mis au jour sont ceux de guerriers huns, morts sans opposer la moindre résistance.
Traqués par Arpad Bako, un homme d’affaires sans scrupule qui vit de trafics et se croit descendant d’Attila, Sam et Remi se lancent dans une véritable course contre la montre pour élucider cette énigme. Ils se retrouvent sur les traces du grand roi barbare et de son fabuleux trésor. Dans un jeu de piste qui les conduit de la Hongrie au Kazakhstan en passant par l’Italie, la France et la Russie, ils ne tardent pas à comprendre qu’ils ne sont pas à la recherche d’une seule tombe, mais de cinq…

Traditionnellement, j’achète toujours un bouquin à la gare quand je voyage, même pour vingt-quatre heures, idéalement un Cussler, comme je l’avais fait la toute première fois que j’ai quitté ma ville. Cette fois-ci, ce n’est pas sans un pincement au cœur que j’ai pioché un volume parmi ceux que je n’ai pas encore, Clive Cussler étant décédé très récemment.

Fleurs de dragon, tome 2 – Le shôgun de l’ombre
 ?
253 pages
Peut être lu comme un one-shot

Acheter ce livre sur Amazon

Retour à Kyôtô, où l’enquêteur Ryôsaku parfait l’éducation des trois jeunes assistants qui lui ont été assignés. Ces derniers n’ont plus grand-chose à voir avec les trublions qu’ils furent jadis : si Kaoru n’a rien perdu de son humour mordant, Keiji ne rêve que d’en découdre avec l’auteur de ses jours, tandis que Sozô nourrit de bien dangereuses amours. L’heure n’est pourtant pas au badinage, car celui qui se fait appeler le Shôgun de l’Ombre court toujours et sème dans son sillage de sibyllins messages écrits dans le sang de ses victimes. Tout porte à croire que la réponse à cette énigme se trouve dans le vers manquant d’un haïku inachevé…

Du coup j’ai le 1 en grand format et le 2 en poche, mais c’est pas grave.

Tiger’s saga, tome 5 – Tiger’s Dream

La fin d’une série, quatre ans après avoir acheté le reste ? Yup.

Côté photo…

Avant de me retrouver cloîtré chez moi, j’ai eu droit à un très beau voyage d’anniversaire. Comme il fallait ménager ma carcasse avec le festival, nous sommes retournés, pour la seconde année consécutive, au zoo d’Anvers, histoire de voir ce pour quoi le temps nous avait manqué l’an dernier. Devinez quoi : même en deux fois, on n’a toujours pas tout vu.

(pour des raisons pratiques les photos seront sous forme de liens vers mes tweets, donc avec compression et parfois agrandissement disgracieux sur Pc, mais vraiment, j’avais pas envie de réuploader tout ça ici)

Le festival en lui-même a été une expérience fantastique.
Habituellement, je passe le plus de temps possible front row, mais cette fois, j’ai tenté de gérer mon event autrement, tant pour éviter de finir en miettes et blindé de médocs qu’à cause du fiasco de l’an dernier, suite auquel je tenais absolument à profiter à fond du spot photo où j’avais pleuré de frustration la dernière fois.
Presque toute la nuit, j’ai eu la chance d’admirer le merveilleux light show qui fait la réputation du festival, tandis que les photographes officiels défilaient à côté les uns après les autres. Je n’ai pas osé les déranger en plein travail, même si certains ont échangé quelques mots avec moi (dont pour me confirmer que j’avais la meilleure place de la salle :p ), que l’un d’entre eux m’a montré son écran après que nous ayons pris le même cliché au même moment… Sur le coup, je n’ai pas réalisé la chance incroyable que j’avais, moi, petit amateur avec mon appareil de poche, d’être là, aux côtés des meilleurs.
Alors ouais, pour une fois, je n’étais pas front row pour Sub Zero Project. Et c’est vrai qu’en gradins, l’ambiance n’est pas pareille. Mais ça n’a pas d’importance en fait. J’ai chialé quand Brennan Heart a passé Imaginary, j’ai gueulé Promised Land avec les autres durant le set de DBSTF ou The Elite pendant le set éponyme, et c’était FANTASTIQUE !
Et puis il y a aussi eu les amis qui sont passés me voir, que ce soit front row en début de soirée ou plus tard, dans mon perchoir du 2e étage, dont un qui a passé une grande partie de la nuit avec nous. Ou celui qui est venu nous retrouver au matin en coup de vent à la gare avant d’attraper son train. Pour la première fois de ma vie, j’ai pu partager un moment important avec des gens qui comptent.

Toutes ces choses ont fait de cette édition de Reverze un moment unique.

Enfin, qui dit confinement dit « photographier les fleurs qui dépassent du balcon du voisin ».

Côté dolls…

Rien de nouveau sous le soleil et pas de photoshoot non plus, par contre j’ai faiblement craqué pour un Mojito custom de chez Le Mouton en Sucre lors de la preorder qui a eu lieu au milieu du mois.

About the author

Svet Mori
Auteur de romance fantasy et paranormal romance Photographe amateur ♥ : dolls, livres, hardstyle, jeux vidéo, Domino's pizza, shipspotting, courses NASCAR, etc.

Commentaires

Poster un commentaire

Avertissement: La modération des commentaires est actuellement activée et votre message doit être approuvée manuellement avant d'apparaître sur le site.