Bilan d’Août 2018, partie 1 – “généraliste”

Posted By Svetlana Mori le 31 août 2018

Si rarement les critiques du mois auront été aussi variées, on ne peut pas en dire autant des acquisitions… Si Juillet était « raisonnablement » consacré à la piraterie (la chasse au trésor livresque n’étant d’ailleurs pas tout à fait terminée, comme vous pourrez le découvrir ci-dessous), Août m’a carrément contraint.e à scinder le bilan du mois en deux ! Ce premier article « généraliste » sera donc suivi d’un autre plus thématique.

Les critiques tapées ce mois-ci

Un mois hyper prolifique avec de tout pour tout le monde : les deux volumes du chef d’œuvre des contes modernes, du fantastique, une série manga sur les courses de rallye, de la romance aussi bien historique que contemporaine, un polar africain et même de la sf !

Le loot

S’il m’est déjà arrivé par le passé de scinder des articles en plusieurs parties afin de regrouper plusieurs mois, c’est bien la première fois que je me retrouve à devoir couper en deux le loot d’un seul et même mois ! Entre l’occasion et les petits prix, le record du mois dernier est déjà pulvérisé…
Vous pourrez en découvrir ci-dessous la première partie, avec le mix de genres habituel.

Les nouvelles séries

En VO – Vampirates, série complète
fantastique
6 tomes / 2860 pages
Twins Connor and Grace never dreamed that there was any truth to the Vampirate shanty their father sang to them before he died, but that was before the two were shipwrecked and separated from each other in the deadliest of waters. For Connor, who is taken aboard a pirate ship, there is the chance to learn to swordfight, but for Grace, aboard a mysterious ship of Vampirates, the danger is great. The twins want to find each other more than anything, but their time is limited and they’re an ocean apart.

Vampirates traînait officieusement dans ma whishoppinglist depuis que j’avais vu les trois premiers tomes en VF à la bouquinerie, voilà de ça environ un an. A l’époque, j’avais aussitôt déchanté en apprenant que la série avait été avortée en France, puis en voyant le prix des tomes VO d’occasion.
MAIS en retournant jeter un œil après être tombé.e sur une paranormal romance utilisant la même recette, surprise ! Ce sont en fait les volumes *reliés* qui se monnaient à des sommes délirantes. Les paperback, eux, sont trouvables pour une quarantaine d’euros la série.
Bref, après avoir encore un peu hésité…

Grace couldn’t resist one last glance at the bay. Once more, she pushed back the covers and padded across the floor to the window. The storm had softened just a little and, as the lighthouse beam swept across the waters, she saw the waves had lost some their turbulence.
And then she saw the ship.

Néanmoins, la quête était loin d’être finie : lorsque les premiers livres sont arrivés, certains ne correspondaient pas à l’édition commandée… Et les vendeurs n’y étaient pour rien : l’éditeur n’a tout simplement pas modifié l’ISBN d’une édition à l’autre ! J’ai donc eu besoin d’en racheter deux pour avoir une collection uniforme.
Bref, si la série vous intéresse et que vous êtes maniaque, mieux vaut le savoir.

En VO – Scar Night
dark fantasy
550 pages

Acheter ce livre sur Amazon

For a hundred generations the city of Deepgate has hung suspended by chains over a seemingly bottomless abyss. In the darkness below is said to reside the dread god Ulcis with his army of ghosts. Outside the city extend the barren wastes od Deadsands, inhabited by enemy tribesmen, and safe access is guaranteed only by airship.
At the lumb of the city rises the Temple, in one of whose many cumbling spires resides a youthful angel, Dill, the last of his line. Descendant of the heroic battle-archons, though barely able to wield the great sword he has inherited, he lives a sheltered existence under the watchful eye of Presbyter Sypes, ruler of the Temple. Yet Dill has a destiny about to unfold – one that takes him down into the terrifying depths of the pit in a desperate quest to save the teeming city from total annihilation.

Dégotté à la librairie, dans une pile de bouquins VO qui était à part du rayon. L’ensemble des trucs sur cette étagère-là étaient en fait bradés pour quelques euros chaque, voire même moins que ça !
Du coup, la jolie tranche de Scar Night puis son résumé ont fait le job. A 3€, 0 raison de se priver !

Negociator, série complète
paranormal romance
3 tomes / 1378 pages
Chaque nuit, seule au monde au cœur de New York, Margrit court dans Central Park désert. Un soir, un homme l’aborde. Elégant, altier, il a les cheveux blonds et les yeux clairs d’un prince nordique. Tentée de fuir d’abord, fascinée malgré elle par la beauté et le charme de l’inconnu, Margrit le laisse exposer son étrange requête.
Et peu à peu la stupéfaction la gagne. Car Alban — c’est ainsi qu’il se prénomme — sait presque tout d’elle. De son métier d’avocate. De son acharnement à défendre les causes les plus délicates. Et s’il s’est décidé ce soir à interrompre sa course, au risque de l’effrayer, c’est pour lui demander de plaider sa cause auprès des hommes. Les hommes qui l’accusent injustement de meurtre. Les hommes qu’il ne peut affronter, car s’il se fait prendre, il mourra. Lui, le dernier descendant d’une race ancienne qui se transforme en pierre au lever du soleil…

Repérés sur le site des éditions Harlequin, à l’origine pour compléter une commande de bouquins d’occasion. Une trilogie complète pour moins de 10€, c’est quand même tentant.

Le pâtissier de mes rêves, tome 1
romance contemporaine
série terminée en 2 tomes

Acheter ce tome sur Amazon

Ce jour-là, tout aurait dû bien se passer pour Miu. Hélas, lors de son rencard, la lycéenne se fait larguer… Dépitée, elle décide de se consoler en s’adonnant à son passe-temps préféré : manger des gourmandises !! Ses pas la mèneront à l’entrée d’une pittoresque pâtisserie dont elle ignorait jusqu’alors l’existence. Pénétrant dans le mystérieux établissement, elle constate avec stupeur que le beau Hayato y travaille. Camarade de lycée connu pour sa froideur sans égale, ce dernier s’avère surtout être un apprenti pâtissier de talent, dont les créations effacent les soucis de tous ceux qui les goûtent ! Se découvrant un intérêt commun, Miu et Hayato deviennent amis. Ils ne savent pas encore que la recette de l’amour est peut-être déjà en train de leur préparer des tours…

A la base, j’avais dit que je ne prendrais PAS Le pâtissier de mes rêves : un résumé niais comme tout, avec par dessus l’étiquette shôjo qui n’aide pas… Mais bon, les critiques étaient bonnes, le second et dernier tome sortira en Novembre… pourquoi pas ? En plus, ça parle de bouffe !

Les one-shot

Les clients du Bon Chien Jaune
aventure
134 pages

Acheter ce livre sur Amazon

A la mort de son père, Louis-marie Bénic est recueilli par son oncle, propriétaire de l’auberge du Bon Chien Jaune à Brest, lieu mal famé où s’organisent d’étranges commerces. Notamment entre l’oncle de Louis-Marie et un certain Pain Noir, qui réclame que lui soient livrés des morts… Intrigué, Louis-Marie décide d’en savoir plus.
Mais il regrette bientôt sa curiosité. Prisonnier d’un vaisseau fantôme de sinistre réputation, le voici contraint de jouer une comédie macabre !

Aimablement suggéré par Amazon suite à mes recherches de couvs pour le loot du mois dernier. Donc, forcément…

L’ancre de miséricorde
aventure
264 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Pour qui aime l’aventure, il n’y a pas de meilleure ville que Brest, en 1777, avec sa rade où sont ancrés les navires de commerce et de guerre. Dans la boutique de son père, Yves-Marie, seize ans, écoute M. Burns, le chirurgien de marine, lui raconter ses périples sur les océans. C’est décidé : Yves-Marie sera officier dans la marine ! Pour l’heure, il doit étudier, mais comment résister à l’appel de l’aventure, quand Jean de la Sorgue, le forçat, l’invite à le rencontrer en cachette ?

Quand j’étais petit.e, il y avait à la maison une superbe édition de ce livre. Cependant, malgré mon avance, j’étais VRAIMENT jeune (5-6 ans peut-être), trop pour m’y attaquer.
Les années ont passé, je n’ai pas oublié ce bouquin, sans pour autant parvenir à remettre la main dessus (vraisemblablement volé et vendu par mon paternel, comme tant d’autres choses). Bref, après avoir cherché pendant des plombes au cours de ma razzia piratesque du mois dernier, je me suis résolu.e la mort dans l’âme à devoir en racheter un exemplaire. Idéalement, j’aurais bien aimé retrouver le même que celui de mon enfance, sauf que bien évidemment, je n’ai aucune idée de la version dont il s’agissait (et internet n’aide pas vraiment). Bref, j’ai fini par choisir parmi les vieilles éditions Folio selon la couverture qui me plaisait le plus.

En VO – Runemarks
fantasy
506 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Maddy touched the final rune
She spoke the cantrip
The Hill opened…

Maddy Smith has always been an outsider. Born with a rusty-coloured rune on her hand – what the villagers call a ruinmark – she is scarred by this symbol of the old gods, a sign of magic.
And everyone knows that magic is dangerous. Except for Maddy, who actually thinks it’s rather fun. Until now. For suddenly her friend One-Eye, a rascally Outlander, wants her to open Red Horse Hill and descend into World Below – a world filled with goblins and far worse – to retrieve a relic of the old gods…

Dégotté à la bouquinerie. Je dois avoir un côté pie, dès qu’il y a un truc multichrome qui brille, il FAUT que j’aille voir ce que c’est. En l’occurrence, il n’y avait pas que la tranche, mais aussi toute la couverture d’incrustée comme ça.

Bref, l’objet est magnifique et même s’il s’agit d’un tome 1 (ce qui n’est indiqué nulle part dedans), les reviews certifient qu’il peut tout à fait se lire comme one-shot.

Corbeau – L’intégrale
fantasy
875 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Des cendres de la cité de Colossaë est né le peuple des Voyageurs. Mais craints de ceux qui redoutent la magie, les clans Voyageurs ont été décimés par ceux qu’ils avaient juré de protéger : les hommes.
Séraphe est l’une des dernières Voyageuses, un Corbeau-Mage, qu’un ancien soldat a sauvée in extremis. Ensemble, ils se sont construit une vie tranquille loin de tout danger. Séraphe se sent enfin libérée du fardeau de sa mission… Jusqu’au jour où sa destinée la rattrape brusquement…

Ça faisait très, très longtemps que j’avais repéré ce truc sur les rayonnages de l’Atalante, sans jamais craquer malgré le tarif attractif du truc. Faut dire que certaines critiques mitigées refroidissaient pas mal.
C’était sans compter sur mon habitude de ne jamais ressortir d’une librairie sans rien acheter. Cette fois-ci, je savais à moitié quoi choisir pour m’en tirer sans dépenser une blinde… :p

Entrechats
fantasy
370 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Lorsque la dépouille d’un sphinx est retrouvée dans le désert, c’est l’occasion rêvée pour Khephren, jeune étudiant en magibiologie, de percer le mystère de ces animaux que l’on dit proches des anciens dieux.
Mais à l’heure où magie et technologie se côtoient, et parfois s’affrontent, ses découvertes suscitent inquiétude et convoitise. Prêts à tout pour s’emparer les premiers de la puissance des sphinx, Traditionalistes et Techs font payer à Khephren le lourd tribut du savoir.
Tandis que le braconnage des sphinx prospère, la magie s’amenuise… Surgit alors du désert une aide inespérée : les envoyés des dieux marchent de nouveau parmi les hommes.

En fouillant dans la rubrique « soldes » du site de la Fnac.
J’ai hésité (11€50, même si le truc en vaut 23 à l’origine, ça reste de quoi prendre un paquet de trucs en occase à la place), puis le fait d’avoir été raisonnable lors de la sortie bouquinerie-Atalante m’ont incité.e à faire confiance aux critiques et à céder à l’attrait de son originalité.

Le château des effrois
romance historique
187 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Pour échapper aux assiduités de lord Crowley, un aristocrate hargneux déterminé à l’épouser bon gré mal gré, Tatika trouve refuge dans un château situé aux confins de l’Ecosse et devient la dame de compagnie d’une duchesse douairière. Mais une atmosphère glaciale règne au château, et la jeune femme comprend vite qu’un terrible secret hante ses habitants. Serait-il lié à la mystérieuse disparition de la femme du duc Magnus, quelques années plus tôt ? Tatika, étrangement troublée par le duc, est prête à tout pour élucider l’affaire et le disculper.

Dégotté à la bouquinerie pour peanuts. Le résumé donnait envie.

Une nuit à Dubaï
romance contemporaine
150 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Dubaï, une fête qui dérape, une descente de police… Et un séduisant inconnu qui la sauve in extremis. Georgia pensait avoir échappé au pire, jusqu’au moment où elle découvre des photos du brûlant baiser qu’elle a échangé avec son beau sauveur. Prise au cœur d’une tempête médiatique, Georgia risque de perdre son emploi d’institutrice… A moins de se laisser tenter par la solution que lui propose Danny Ryan : l’épouser. Un mariage de façade, le temps que le scandale passe, ensuite chacun reprendra le cours de sa vie. Georgia n’aurait jamais imaginé commettre une telle folie, mais la voilà sur le point de lier son destin à celui de cet homme qu’elle ne connaît pas, mais qui la trouble plus qu’elle ne le voudrait…

Une jolie romance contemporaine entre expats. C’est mignon, pas très compliqué, pas précipité non plus et relativement crédible. Bref, si à la base seul le cadre m’a fait craquer, je ne regrette pas du tout de m’être laissé.e tenter.

Les disparues du bayou
polar
498 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Depuis l’enlèvement de sa petite sœur Kimberly, seize ans plus tôt, Jasmine Stratford a enfoui ses souffrances au plus profond d’elle-même et s’est dévouée corps et âme à son métier de profileur. Mais son passé resurgit brutalement lorsqu’elle reçoit un colis anonyme contenant le bracelet qu’elle avait offert à Kimberly pour ses huit ans.
Bouleversée, elle se lance alors dans une enquête qui la conduit à La Nouvelle-Orléans. Et sur place, elle ne tarde pas à découvrir un lien effrayant entre le meurtre récent de la fille d’un certain Romain Fornier et le kidnapping de sa petite sœur.
Prête à tout pour découvrir la vérité, Jasmine prend contact avec Romain Fornier, seul capable de l’aider à démasquer le criminel. Elle se heurte alors à un homme mystérieux, muré dans le chagrin et vivant dans le bayou comme un ermite. Un homme qu’elle va devoir convaincre de l’aider à affronter le défi que leur a lancé le tueur : « Arrêtez-moi. »

Bon, vous me connaissez depuis le temps, suffit de mettre le mot « bayou » quelque part et hop, j’achète. Alors, d’occasion…

Passion en Louisiane
romance contemporaine
151 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Depuis toujours, Lorelei vit dans l’ombre de sa sœur, si parfaite, tandis qu’elle-même est la rebelle de la puissante famille LaBlanc. Mais céder à la passion dans les bras de Donovan Saint-James ? Là, elle sait qu’elle est allée trop loin. Car Donovan n’est pas un inconnu à La Nouvelle-Orléans. C’est le célèbre journaliste qui, depuis des années, met en lumière les secrets les plus honteux des élites de la ville. Une élite à laquelle, quoi qu’elle en dise, elle appartient. Aussi doit-elle oublier, et vite, cette nuit aussi inattendue que délicieuse. Mais comment le pourrait-elle quand le destin semble prendre un malin plaisir à remettre Donovan sans cesse sur son chemin ? Donovan qui semble, quant à lui, décidé à ne rien oublier…

Autant l’enrobage bling-bling, bof, autant le cadre donne quand même envie. Puis c’était à moins de 2€.
… Et il faut avouer que les premières lignes sont priceless :

Il n’y avait rien de pire que de s’éveiller, nue, dans un lit inconnu. Sauf, peut-être, de s’éveiller nue dans un lit inconnu… auprès d’un homme endormi.
La violente clarté du matin agressait Lorelei LaBlanc à travers ses paupières closes. Son crâne était douloureux, tandis qu’elle s’efforçait de rassembler ses souvenirs… et de déterminer l’identité de la personne allongée là, près d’elle, et avec qui elle avait de toute évidence passé la nuit.
« Surtout ne pas bouger », s’enjoignit-elle. Tout mouvement brusque risquait de réveiller son compagnon, et elle préférait éviter une confrontation avant d’avoir repris le contrôle de la situation.

La Société Protectrice des Monstres – Loup-garou contre dragon
Peut être lu comme un one-shot
urban fantasy
186 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Lorsqu’un dragon arrive à la Société Protectrice des Monstres, le centre de secours pour créatures rares et en danger, Ulf, le loup-garou, découvre un terrible secret. Aidé par le géant Orson, la fée Tiana et le Dr Fielding, vétérinaire de la SPM, Ulf va devoir arrêter le plus diabolique des chasseurs de créatures…

Je l’avais repéré à la bouquinerie il y a un moment, mais en découvrant qu’il s’agissait du premier tome d’une série (dont le dernier volume se monnaie juste une FORTUNE), j’ai longuement hésité… Puis zut, vu ce qu’il coûtait, j’ai décidé de prendre le risque.
Bien m’en a pris, parce que non seulement il peut se lire en one-shot (l’intrigue du tome étant bouclée à la fin de celui-ci), mais en plus c’est *vachement bien*.

Le trésor de la passion
romance historique
311 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Barrett Stanbridge est soupçonné d’avoir assassiné sa dernière conquête ! Seule solution pour se tirer d’affaire : accepter la proposition fantasque de la ravissante Isabella. Elle est la cousine de Joyce, la défunte, et affirme que toutes deux ont hérité d’une carte indiquant la position d’un fabuleux trésor. Si Barrett aide la jeune femme, elle plaidera en faveur de son innocence. Car Isabella est convaincue que Joyce, poursuivie par des inconnus en quête du magot, a dissimulé la carte chez le premier inconnu qu’elle a rencontré. En l’occurrence, Barrett.

Donc, en allant vendre quelques trucs et récupérer « Loup-garou contre dragon », j’ai repéré une pile de romances historiques sur le comptoir, tout juste revendue, même pas encore triée. Évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un œil aux résumés… Là-dessus, le vendeur a dit que si je les voulais, il n’y avait pas de problème, il pouvait déjà me les vendre. Du coup, comme effectivement certains m’avaient tapé dans l’œil…

Noces intenses
romance historique
312 pages

Acheter ce livre sur Amazon

En apercevant le condamné au milieu de la place, affrontant fièrement la meute d’ivrognes qui s’apprête à l’exécuter, Fei sent le trouble la gagner. Avec ses traits vigoureux qui semblent sculptés dans la pierre, sa haute taille et ses épaules larges, cet homme lui rappelle un splendide animal sauvage, tout en lignes dures et souples. Un homme à la force brute qui pourrait l’aider à protéger sa famille, et la mine d’or qu’elle a découverte… Sauf que le seul moyen pour qu’il accepte de l’aider, ce serait d’obtenir sa grâce. Et pour cela, elle va devoir faire jouer une vieille loi archaïque qui permet de sauver la vie d’un condamné… en l’épousant. Mais est-elle vraiment prête à lier son destin à cet homme dangereux, dont le regard intense la plonge dans un mélange d’espoir, de peur et d’excitation ?

… je les ai pris. D’autant qu’ils étaient en très bon état.

En VO – Wildwood
paranormal romance
252 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Avril Shearing is a landscape gardener brought in to reclaim an overgrown woodland for the handsome and manipulative Michael Deverick. But among the trees lurks a tribe of environmental activists determined to stop anyone getting in, led by the enigmatic Ash who regards Michael as his mortal enemy.
Avril soon discovers that on the Kester Estate nothing is as it seems. Creatures that belong in dreams or in nightmares emerge after dark to prowl the grounds, and hidden in the heart of the wood is something so important that people will kill, or die, for it. Ash and Michael become locked in a deadly battle for the Wildwood – and for Avril herself.

Dans le lot des VO bradés de la librairie. Une paranormal romance épicée pour 1€, moi, je prends.

Les Scarifiés
fantasy
855 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Jeune traductrice de langues oubliées, Bellis fuit Nouvelle-Crobuzon à bord du Terpsichoria en route vers l’île Nova Esperium. Arraisonné par des pirates, le navire est conduit vers Armada, improbable assemblage de centaines de bateaux hétéroclites constitués en cité franche, régie par les lois de la flibuste. Bellis y rencontrera bientôt les deux seigneurs scarifiés d’Armada, les Amants, ainsi qu’Uther Dol, mercenaire mystérieux aux pouvoirs surhumains. Un trio qui poursuit sans relâche une quête dévorante, la recherche d’un lieu légendaire sur lequel courent les mythes les plus fous. Sollicitée pour ses talents de linguiste, Bellis commence alors le plus stupéfiant des voyages, un périple aux confins du monde.

Mentionné sur le topic livres… du forum dollesque où je traîne xD C’était un peu le dernier endroit où je pensais découvrir un bouquin pirate de plus à récupérer, et pourtant…

L’île des sortilèges
romance / fantastique / thriller
279 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Corazón ! L’île en forme de cœur porte bien son nom et, en débarquant du bateau, Connie est séduite par le charme des lieux. Quelle chance elle a de faire partie des parents éloignés que Sylvester de León, le milliardaire propriétaire de l’île, a invités dans le but — plus ou moins secret — de leur léguer une partie de ses richesses ! Mais bientôt le maître des lieux arrive sur la berge, superbe, magnanime, et Connie, en croisant son regard, sent une étrange sensation l’envahir. Comme une impression de déjà vu, de déjà vécu. Comme la mémoire douloureuse d’un amour partagé et mort prématurément…

Une paranormal romance au thème original, qui sort largement des sentiers battus, et en bonus dans un cadre de rêve. Que demander de plus ?

Il est facile de faire par avance la liste des choses pour lesquelles on serait prêt à mourir : sa famille, son pays, sa religion, la personne que l’on aime, un mode de vie auquel on tient… Mais l’on ne peut pas savoir pour laquelle de ces choses on serait réellement prêt à se sacrifier avant de s’être retrouvé dans une situation qui met nos convictions à l’épreuve.

Au final, c’est plus un thriller fantastique axé autour d’une romance qu’autre chose, et c’est foutrement bon d’un bout à l’autre ! Le coup de cœur n’est vraiment pas passé loin ; si vous voulez en savoir plus, la critique devrait sustenter votre curiosité !

– […] De nombreux couples se sont jetés dans cette crevasse au fil des siècles. D’après la légende, ça leur a permis de trouver le bonheur dans une autre vie.
– Corazón semble avoir beaucoup de légendes – déplaisantes, pour la plupart. Il faut vraiment être désespéré pour en arriver là.
– Désespéré ou très amoureux, répondit Sylvester.

L’homme venu de la mer
romance historique
308 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Angleterre, VIIIe siècle
Alwynn est rongée par le doute. A-t-elle bien fait de sauver cet homme retrouvé sur la plage après la terrible tempête qui a sévi la veille ? Et de lui dénicher un abri dans le plus grand secret ? Si les autorités apprenaient qu’elle soigne un étranger, elle le paierait très cher ! Depuis que les hommes du Nord ont décimé la région, tous les rescapés venus de la mer doivent être exécutés. Mais Alwynn ne peut se résoudre à donner l’alerte. Valdar ne peut pas être l’une de ces brutes sanguinaires venues pour les tuer : au contraire, il a juré de protéger le foyer qui l’a recueilli. Mais, pour une jeune veuve comme elle, s’exposer à un homme aussi puissant, vraisemblablement un guerrier, est très risqué. Peut-elle lui faire confiance ?

Eh oui, après les highlanders, j’ai fini par tomber aussi dans la romance historique version viking.

Légendes nocturnes
paranormal romance
297 pages

Acheter ce livre sur Amazon

L’étreinte du crépuscule – Maggie Shayne
Jamais Anna n’a rencontré d’homme aussi mystérieux que Diego. Pourtant, même si elle brûle de connaître les raisons qui le poussent à l’abandonner chaque matin pour ne réapparaître qu’à la nuit, elle se refuse à l’interroger. Car elle aussi cache un terrible secret : elle n’a plus que quelques semaines à vivre et son amour pour Diego mourra bientôt. Avec elle…
La séduction de la nuit – Kendra Leigh Castle
Pour Vivi, chasser les vampires est plus qu’un métier : une passion. Jusqu’au jour elle rencontre Justin, un vampire très puissant qui vit sur l’île où elle a pris ses vacances. Amoureuse pour la première fois, Vivi refuse de penser à l’avenir. Sauf que ses supérieurs envoient des chasseurs pour traquer Justin, et Vivi, au désespoir, se retrouve partagée entre son devoir et son amour…
Le piège de l’aube – Lisa Childs
Un voyage en jet privé, une île paradisiaque, un maître des lieux séduisant et attentionné… Pour Patricia, le séjour qu’elle a gagné commence comme un rêve. Mais bientôt elle déchante. Car l’attitude de Roarke, son hôte, vient de changer à son égard. Comme s’il savait qui elle est réellement. Comme s’il connaissait le secret qui l’a contrainte autrefois à changer d’identité…

Repéré sur le site des éditions Harlequin. Les résumés des deux dernières histoires donnent plutôt envie !
Sinon, j’aurais jamais cru dire ça un jour d’une couv Harlequin, mais celle-ci est MAGNIFIQUE ♥.

La crique du Français
historique
283 pages

Acheter ce livre sur Amazon

Fuyant les mondanités londoniennes, Dona St Columb, une jeune lady à la beauté fière et au caractère rebelle, s’est réfugiée au bord de la Manche dans sa résidence de Narvon. Là, elle rencontre l’homme qui saura la séduire : un pirate français du nom de Pierre Blanc. Mais l’impitoyable Lord Rockingham, qui la poursuit de ses assiduités, n’entend pas céder à un pareil rival. La chasse au Français commence, et avec elle un crescendo d’épisodes dramatiques…

… Je ne sais même plus comment je suis tombé.e là-dessus. Toujours est-il qu’un roman historique avec une romance et du pirate dedans, c’est achat immédiat.

Les tomes de séries suivies mais pas-encore-commencées
(sur lesquels j’ai donc pas grand-chose à dire)

Calendar Girl, tome 9 – Septembre

Après la petite pause estivale, c’est reparti. Ne manqueront plus que les trois derniers tomes, ça passe vite !

Hors-catégorie

En VO – The Map to Everywhere, série complète
fantastique / fantasy
4 tomes / 1520 pages
WHEREVER YOU NEED TO GO, THE MAP TO EVERYWHERE CAN TAKE YOU THERE…
When Master thief, Fin, is out of sight, everyone forgets he exists. He needs to find his mother – the one person who might remember him.
Schoolgirl, Marrill, boards a pirate ship in a car park and is carried off to another world. She needs to find her way home.
Fin and Marrill are on a wild adventure to find the Map to Everywhere, but can they escape the Oracle – a dark and powerful wizard who seeks the map to fulfil a terrifying prophecy ?

J’ai déjà parlé ici de La Carte des Mille Mondes, une de ces séries qui m’a over-hypé.e à mort… jusqu’à ce que les choses commencent à traîner. On aurait pu penser que l’annonce de la fin de la série, puis la sortie du dernier tome en VO auraient poussé Bayard à se sortir les doigts du cul, mais non. Si au début, il y avait un an entre la sortie d’origine et la VF, l’écart n’a cessé de se creuser, et le tome 3 prévu à la base pour Février est désormais repoussé à… Octobre. Sans déconner ?!
Bref, j’en ai eu ras-le-bol. Pas envie d’attendre encore trois ans pour avoir le droit de lire la fin. Donc j’ai fini par craquer.

Mais le PIRE, c’est quand à réception j’ai découvert que les versions originales… sont illustrées !
Donc en résumé, les frenchies attendent des plombes et paient deux fois plus cher (bon ok, le coût de la traduction, mais quand même) pour une « inferior version ».
Bilan, si j’avais prévu de prendre la VO de plus ou moins longue date, je n’ai plus du tout la moindre envie d’acheter EN PLUS la VF pour soutenir la série comme j’en avais originellement l’intention. Quand on est pris pour des cons…

Pour la seconde partie du loot, c’est par ici :

Côté photo…

Bon alors on va être honnête, j’ai rien foutu. Mais alors vraiment que dalle. J’avais ni le moral, ni la tête à ça. Une photo prise comme ça parce que j’ai trouvé joli les jeux de lumière sur les feuilles de mon chamaedora, la photo « regarde Twitter j’ai bricolé un truc » et un cliché plus « souvenir » qu’autre chose d’un impressionnant crépuscule nuageux.

Côté dolls…

… J’ai ENFIN reçu la facture pour la Azone précommandée fin Décembre. Ce matin. Jusqu’au bout, j’ai eu peur qu’elle soit ENCORE repoussée -_-

En toute franchise, je commence à en avoir sérieusement ras-le-c** d’Azone, de leur manie à repousser des sorties déjà bien à la bourre pour en insérer d’autres pas prévues à la dernière minute, des prix qui gonflent alors que la qualité des fullsets (fringues + chaussures + accessoires) a diminué de façon flagrante sur les deux dernières années… Bref, je renonce de plus en plus souvent devant leurs trucs (oui, même la réédition de la tavernière, c’est vous dire le degré d’agacement), mettre le réveil à 4h du mat’ pour une guerre de clic ne m’amuse plus du tout et a même un effet dissuasif, et j’ai plus envie d’avoir mon budget pris en otage pour une fourchette de 4 à 6 mois « parce qu’ils ne sont pas foutus de prendre leurs retards systématiques en compte ».
Alors pour l’instant je guette encore le Lil’fairy albinos et les jumelles de Re:Zero au 1/6 (plus jolies que les versions 1/3 et surtout plus abordables pour mon portefeuille), mais après ça… je sais pas. Le budget livres a pris le dessus depuis bientôt trois ans ; je ne dis pas arrêter totalement (je crois encore aux coups de cœur), mais au moins me concentrer sur ce qui est déjà là (et souvent à moitié à oilp).

Bon, mis à part ça, la nouvelle payée en fin de mois dernier est arrivée et elle est toute mignonne (même si le corps Cu-poche est un peu spécial à manipuler) :

En toute logique, elle a eu droit à son photoshoot de bienvenue. En début de mois, pendant la canicule, j’ai aussi voulu profiter de la lumière pour photographier Itsuki, mais impossible de laisser la doll dehors plus de 30 secondes d’affilée…

… Pour finir, j’ai sorti Axel de sa boîte. Si, si. Bon, pour faire une fois de plus des photos moches, à moitié floues et avec du bordel derrière, mais bon… L’important, c’est que j’aime toujours autant ma bestiole du désert ♥

Axel – 2018.08.17 by Poison, sur Flickr

About the author

Svetlana Mori
Auteur.e de romance fantasy et paranormal romance. Amateur.ice de dolls, livres, hardstyle, jeux vidéo, Domino's pizza, metal, shipspotting, courses NASCAR, etc. #TeamFuret

Commentaires

2 commentaires sur “Bilan d’Août 2018, partie 1 – “généraliste””

  1. Pan dit :

    Te lire parler de livres me donne toujours autant envie de lire à mon tour! Et les dolls sont superbes <3

  2. asciena dit :

    Je suis captivée par la couverture de Runemarks, quel beau livre. En plus le résumé a l’air pas mal !!
    Et j’avoue que je suis un peu étrangère au monde des dolls, mais Axel, avec la crinière rousse et des yeux à tomber par terre … wow wow :p

Poster un commentaire

Please note: Comment moderation is currently enabled so there will be a delay between when you post your comment and when it shows up. Patience is a virtue; there is no need to re-submit your comment.